Citation du jour : le bonheur d’Y. Moigno


« Il n’existe pas de recette unique au bonheur : chacun possède la sienne ! Faute de le savoir, on s’évertue à copier celle dont le voisin détiendrait le secret. »
Yves Moigno
Publicités

Ben alors ?? Je comptais sur vous, moi !!


Mais qu’est-ce qu’il se passe ? Pas un mot… Pas une réflexion… Rien ! Le Néant ! Le Vide Total…

De quoi je vous parle ? C’est simple : aujourd’hui, c’est Mardi Gras… donc ça veut dire beignets, carnaval, fête quoi !

Je n’ai pas mis un post dessus et je m’attendais à un “Mariessourire ? T’as pas oublié quelque chose là ?”… Soupir…

Allez, même si vous ne me l’avez pas demandé, voici ce que nous avons fait cet après-midi ! Si nous n’étions pas déguisés, à la fin, nous avions quelque chose de changé : du blanc sur nos vêtements… qui de la farine… qui du sucre glace… Mmm une bonne après-midi, dans tous les sens du terme !

Et ce que nous avons préparé, ce sont des bugnes lyonnaises ! Parce que, oui, j’habite au pays des Merveilles  (véridique !!), mais oui, j’ai aussi habité à Lyon, et pour nous, les bugnes, c’est repartir en enfance…

Comment faire des bugnes ? C’est pas très compliqué, mais ça demande un peu de temps :

Ingrédients pour 6 personnes environ :

  • 500 g de farine
  • 6 oeufs
  • 100 g de sucre en poudre
  • 1 pincée de sel
  • 100 g de beurre
  • 1/2 verre de lait
  • 1 orange
  • 1 citron
  • sucre glace

Préparation :

Avec un zesteur ou un couteau économe, prélevez sur toute la longueur d’un citron 5 ou 6 zestes. Prélevez de la même façon les zestes d’une demi-orange. Jetez ces zestes dans l’eau bouillante et laissez-les blanchir 3 mn.

Dans une terrine, versez la farine. Ajoutez le sucre et une pincée de sel. Faites un puits, cassez-y les oeufs, ajoutez le beurre en pommade et les zestes finement hachés.

Mélangez tous les éléments en incorporant petit à petit la farine. La pâte obtenue doit avoir la consistance d’une pâte à tarte souple. Si elle est trop sèche ou trop molle, ajoutez un peu de lait ou de farine pour obtenir la consistance voulue. On peut ajouter lors du pétrissage 2 c à soupe de rhum ou incorporer à la pâte 1 c de cognac et de la fleur d’oranger. (Nous avons pris le rhum).

Rassemblez la pâte en boule et laissez-la reposer 2 h au frais dans la terrine recouverte d’un linge.

Passé ce temps, fractionnez la pâte et étalez la sur une planche farinée en couche fine de 2 mm au plus. Découpez-y de la pointe du couteau des rubans avec lesquels vous ferez un nœud souple. On peut plus rapidement découper la pâte avec des emporte-pièces de formes variées.

Jetez à grande friture chaude par petites quantités pour que les bugnes puissent gonfler. Retournez-les dès qu’elles sont dorées d’un coté. Lorsqu’elles sont blondes à point, retirez-les avec une écumoire et posez-les sur du papier absorbant. Servez-les chaudes et poudrées de sucre glace.

Les bugnes se conservent bien, rangées froides dans une boîte métallique.

Je n’ai pas de photos au moment de la préparation de la pâte, mais quand la pâte fut prête…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Question ?


Oui, une petite question pour vous !

Est ce que ça vous dirait une petite « recette de sorcière » par jour cette semaine ?

 

C’est l’histoire d’une petite mésange qui…


Une petite mésange est venue frapper au carreau :

Toc toc toc  ?

“Eh oh ? Ya quelqu’un dans la maison ? Oui ?”

Toc toc toc ?

“Parce que nous, dehors, on n’a plus de boules à manger ! Et puis j’ai faim !”

Dès que les mangeoires sont vides, elle vient réclamer. Elles sont quelques unes à ne pas avoir peur de se poser sur le croisillon en bois et à taper la vitre avec son bec !

Hélas, trois fois hélas, des boules, il n’y en a plus dans la réserve… Qu’à cela ne tienne : vous allez en avoir des faites maison, mais pas en boules ! Un peu de margarine, un peu de graines spéciales oiseau du jardin, on malaxe le tout avec amour, on remplit un pot et le tour est joué ! Voyons sa réaction :

Dans un premier temps, elle est intriguée et n’ose s’approcher plus près de “la chose”…

P1000611a

Puis elle s’enhardit, prête toutefois à s’envoler, et regarde avec attention “la chose”.

P1000612a

Enfin, elle goûte ! Ma foi, cela a l’air de lui plaire !

P1000613a

Au point d’y revenir… Et de se disputer avec ses congénères le droit d’en manger !

P1000614a

Un dernier regard avant l’envol, comme pour dire merci… Ou c’était pas trop tôt… Ou peut-être qu’elle recommandera cette table ? Difficile de lire dans le regard d’un si petit oiseau !

P1000615a

Recette pour une année nouvelle


Prendre 12 mois complets,

Les nettoyer de tout ressentiment, haine et jalousie

pour les rendre aussi frais et propres que possible.

.

Maintenant couper chaque mois en tranches de 28, 30 ou 31 morceaux,

puis, tout doucement, incorporer dans chaque journée,

un zeste de courage… une pincée de confiance…

une cuillère de patience… une louche de travail…

.

Mélanger le tout avec de généreuses portions d’espoir, de fidélité, de générosité et de douceur.

.

Assaisonner le tout avec un soupçon de rêves, une bolée de rires et une pleine tasse de bonne humeur.

.

Verser maintenant la recette dans un grand bol d’amour

.

Et pour terminer…

Décorer avec un sourire… Servir avec tendresse…

.

Maintenant vous avez 366 jours pour la savourer

avec Amour et délicatesse

.

Bonne et Heureuse Année !

trouvé sur le net

Mousse au citron et tuiles aux amandes


mmm ça m’a l’air bien bon ! qui est bon(ne) cuisinièr(e) et qui serait tenté(e) par ce dessert, qui le goûterait et me dirait si ça n’en a pas que l’air ?

 

MOUSSE AU CITRON

La mousse au citron apporte une note fraîche à un menu complet. Facile à réaliser, elle a l’avantage de n’apporter que 10 g de sucres (1/2 fruit) par convive tout en gardant le goût sucré du fruit.

Ingrédients (pour 6 personnes) :

3 citrons
250 g de mascarpone
3 blancs d’œufs
60 g de sucre en poudre
1 pincée de sel

Préparation :
  • Monter les blancs d’œufs en neige en utilisant la pincée de sel.
  • Dans un saladier, mélanger vivement le mascarpone, le sucre, et le jus des 3 citrons.
  • Y incorporer délicatement les œufs en neige en mélangeant à l’aide d’une spatule en bois.
  • Verser la préparation dans des ramequins ou conserver la dans le saladier.

Réserver au réfrigérateur au minimum 3 heures.

Astuce : Pour un goût citronné plus prononcé, ajouter quelques zestes d’un citron non traité.

Equivalence (pour m’aider à l’intégrer dans ma ration) : 1 laitage + ½ fruit. Malgré sa composition (sucre et fruit), cette recette ne jouera que peu sur votre glycémie. En effet, le citron est le seul fruit ne faisant pas varier la glycémie. Il est possible d’accompagner cette recette avec 4 tuiles aux amandes (voir recette). Pour un repas équilibré, consommer ce dessert dans le cadre de votre répartition habituelle, à la place du laitage et du fruit.

Ce que je n’ai pas dit, c’est que c’est une recette spéciale diabétique !! Et oui, ça ne se voit pas comme ça…

 

Accompagnement : Tuiles aux amandes (pour 20 à 25 pièces)

 

Cette recette de tuile aux amandes apportera une touche croquante à vos desserts. Attention, bien que savoureuses, elles sont à consommer avec modération du fait de leur teneur en farine (riche en sucres complexes).
Ingrédients :

L’équivalent de 100 g de sucre en poudre en édulcorant de cuisson
50 g de farine
50 g de beurre
100 g d’amandes effilées
2 cuillères à soupe de poudre d’amandes
2 blancs d’œufs
Arome vanille

Préparation :

Préchauffer votre four à 180°C.
Battre les blancs d’œuf 3 à 4 minutes avec l’édulcorant en poudre (sans les avoir préalablement monté en neige).
Ajouter à cette préparation la farine, le beurre, et la poudre d’amande.
Mélanger l’ensemble.
Sur un papier cuisson (placé sur une plaque de cuisson), déposer une petite boule de pâte à l’aide d’une cuillère à café.
Avec le dos de la cuillère, bien aplatir la boule.
Répéter l’opération jusqu’à épuisement de votre pâte.
Garnir chaque tuile d’amandes effilées.
Faire cuir au four durant 8 minutes à 200°C, en veillant à la coloration des tuiles.
Dès la sortie du four, courber les tuiles en les plaçant sur un rouleau à pâtisserie légèrement huilé ou sur une bouteille en verre lisse.
Laisser refroidir et déguster !

Equivalence (pour m’aider à l’intégrer dans ma ration) : Pauvres en en glucides les amandes sont majoritairement constituées de matières grasses. Aussi, les glucides de cette recette seront apportés par la farine blanche. Ainsi, on peut évaluer la teneur en glucides  d’une tuile à 2 g par tuile. En accompagnement de la mousse au citron, elle-même pauvre en sucres, il est possible de consommer 4 tuiles aux amandes.

Petite idée menu, histoire de bien profiter du dessert :

Associer ce dessert à un menu constitué d’une portion de crudités ou d’un potage, d’une portion de viande/poisson, d’une portion de féculents, d’une portion de légumes cuits et d’un produit laitier. Veillez toutefois à limiter les apports annexes en matières grasses car le mascarpone est très riche en lipides.

Exemple de menu :
– Salade de tomates et chèvre frais
– Escalope de veau sauce champignons
– Riz & champignons
– Mousse de citron et tuiles aux amandes

Auteur : Anna Gousset-Jarno, diététicienne

Crédit photo : © Marc Roche – Fotolia.com

Association Française des Diabétiques

Le vendredi, c’est poisson ?


 

Chez vous, le vendredi c’est poisson ? A la cantine ? Au restaurant ?

http://www.estampe.fr/images/ASSIETTE_DE_POISSON_2007-2023_1.jpg

 

Histoire de changer, aujourd’hui, c’est :

http://casentbeaudanslacuisine.fr/img/p/24-67-large.jpg

Brochettes de rougets aux crevettes

de Michèle Bergeotte

Pour 4 Personne(s)

Coût de la recette :                                                            

Niveau de difficulté :

Temps de préparation :   30 min

Temps de cuisson : 7 min

Temps de repos :

 

Ingrédients

  • 400 g de filet de rougets
  • 20 grosses crevettes décortiquées
  • 1 belle courgette
  • 1 poivron vert coupé en carrés
  • 2 citrons non traités
  • huile
  • sel, poivre
  •  

Préparation

Décortiquez les crevettes et coupez le filet de rouget en morceaux. Détaillez la courgette en tronçons et le poivron en carrés. Faites des zestes de citron puis pressez-les en jus.

Alternez sur des brochettes : les crevettes, le poisson, la courgette, le poivron. Badigeonnez d’huile, salez et poivrez.

Placez 7 min sur le barbecue (ou, à défaut sous le gril du four) en les retournant. Servez parsemé de poivre en grain, de zestes de citrons et du jus de citron.

(source : cuisineAZ)

 

Miam ! Miam ! Si ça, ce n’est pas de la recette facile et délicieuse …

Et vous, votre recette du jour, c’est laquelle ?

Aujourd’hui, c’est la Chandeleur !


 

Et oui, aujourd’hui, c’est la chandeleur ! Le jour des crêpes faite maison… Miam, un pur délice !!

Une petite recette, ça vous dit ?

Ingrédients pour Pâte à crêpes sucrée

  • 250 g de farine
  • 3 oeufs
  • 50 cl de lait demi-écrémé
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 2 c. à soupe de rhum

Dans un saladier, versez la farine. Ajoutez progressivement le lait en remuant.

Dans un bol, fouettez les œufs avec le sucre puis ajoutez le tout au saladier. Mélangez.

Ajoutez le rhum et fouettez de nouveau.

Laissez reposer 1 heure à température ambiante.

Faites cuire vos crêpes dans une crêpière.

Petites astuces prise chez cuisineAZ pour les crêpes sucrées :

> Pour éviter les grumeaux, faites chauffer quelques instants le lait avant de l’ajouter à la préparation.
> Si jamais votre pâte est trop liquide, il vous suffit de rajouter un œuf ou tout simplement un peu de farine (versez en petites quantités).
> Si vous voulez varier les plaisirs et le goût de vos crêpes, remplacez le lait (même quantité) par un yaourt aux fruits (banane, fraises, framboises…) ; l’effet sera plus que remarquable.
>N’oubliez pas de laisser reposer votre pâte ; vous pouvez la garder dans une bouteille au frais et au moment de la sortir, il vous suffira juste de la secouer.

 

Il ne reste plus qu’à déguster votre œuvre…

Quel temps fait-il chez moi ?

Follow Mariessourire essence d'émotions on WordPress.com

Des mots... des photos... mes envies... au jour le jour, voilà ce que vous trouverez dans mon espace, sans compter l'ouverture de la bibliothèque de mariessourire que vous trouverez ici : http://mariessourire3.wordpress.com/
Bonne visite !

Entrez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 424 autres abonnés