Le printemps


« Dès l’approche du printemps, on sent toute une vie qui s’éveille : les fleurs, les arbres, les oiseaux… Dans la nature, c’est une nouvelle vague qui déferle. Voilà un des phénomènes les plus extraordinaires : le renouveau. Chaque année tout se renouvelle… sauf les humains ! Les humains, eux, restent les mêmes, ils ne pensent pas à se mettre à l’unisson de ce renouveau, on dirait qu’ils sont barricadés. Pourquoi ne font-ils pas l’effort de s’ouvrir, d’ouvrir en eux les portes et les fenêtres pour que cette vie puisse les pénétrer, les imprégner ? Certains diront : « Mais pour nous, c’est fini, nous sommes vieux. Le printemps, c’est pour la jeunesse. » En raisonnant ainsi, ils se coupent des sources de la vie et ils vieilliront de plus en plus vite.
Tous doivent marcher avec le renouveau, il n’y a pas de distinction entre les jeunes et les vieux. Est-ce que vous avez entendu de vieux arbres dire : « Oh ! nous, vous savez, on a déjà passé l’âge de fleurir et de reverdir, on laisse ça aux jeunes, maintenant » ? Non, eux aussi au printemps se couvrent de feuilles et de fleurs. Donc, même les vieilles grands-mères, même les vieux grands-pères doivent entrer dans la ronde du printemps, trotter, sauter, danser – au moins symboliquement – et ils iront mieux. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Publicités

Que faisons-nous,souvent, tous au printemps ?


 
Grand nettoyage de printemps

 

Dans de nombreuses cultures, ce nettoyage a une portée symbolique et s’apparente à un rite de purification. Pour autant, faire un nettoyage de printemps est plutôt du domaine pratique : c’est le moment idéal pour laver couettes, tapis et rideaux parce qu’on peut les sécher au grand air.

Les températures plus douces nous permettent désormais d’ouvrir grand nos fenêtres, alors ne vous privez pas de ce geste sain pour votre maison comme pour ses habitants. Si l’on pense généralement à aérer pour chasser poussières et mauvaises odeurs, on sait moins que les polluants (en particulier les COV, composés organiques volatiles) s’accumulent durant l’hiver dans l’habitat.

Pour les éliminer, il convient d’aérer et de réaliser votre grand ménage avec des produits naturels (vinaigre blanc, eau chaude et textile en micro fibres, savon noir, bicarbonate de soude…). En effet, un grand nombre de produits ménagers contient des COV, et leur utilisation doit toujours se faire dans un local bien aéré.

Jardiner au printemps

 

Saviez-vous que l’on peut également purifier l’air de sa maison en adoptant une plante d’appartement ? Le ficus, le lierre, le Chlorophytum ou le philodendron sont des plantes faciles à vivre et qui absorbent des substances nocives, comme par exemple le formaldéhyde qui serait cancérigène.

Le printemps est le moment idéal pour rempoter les plantes d’intérieur, au moment où elle sortent de leur repos hivernal et où leurs racines reprennent leur activité. L’opération consiste à mettre la plante dans un pot plus grand et à offrir à ses racines un bon terreau nutritif, tout en sachant que cela dépend des plantes et que certaines ne fleurissent que si elles ont un pot trop petit…

Pour ceux qui ont la chance d’avoir un petit bout de terrain, c’est aussi le moment de découvrir les joies du jardinage comme celle du “retournage” de terre… l’arrachage des mauvaises herbes… et la pelouse qu’il faut déjà commencer à tondre !!

Dans votre jardin mais aussi en forêt ou dans les jardins publics, guettez l’arrivée des premières fleurs et apprenez aux enfants à reconnaître les signes de printemps (bourgeons, fleurs printanières sauvages si vous les connaissez) !

Rondeaux



Le temps a laissé son manteau
De vent, de froidure et de pluie
Et s’est vêtu de broderie,
De soleil luisant, clair et beau
Il n’y a bête, ni oiseau
Qu’en son jargon ne chante ou crie :
Le temps a laissé son manteau
De vent, de froidure et de pluie.
Rivière, fontaine et ruisseau
Portent, en parure jolie,
Gouttes d’argent d’orfèvrerie ;
Chacun s’habille de nouveau :
Le temps a laissé son manteau.

Charles d’Orléans (1391 – 1465)

La saison du Printemps


Du bonheur pour tous

Le printemps, c’est la saison du renouveau de la nature, du retour des oiseaux migrateurs et du réveil des animaux hibernants. C’est aussi la saison des amours chez les oiseaux. Il est bien connu que le soleil agit comme un antidépresseur puissant et son retour contribue donc à nous mettre le moral au beau fixe !

Victoire du jour sur la nuit

Au moment de l’équinoxe de Printemps, le jour et la nuit ont une durée identique. Ensuite, le jour va gagner progressivement jusqu’au solstice d’été, la journée la plus longue de l’année. Qu’on soit à la ville ou à la campagne, c’est le moment d’ouvrir ses fenêtres, de s’aérer les poumons et l’esprit, et de se laisser aller au plaisir d’écouter chanter les oiseaux !

Qu’elle est belle, Dame Nature, parée ainsi de ses plus précieux trésors, trésors qui nous annoncent que l’hiver est enfin derrière nous, même s’il nous faudra attendre que les saints de glace soient passés pour être sûrs de ne plus avoir de gelée matinale.

Profitons, oui, profitons du souffle de vie qui se propage tout autour de nous, respirons-le, ouvrons grands nos yeux pour découvrir la beauté d’un nouveau monde à venir : celui des feuilles vertes sur les arbres, des tâches de couleurs sur le vert des champs, le bleu de plus en plus bleu du ciel !

Vive le Printemps !

Dans le jardin, y a-t-il un peu de printemps ?


C’est l’occasion de faire un petit tour, voir où en est la végétation alors que nous fêtons aujourd’hui le premier jour officiel du printemps !

P1020842P1020876P1020863P1020845P1020850P1020844a

Oui, je crois qu’on peut dire que le printemps est bien là, dans le jardin, mais il y a encore d’autres petites choses qui nous annoncent l’arrivée des beaux jours.

P1020851P1020864a

Et chez vous, c’est comment, l’arrivée du printemps ?

Citation du jour : le printemps !


«Le printemps s’annonce toujours rempli de promesses… sans jamais nous mentir, sans jamais défaillir.»

Michel Bouthot

Un ptit bout d’été au milieu du printemps


Aujourd’hui, il va faire beau, il va faire chaud… C’est un bout d’été qui arrive pendant le printemps…

Le 27 mars, je me suis promenée dans le jardin, voilà ce que j’y ai découvert..

un cerisier

P1000310

les fleurs blanches du cerisier

P1000315

et les fleurs blanches du mirabellier

P1000316

un camélia

P1000322

un pommier

P1000311

je suis allée plus loin, sur les sentiers à la campagne, dans la forêt

P1000161

découvrant toutes sortes de fleurs…

P1000251

Le printemps est décidément une belle saison !

P1000307

Alors, oui, on va avoir un bout d’été aujourd’hui mais je ne voulais pas qu’on oublie qu’on est toujours au printemps !

P1000308

Belle belle journée à tous !

Aujourd’hui, c’est… dimanche ?


Souriez-voila-le-printemps

 

femme-saute-youpi

C’est l’histoire de la vie


Voilà, ça commence là… où il n’y a que grisaille… La vie semble s’en être allée dans un autre monde, il ne reste que le sommeil et la mort. Tout vit au ralenti, emmitouflé dans une sorte de brouillard où ne peut qu’exister froid et humidité. Le soleil parfois montre un rayon, bien pâle, si peu réchauffant, comme à des millions d’années lumière de nous.

DSCI1193

Et puis, un matin ou bien un soir, un frémissement, une onde vient nous surprendre dans ce qui est devenu notre train-train quotidien. De quoi peut-il bien s’agir ? C’est à peine perceptible, léger comme un frôlement au point qu’il faut être vraiment attentif pour s’en rendre compte. La vie vient de passer en un instant. La nature ouvre un œil et sourit à la vie, juste le temps de cet instant éphémère, en communion avec elle.

DSCI0608

Mais aussitôt, tout redevient comme avant, le froid, la neige, la pluie, les nuages… Tout est pareil et pourtant il y a comme une différence, le jour qui se lève plus tôt, les oiseaux qui pépient plus gaiement, mais toujours le froid et la pluie, le gris… mais peut être un gris plus blanc, plus coloré. La vie est passée par là, et elle a tout changé. C’est ainsi qu’un matin, nous ouvrons nos volets et nous découvrons le fruit de la communion entre la vie et la nature.

DSCI0974

C’est incroyable ! La vie reprend ses droits. Hier encore, il n’y avait que branche morte, et aujourd’hui, un bourgeon est prêt à éclore, et nous n’avons rien vu, rien entendu, rien compris, tous autant que nous sommes, embourbés dans une vie que nous nous sommes créés avec nos lots de soucis, d’épreuves et de stress.

Alors voilà, la vie s’est unie à la nature, comme elle nous a proposé cette union. L’avons-nous acceptée ?

La vie, dans un mouvement fluide et rempli d’énergie, arrive dans chaque bourgeon, fait éclore la beauté qui sommeillait en lui, jusqu’à l’explosion des sens : odorat, vue, toucher, ouïe, et goût, tout y est. Le monde s’est réveillé, prêt à repartir de plus belle dans sa vie, de la plus infime à la plus grande, tous solidaires de notre planète pour la faire grandir, pour la rendre belle, pour lui donner la joie et la paix. Lui vient à Elle, et de leur rencontre, que naîtra-t-il ?

DSCI0008

L’heure n’est pas à la spéculation, quel vilain mot par ailleurs. Non, l’heure est au spectacle enchanté, féérique que Dame Nature nous offre, dans un bel élan de générosité, car oui, tout est offert, donné à qui veut bien recevoir. Et celui qui reçoit donne à son tour, dans un échange qui nous vient de la nuit des temps et qui se terminera le soir de tous les temps.

Chaque jour n’est pas identique au précédent, tout évolue, tout grandit, chacun à son rythme et le tout formant une symphonie merveilleuse, dont le chef d’orchestre ne pourrait être que fier. Il n’y a pas de fausse note, excepté celle que nous mettons, nous les hommes (je pense à la marée noire en ce moment), mais parfois quelques hommes s’ingénient à effacer ces fausses notes, et ils y réussissent, pour le plus grand plaisir de Dame Nature. Le temps passe et chaque jour apporte son moment de plénitude, de sérénité, de beauté. Si les fleurs se fanent, c’est qu’elles laissent leur place.

DSCI0062 DSCI0082

DSCI0083

Il peut à nouveau pleuvoir, les fruits n’en seront que plus juteux, mais il fait de plus en plus beau. Le soleil se montre ardent, et les fruits se chargent en sucre. Il ne reste plus qu’à prier pour qu’il n’y ait plus de soubresauts de l’hiver pour qu’il n’emporte pas avec lui les si beaux fruits qui sont à venir. Le froid passe mais les fruits ne trépassent pas, merci Dame Nature ! Merci la Vie !

C’est alors que la nature se fait tentation, avec la complicité de la vie, sans qui rien ne serait arrivé… Oui, tentation, c’est le mot juste ! Chaque arbre veut avoir descendance, chaque plante, chaque animal… C’est inscrit dans le livre de leur vie. Alors tout est fait pour y arriver et tous les moyens sont bons (qui a dit que le commercial est le propre de l’homme ?)

Dame Nature pare ses fruits d’une couleur irrésistible pour que chaque être vivant possédant un estomac soit irrésistiblement attiré par eux. La couleur, la brillance, l’effet bonne mine et gage de bonne santé, le jus, l’odeur, le parfum… Tout, elle mise sur tout ! Et ça marche…

DSCI0024 DSCI0072

Qui peut résister à un tel étalage ? QUI ?

Pas moi, en tout cas…

DSCI0002

Que va-t-il arriver à ces pauvres cerises ? Rien de moins que leur destin, celui pour lequel elles sont nées, ont grandi, ont mûri…

DSCI0001-1

Mais si elles n’ont vécu que pour que je puisse savourer leur chair tendre et acidulée, elles sont nées pour que leur noyau, petit arbre à fruits en devenir, soit planté à nouveau dans la terre…

DSCI0002-1

Espoir d’une nouvelle vie !

(et de nouvelles cerises à déguster !! miam miam !!)

le printemps va-t-il arriver ?


parfois, il y a des moments magiques… il y a les heures bleues du lever d’un soleil, et il y a les heures dorées d’un coucher de soleil comme celui-ci…

DSCI0954 ici le soleil se couche sur la Leyre, sur le port de Biganos… ce soir-là, les températures étaient plus que clémentes, l’été était à la porte de l’hiver…

DSCI0958 c’est alors qu’on se rend compte que l’hiver ne fait pas que toucher à sa fin, mais qu’il est à l’agonie… il lui reste quelques soubresauts… mais le printemps est déjà arrivé ! d’abord les oies sont parties dans le nord, monsieur pie a trouvé sa belle, et surtout, surtout, il y a …

DSCI0924 DSCI0993

DSCI0988

DSCI0918  DSCI0983

et ce n’est pas tout… il y a ça …

DSCI0973 DSCI0985

le cerisier…                                           le lilas…

et même encore plus fort, un signe encore plus évident que le printemps est arrivé, il y a ça…

DSCI0978oui, le prunier est déjà en fleurs !!

 

alors, maintenant, vous croyez que le printemps est arrivé ?

Previous Older Entries

Quel temps fait-il chez moi ?

Follow Mariessourire essence d'émotions on WordPress.com

Des mots... des photos... mes envies... au jour le jour, voilà ce que vous trouverez dans mon espace, sans compter l'ouverture de la bibliothèque de mariessourire que vous trouverez ici : http://mariessourire3.wordpress.com/
Bonne visite !

Entrez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 434 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :