Atelier surprise n° 3 : la disparition du A !


Je vous rappelle la consigne : “Je vous plante le décor : une berge ou une rive, un personnage qui a perdu son animal ou un objet… Mais surtout, la consigne la plus importante : votre texte ne devra pas comporter un seul A !”

Il n’est pas trop tard pour participer :

vous avez jusqu’à ce soir 20h00 heure française !!

Besoin d’infos ? c’est ICI

Installons-nous confortablement, et voyons quelles œuvres ont été inspirées par cet atelier surprise :

 

Colette : De cette rive du fleuve 

Gisèle : Pour une pose

Mandrine : Le Coker 

Mariessourire : le Chouchou

Mijo : Lipogramme au bord de la rivière

Pélagie : Emy et moi, de sortie…

Un petit récap, ça ne fait jamais de mal…


Je vous rappelle la consigne : Je vous plante le décor : une berge ou une rive, un personnage qui a perdu son animal ou un objet… Mais surtout, la consigne la plus importante : votre texte ne devra pas comporter un seul A !

Je précise que ce n’est pas un atelier soumis au vote, mais juste une proposition d’écriture pour se faire plaisir ! L’exercice n’est pas facile, je l’avoue, mais il est plus que réalisable !

C’est un défi que je vous lance !! Saurez-vous le relever ?

Pour ma part, je vous prouverai dès demain que l’on peut écrire quelques lignes sans cette voyelle !!

Ont publié leur proposition : Colette, Mijo et moi, bien entendu…Il ne manque plus que vous.

Au plaisir de vous lire !!

Quelques petites précisions toujours utiles pour les nouveaux comme pour les anciens :

– On s’inscrit en bas de ce billet par un commentaire, à tout moment et ce, jusqu’à lundi 19 décembre 2011, 20h00 heure française.

– On publie sur son blog, WordPress ou non, jusqu’à lundi 19 décembre 2011, 20h00 heure française. Et quand on a publié, on vient donner l’adresse url de son billet ici, en commentaire de ce billet, ou du récap quand il sera fait.

– Si l’on n’a pas de blog, aucun problème, vous m’envoyez par mel votre participation avec votre pseudo (les formats .doc sont acceptés mais pas les versions ultérieures que je ne peux pas lire). Je vous publierai.

– Si vous avez des questions, genre : “Mariessourire ? Quelle est ton adresse e-mail ?” vous pouvez me les poser en cliquant tout en haut de cette page sur “Pour me contacter”, je vous répondrai bien volontiers dans les meilleurs délais possibles (ne pas oublier que je ne suis pas un ordinateur connecté 25 heures par demi-journée sur mon blog, hein ? rires).

Textophoto n° 5 : le récap !


Petit rappel : mais qu’est ce donc qu’un Textophoto ? C’est écrire un texte, un poème, un haïku, une histoire, un récit… à partir d’une photo que l’on choisit entre deux… On y rajoute une consigne d’écriture et ça donne le Textophoto !!

Attention ! Les photos ci-dessous ne sont pas libres de droit sauf pour les personnes participant à l’atelier Textophoto !

Voici donc le récapitulatif des personnes qui ont écrit un texte à partir des deux photos proposées :

Mamie Mandrine

Ghislaine

Gisèle

Colette

Pélagie

Mijo

Claudie

Frane

Gentille Rebelle

Pivoine

Vous avez encore le temps de participer puisque le Textophoto se termine dimanche 30 Octobre 2011 à 24h00, heure française.

Je vous redonne le thème : juste cuit ou réchauffé ?

Je vous propose d’imaginer ce que ces personnages peuvent bien se raconter, les circonstances de leur rencontre, leur voyage peut-être… Pourquoi sont-ils là ? Se connaissent-ils ?

Le sujet est libre, ouvert, alors n’hésitez pas, foncez !! Racontez-moi ce que vous voyez, ce qu’ils se disent, l’objet de leur conversation : dernières vacances, prochaine rentrée, les enfants, la vie qu’ils mènent, des potins, que sais-je ! Vous avez le choix !

Ah, oui !! Les photos !! Les voici :

Photo n° 1 :                                           Photo n°2 :

P1020380_thumb1 BILD0482a_thumb1

Je vous propose d’imaginer ce que ces personnages peuvent bien se raconter, les circonstances de leur rencontre, leur voyage peut-être… Pourquoi sont-ils là ? Se connaissent-ils ?

Comme d’habitude, vous avez le choix entre deux photos. Pour les agrandir, vous avez la possibilité de cliquer dessus.

Vous optez pour celle que vous voulez, vous la mettez en haut de votre billet, au-dessus de votre œuvre. Vous n’oubliez pas de mettre un titre !!

Vous avez besoin de plus d’infos ? Rendez-vous ICI

Textophoto n° 4 : le récap !


Et si on faisait un petit point ? Qui a déjà participé ?

COLETTE

GISELE

CLAUDIE

ARLETTE/PELAGIE

MANDRINE

PIERRE

Et moi…

Pour celles et ceux qui souhaiteraient participer, il n’est pas trop tard : vous avez jusqu’à dimanche 20h00 (inscription et publication) pour le faire.

Attention ! Les photos ci-dessous ne sont pas libres de droit sauf pour les personnes participant à l’atelier Textophoto !

Je vous redonne la consigne :

LA CROISEE DES CHEMINS

http://mebahiah42.files.wordpress.com/2011/07/croisee-des-chemins.jpg?w=542&h=362

Vous voilà arrivé(e) à la croisée d’un chemin. Le choix est à faire : à droite ? à gauche ?

La seule chose que vous savez, c’est que vous ne pouvez pas rester là, ni reculer : vous devez avancer.

Et dès que vous aurez mis un pied sur la route que vous prendrez, il ne vous sera pas possible de faire machine arrière.

Alors… Qu’allez-vous choisir ?

A Droite ?

P1000613

A Gauche ?

P1000611

Votre choix fait, que se passe-t-il sitôt mis un pied sur votre chemin ?

Quel est votre destin ?

A vous de me le dire !

Vous avez jusqu’au 16 Octobre 2011, 20h00 heure française pour cela. Besoin de plus d’infos ? Lisez ce qui suit !

Quelques petites précisions toujours utiles pour les nouveaux comme pour les anciens :

– On ne se préoccupe pas des fautes d’orthographe, même s’il est toujours plus agréable de lire un texte sans faute. Les fautes ne comptent pas pour la désignation des gagnants. Tout texte est une belle aventure !

– On s’inscrit en bas de ce billet par un commentaire, à tout moment et ce, jusqu’au 16 Octobre 2011 à 20h00, heure française.

– On publie sur son blog, WordPress ou non, quand on veut, jusqu’au 16 Octobre 2011 à 20h00, heure française. Et quand on a publié, on vient donner l’adresse url de son billet ici, en commentaire de ce billet.

– Si l’on n’a pas de blog, aucun problème, vous m’envoyez par mel votre participation. Celle-ci se compose : d’un titre, de votre texte, de la copie de la photo choisie et de votre pseudo (les formats .doc sont acceptés mais pas les versions ultérieures que je ne peux pas lire). Je vous publierai alors.

– Si vous avez des questions, genre : “Mariessourire ? Quelle est ton adresse e-mail ?” ou autre, vous pouvez me les poser en cliquant tout en haut de cette page sur “Pour me contacter”, je vous répondrai bien volontiers dans les meilleurs délais possibles (ne pas oublier que je ne suis pas un ordinateur connecté 25 heures par demi-journée sur mon blog, hein ? rires).

Textophoto n°3, le récap


Pour ceux qui n’auraient pas su qu’un textophoto était en cours, voici un petit rappel : une photo, une chanson… Et voilà qu’un nouveau textophoto se prépare… Un moment dans une vie, une histoire à raconter… quelque chose de beau ou de moins beau, de joyeux ou de triste… C’est à vous de décider !

Mais qu’est ce donc qu’un Textophoto ? C’est écrire un texte, un poème, un haïku, une histoire, un récit… à partir d’une photo… On y rajoute une consigne d’écriture et ça donne le Textophoto !!

Attention ! La photo ci-dessus n’est pas libre de droit sauf pour les personnes participant à l’atelier Textophoto !

Mais ce n’est pas tout !  Ecrire à partir de la photo, c’est chouette, mais je vous demande en plus de choisir entre ces deux phrases, tirées de la chanson de Christophe MAE “La Rumeur” :

“Pour ne pas tomber, j’ouvre mon coeur”

ou

“Pour ne pas sombrer, j’attends mon heure”

La phrase choisie devra figurer dans votre texte. Vous n’oublierez pas de donner un titre à votre œuvre et lorsque vous la publierez sur votre blog,avant le 8 Mai 2011 à 9h00 heure française, vous indiquerez “Textophoto n° 3 de Mariessourire” avec un lien vers ce billet.

A présent, voici nos participants dont l’inspiration n’a d’égale que leur écriture, autant vous dire que vous allez vous régaler !

Claudie la Picarde

Ghislaine

Pélagie

Colette

Marie-Ange

Il vous reste un peu moins de 24 heures pour participer et venir enrichir notre veillée “Textophoto”. Nous vous attendons avec plaisir !

Rendez-vous demain !!

Quelques petites précisions toujours utiles pour les nouveaux comme pour les anciens :

– On ne se préoccupe pas des fautes d’orthographe, même s’il est toujours plus agréable de lire un texte sans faute. Les fautes ne comptent pas pour la désignation des gagnants. Tout texte est une belle aventure !

– On s’inscrit en bas de ce billet par un commentaire, à tout moment et ce, jusqu’au 8 Mai 2011 à 9h00, heure française.

– On publie sur son blog, WordPress ou non, quand on veut, jusqu’au 8 Mai 2011 à 9h00, heure française. Et quand on a publié, on vient donner l’adresse url de son billet ici, en commentaire de ce billet.

– Si l’on n’a pas de blog, aucun problème, vous m’envoyez par mel votre participation. Celle-ci se compose : d’un titre, de votre texte, de la copie de la photo choisie et de votre pseudo (les formats .doc sont acceptés mais pas les versions ultérieures que je ne peux pas lire). Je vous publierai alors.

– Si vous avez des questions, genre : “Mariessourire ? Quelle est ton adresse e-mail ?” ou autre, vous pouvez me les poser en cliquant tout en haut de cette page sur “Pour me contacter”, je vous répondrai bien volontiers dans les meilleurs délais possibles (ne pas oublier que je ne suis pas un ordinateur connecté 25 heures par demi-journée sur mon blog, hein ? rires).

Atelier surprise n° 2, le récap


 

“Attention Mesdames et Messieurs, dans un instant, ça va commencer…”

Mais qu’est ce qui va commencer ? Je ne sais pas encore, car….

C’est vous qui allez m’emmener … au théâtre ? au cinéma ? devant la télé ?

où vous voulez !

Je vous rappelle le thème de votre atelier surprise : vous allez me raconter un instant de vie entre deux personnages, réels ou fictifs, animal, végétal, humain, que sais-je ! Tout vous est permis….

Un moment-clé de leur histoire, d’amour ? d’amitié ? une rencontre ? ou autre chose ? C’est à vous de décider !

Etonnez-moi ! Embarquez-moi ! Je veux vivre cet instant comme si j’étais l’un des personnages, comme si j’étais spectatrice de cet évènement, comme si… peu m’importe, ce que je veux : c’est vivre ce moment unique comme vous aurez envie de me le faire vivre !

 

Qui m’a emmené dans son instant de vie ?

Olympe, dans "Une rencontre" (2 histoires)

Mijo, dans "La belle et la bête"

JazzyJazz, dans "Confidences"

Marie-Ange, dans "La boite à biscottes – la boite à discordes"

 

Si j’ai oublié de passer dans votre théâtre, si je n’ai pas vu votre instant de vie, il n’est pas trop tard pour me le signaler ! Dites-le moi tout simplement en bas de ce billet, je ferai le nécessaire !

Demain, dans la soirée, ce sera le moment de promulguer le nom du gagnant… Bonne chance à toutes ! Bon spectacle aux autres !

A demain !

Trou-texte n°3 : le récap !


http://www.voyagevirtuel.info/galerie/albums/userpics/10158/bateau60.jpg

 

Il est temps de faire le récapitulatif de vos trou-textes. J’ai eu un immense plaisir à découvrir vos trouvailles poétiques…

J’ai apprécié le travail de recherche que vous avez fait, car à moins de connaître, il était bien difficile de trouver tous les mots de ce trou-texte.

Pour moi, l’important c’est de participer de bon coeur, et parfois vos trouvailles ont été si ingénieuses qu’elles auraient pu être de l’auteur !

Vous avez accepté de bon coeur cette mission qui, pour certaines, paraissait vraiment trop difficile : mais de quoi parle cet auteur ?

D’ailleurs, qui est l’auteur ? P.V. = Paul Verlaine ? Non ! Ce n’est pas lui. Il s’agit de Paul VINCENSINI. Bien, ça ne vous aide pas plus ? Ok, découvrons-le alors :

 

Paul Vincensini

Né en 1930, à Bessans, d’un père corse et d’une mère savoyarde, et mort en 1985, Paul Vincensini est un poète français.

Biographie :

Alors qu’il était encore maître d’internat, Vincensini découvrit la poésie d’Alain Borne. Ce fut le début d’une intense amitié et d’une collaboration entre les deux hommes qui dura jusqu’à la disparition accidentelle d’Alain Borne en 1962. Dès lors, Vincensini ne cessa de multiplier les actions pour faire connaître le poète disparu, signant entre autres l’ouvrage qui lui est consacré dans la collection "Poètes d’aujourd’hui" chez Seghers. Sans doute peut-on dire que sans Vincensini, co-fondateur avec Michel Rouquette du "Centre Alain Borne", ce poète méconnu, aurait conservé sa grande part d’ombre.

Professeur de Lettres et d’Italien, Vincensini fut, sa vie durant, un propagandiste de la vie poétique, organisant et multipliant les manifestations, rencontres avec les poètes, spectacles et festivals poétiques, n’hésitant pas à se lancer lui même dans des aventures éditoriales en créant les "Poèmes-missives" et le "Club du poème" qui publiera une quarantaine de titres. Mis à disposition par l’éducation nationale, Paul Vincensini accomplira un travail énorme de vulgarisation de la poésie dans les milieux scolaires, les associations, les organismes dépendant d’autres ministères que le sien. Il est aussi, avec Jean Pietri en 1982 le fondateur de la "Maison de la Poésie d’Avignon".

Ses compositions personnelles, mélange de cocasserie, d’ironie et d’absurde, apparaissent comme un gigantesque pied de nez au mal être et au tragique existentiel.

Un site internet lui est consacré: http://verlaine06.chez-alice.fr/

Citation :

  • Un vrai chemin est toujours tracé dans rien. Regardez les oiseaux
  • La couleurC’est la couleur / Du cache-sexe / Qui différencie un vélo / D’une bicyclette
  • Pour tout direJe n’aurai pour tout dire / Écrit sur mon chemin / Que mon incertitude / La buée qui recouvrait la vitre / Et peut-être la vitre / Mais jamais la fenêtre / Et jamais le chemin
  • l’oiseau seul a tout le ciel dans tous les sens
  • et c’est pour ça qu’on me dérange !!!

Œuvres :

Poésie

  • Le petit grillon
  • Des paniers pour les sourds’ (Seghers, 1953)
  • La jambe-qui-chante (Temps mêlés, Verviers, 1965)
  • D’herbe noire (Chambelland, 1965)
  • Le point mort (Chambelland, 1969)
  • Peut-être (Club du poème, 1971, réédité en 1975)
  • Alphabêtes et Numérales Atelier de l’Agneau, 1973)
  • Qu’est-ce qu’il n’y a ? (Saint-Germain-des-Prés, 1975)
  • Pour un Musée des Amusettes (L’École des Loisirs, 1976)
  • Quand même (Saint-germain-des-Prés, 1976)
  • De bleu et d’ombre (Roche Sauve, 1977)
  • Toujours et Jamais (Culture et pédagogie, 1982)
  • Archiviste du vent (Le cherche midi, 1986)

Ses œuvres complètes ont été rééditées par l’éditeur belge "L’arbre à paroles" en 1991.

Œuvres en prose :

  • Alain Borne (Seghers, "Poètes d’aujourd’hui", 1974)

Théâtre :

  • La jambe-qui-chante (France-culture, 1973, présentation de Marcel Maréchal)
  • Toujours et Jamais, petite symphonie oniro-grammaticale en bleu majeur (France-culture, 1975)

(source : Wikipédia)

 

Maintenant que nous le connaissons mieux, regardons ce que vous nous proposez dans le cadre de votre mission :

JazzyJazz : pour le troutexte de marie sourire

Olympe : atelier trou-texte mariessourire

Olympe : Mon ange gardien est tombé (hors concours)

Marie-Ange : le trou-texte de la marmotte !

Colette : Ah ! … ce mot !

Makaulaya : le trou-texte du voilier

 

Je sais que, maintenant ce qui est important, c’est de connaître les résultats ! Je vais vous demander d’être encore un peu patients… car ce sera pour demain !

Bonne lecture, régalez-vous !

A demain !

Récap du Textophoto Nouveau !


Que d’imagination ! Que de belles histoires à lire ! Encore ! Encore !! Comme j’aime vous lire… Vous n’imaginez pas à quel point…

Sur ce Textophoto nouveau, je vous ai demandé de m’embarquer loin du quotidien, dans la quatrième dimension, en toute fantaisie, à partir de l’une ou l’autre photo ci-dessous :

Photo n° 1

DSCN0658a

Photo n° 2

P1030350

Je vous ai également demandé de mettre un titre à votre œuvre et de mentionner “Pour l’atelier Textophoto n° 2 de Mariessourire”  et de mettre la photo choisie au début ou à la fin de votre texte, à votre gré.

Pour plus d’info sur ce Textophoto en général, cliquez ICI

Qui a embarqué à bord du Textophoto Nouveau ?

JazzyJazz : Le Chant des Possibles

Pélagie : Textophoto – Mariessourire

Ghislaine : Poème sur photo imposée

Agnès : Plage n° 1

Mamie Mandrine : Les Rescapés

Zéphyrine : Textophoto N° 2

 

Pas de panique pour les autres croisiéristes : l’embarquement n’est pas terminé. Vous avez le temps de préparer vos bagages, c’est à dire d’écrire votre histoire, poème, récit en toute fantaisie puisque l’embarquement se terminera le 31 Janvier à minuit, l’heure du crime… oups ! pardon ! Je voulais dire heure française, bien entendu !!

Pour l’heure, la mer est calme, le soleil présent et quelques nuages vagabondent de ci de là au gré des vents, au gré de vos mots. Le drapeau flotte et les voiles sont pliées. Le navire est solidement arrimé, et l’ancre planté dans la vase… car la marée est basse et l’océan s’est retiré au loin… vous attendant !

Voguons vers cette nouvelle aventure du Textophoto !

Partons découvrir la richesse de votre imagination !

Osons embarquer vers un horizon nouveau !

Récap de l’Atelier Surprise


http://69.img.v4.skyrock.net/692/m0waw/pics/2805696791_small_1.jpg

Je vérifie : personne ne m’a suivi ! A priori, ici, je suis à l’abri… Viiiite !! Venez avec moi, ne restons pas à découvert !! Voilà, là, dans la cabane au fond du jardin, on sera bien… “J’ai moins peur à vrai dire des vampires que de ton souvenir”…

Non, je ne suis pas tombée sur la tête… Je suis juste tombée sur Monsieur Hiver qui m’avait kidnappé, emmené dans son igloo où il faisait tellement froid que je ne cessais de grelotter ! Parfois, je m’assoupissais mais Mr Hiver faisait descendre le froid encore plus fort ! A maintes reprises, j’ai essayé de me sauver de sa terrible emprise… mais hélas, il m’envoyait son guerrier le plus terrible : le vent de la tempête !! Heureusement, dans mes amis, j’ai un magicien… Je ne dirai pas son nom car je voudrais qu’il reste anonyme aux yeux de Mr Hiver, mais qu’il sache que je lui serai éternellement reconnaissante de m’avoir envoyé par mail, un rayon du soleil, tellement brulant qu’il a fait fondre mon igloo de prison !! J’en ai même attrapé un coup de soleil !!

Tout le monde est bien au chaud ? Voyons ce qu’il y a autour de nous : chouette ! “ Ce soir, c’est le grand bal, mets du fard sur tes idées pâles, on va faire tanguer les étoiles bien plus haut” !! Voilà de quoi se faire une tasse de café, de thé ou de chocolat ! Qu’est ce que je vous sers ? Et là ! Regardez ces fauteuils qui vous tendent leurs bras ! Je mets une bûche dans la cheminée… Il fait meilleur ainsi… Vous vous sentez bien ? A l’aise ? Parfait !

Je vous donne un peu de lecture en attendant les retardataires ? Les résultats arriveront en début de semaine prochaine, avec à la clé pour le ou la gagnante, une participation à un atelier d’écriture spontanée offerte par Thé-Menthe !

Regardez ce que j’ai trouvé d’intéressant dans la bibliothèque…

ChantalStella : “Jeu pour Soeur Sourire”

JazzyJazz : “La lettre de Stella”

Pélagie : “Mozart”

Ghislaine : “Atelier de Miss Sourire”

Mamie Mandrine : “Le château hanté”

Makaulaya : “Atelier Surprise façon Makaulaya”

Marie-Ange : “Atelier Surprise façon Marie-Ange”

Mariessourire : “Atelier Surprise façon Mariessourire” (hors concours, juste pour le plaisir !!)

Biquette : “A deux”

Océanelle : “Atelier Surprise de Mariessourire”

32 Octobre : "Atelier Surprise façon 32 Octobre"

J’espère ne pas avoir oublié de livre dans un coin de la cabane, derrière une toile d’araignée ou encore près de la tondeuse (mais qu’y feraient-ils, je vous le demande ?) mais si toutefois vous vous en apercevez, venez me l’apporter qu’on puisse partager son aventure !

Et si l’envie vous prenait d’écrire une histoire vous aussi, ami lecteur, ne vous privez pas ! J’aurai grand plaisir à la savourer… Il n’est pas trop tard ! C’est parce que j’ai été kidnappée par vous savez qui que du coup je n’ai pas pu respecter les délais, alors je peux bien vous laisser le temps d’écrire… Sourire

Plus d’infos ? Il vous suffit de cliquer ICI.

Je vous souhaite une très agréable lecture, pleine de rebondissements, de fantaisie, de suspense… Dehors, le froid est d’autant plus intense que la chaleur de votre amitié réchauffe la cabane au fond du jardin, et cela m’est très précieux ! Le soleil sera là à nouveau dès demain, après cette autre nuit où la lune est presque pleine, presque ronde… propice aux bals de vampires ????

Quoi ? La lune est ronde et pleine ? AAAAAAAAAAAH…

Petit récap de l’Atelier Surprise


http://69.img.v4.skyrock.net/692/m0waw/pics/2805696791_small_1.jpg

 

Alors… Où en sommes-nous ?

ChantalStella a déjà publié son texte. Makaulaya, Ghislaine, Mamie Mandrine et Biquette du Net vont essayer de faire quelque chose. Et ?

Et… il me manque, toi, lui, elle … moi aussi…

Je vous rappelle qu’un lot exceptionnel est à gagner : une participation gratuite à un atelier d’écriture spontanée sur le site de Thé-Menthe, participation qui aura lieu un lundi après-midi a priori de 14h à 16h, mais à la date à laquelle vous serez disponible pour le faire.

Pour gagner cet incroyable lot, ce n’est pas compliqué. Il vous suffit d’écrire un texte de 30 lignes maximum, texte dans lequel une des deux phrases ci-dessous sera soit le début, soit la fin de votre texte.

Voici donc au choix les deux phrases :

“J’ai moins peur à vrai dire des vampires que de ton souvenir” (Je danse, Jenifer)

“ Ce soir, c’est le grand bal, mets du fard sur tes idées pâles, on va faire tanguer les étoiles bien plus haut” (C’est bientôt la fin, Mozart l’Opéra Rock)

Alors qu’attendez-vous ? Inscrivez-vous !

Il vous manque un peu de temps pour écrire votre chef-d’œuvre ? Parlez-m’en… On peut voir pour vous rajouter un peu de temps ! Tout est possible, il suffit de dire. Pour cela, rien de bien compliqué : un petit commentaire en bas de ce billet, ou un mail à l’adresse mail que vous trouverez en haut en cliquant sur la page “Pour me contacter”.

Des objections ? Des critiques ? Des envies ? Des désidératas ? N’hésitez pas, contactez-moi !

En attendant de vos nouvelles, je vous souhaite tout le bonheur du monde et tout le plaisir aussi à écrire un mot, puis un autre, puis une ligne, puis…

J’oubliais : vous pouvez aussi participer sans vouloir gagner le lot… L’important, c’est de se faire plaisir !

Donnez la main à votre plume et laissez-la écrire ce qu’il lui plait d’écrire !

Laissez parler votre imagination !

Osez !

Previous Older Entries

Quel temps fait-il chez moi ?

Follow Mariessourire essence d'émotions on WordPress.com

Des mots... des photos... mes envies... au jour le jour, voilà ce que vous trouverez dans mon espace, sans compter l'ouverture de la bibliothèque de mariessourire que vous trouverez ici : http://mariessourire3.wordpress.com/
Bonne visite !

Entrez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 436 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :