Il pleut, il souffle


Il pleut, le vent souffle en rafales aujourd’hui mais on arrive encore à voir un peu de ciel bleu.

Les photos datent d’hier, la leyre est toujours en crue et le port ressemble toujours à un petit lac…

On s’habitue à la grisaille, à la pluie et au vent. On oublie à quoi ressemble le jardin…

C’est vrai ça : avant d’être une mare aux canards, y avait il de l’herbe autour des taupinières ?
Oui… J’héberge probablement une famille de taupes au vu des petites montagnes de terre qui sortaient inlassablement chaque semaine.
D’ailleurs, ces petites taupes savent-elles nager ??

Enfin l’heure n’est pas aux taupes mais au temps qu’il fait dehors.
Ce que je voulais dire, c’est quand le ciel devient bleu, même pour un court instant, quand le soleil fait son apparition, que c’est bon !!
Que ça fait du bien !!

Et comme l’on remarque alors son absence quand à nouveau le soleil s’éclipse.

J’ai l’impression que la pause était là pour nous donner du courage pour continuer de croire que le beau temps reviendra bientôt.
C’est de la force pour oser avancer.
Un peu de chaleur et d’espoir pour oser garder le sourire.

Quand ça déborde…


Quand ça déborde, tant pis pour les conséquences, tant pis si tout n’a pu être canalisé…

C’est trop tard !
Juste trop tard.

Il n’y a plus qu’à constater les dégâts et espérer qu’ils ne seront pas trop importants, ni trop graves.

Quand ça déborde, ça submerge, ça coule, ça inonde tout sur son passage…
Tant pis pour qui se trouve là, tant pis si tout se fait ravage…

C’est trop tard !
Juste trop tard.

Il n’y a plus qu’à croiser les doigts, garder espoir et ne pas baisser les bras.



La balade d’avant-hier en photo


C’est la fin de l’après-midi, il a fait beau finalement, comme hier, moi qui attendais la pluie, j’en suis toute surprise ! Voici quelques photos de ma petite balade d’avant-hier, quand je suis allée au bout de ma rue.

P1030069a

Il fallait que je sorte, que je voie un peu de vert, de bleu, de couleurs qui ne soient ni le blanc, ni le gris.

P1030067a

Et puis se promener au bord de l’eau, c’est un plaisir dont on ne se lasse pas, et il s’avère que ce petit coin de paradis est un lieu de promenade dominicale vraiment fréquenté !

P1030116a

Moi qui voulais être seule au monde dans mon tit coin à moi, rien qu’à moi, c’est raté pour aujourd’hui, tout le monde a eu la même idée que moi : “enfin il ne pleut plus, enfin je peux sortir faire un tour !”. Mais je réussis quand même à trouver un endroit plus paisible, plus à mon humeur.

P1030065a

J’aime me promener ici, c’est paisible, la nature se fait belle, d’autant plus qu’il a plu et que les rayons du soleil, quand ils percent, sont chauds.

P1030080aP1030090aP1030085aP1030108aP1030114aP1030078aP1030118aP1030091a

Je ne résiste pas à l’envie de vous montrer une vue classique : une photo que je prends à chaque fois que je viens là, c’est toujours pareil, et pourtant ce n’est jamais tout à fait la même chose : l’eau est plus ou moins haute, le soleil est plus ou moins là, la saison défile au gré des jours…

P1030074a

La photo du jour d’hier !


P1030088

Mais oui, j’ai enfin vu le soleil !!

Hier après-midi, malgré les nombreux nuages, le soleil a réussi à faire une percée !

Alors j’en ai profité pour aller au bout de ma rue pour prendre quelques photos. J’ai trouvé celle-là qui illustrait parfaitement ce que je voyais, mais il a fallu faire vite, car de suite les nuages sont revenus à la charge !

Quand on pense que certains (dans l’Est, je ne cite personne !!) ont eu plus de 26 ° et que nous, dans le Sud-Ouest, on en est réduit à laisser le chauffage sous peine de devenir un glaçon ! La météo est tombée sur la tête, je vous le dis !! Et là ? Et bien, il pleut, il pleut… bergère… ah ben non : il y a un joli ciel bleu, des petits nuages blancs… profitons-en, ça ne va pas durer !! sourire

Une journée plus longue qu’hier… et…


Les journées sont plus longues chaque jour, le soleil se fait plus présent et tout de suite, le moral remonte… Les projets éclosent… Et les jupes des filles raccourcissent ? Et bien, je n’en suis pas si sûre que ça puisque l’hiver repointe le bout de son nez…

Puis le soleil se couche… promettant un nouveau lendemain encore plus long !

P1010066a

Toujours dans la glace…


P1000615a

Malgré le rayon de soleil, il fait froid, horriblement et terriblement froid en ce mercredi 8 février 2012 !

P1000616P1000628P1000629a

P1000633a

Ce matin, le redoux annoncé arrive ! Il ne faisait que – 2°… et on est repassé dans les températures positives dans la matinée… Yess !!

La Leyre de Biganos, le 7 février 2012


Je suis retournée sur le petit port de Biganos, histoire de voir si la glace avait fondu. Et oui, la Leyre est dégelée sur le cours d’eau principal. Par contre, il reste de la glace, oui encore ! Il faut dire qu’il fait froid, même si on est loin des – 15° de la France.

En voici quelques photos, toutes prises avec mon tel portable (je me suis retrouvée en panne de batterie pour l’APN) :

07022012266

07022012267

07022012269

07022012268

Et ça fait froid tout ça, n’est ce pas ?

La Leyre gèle !


Il fait beau, il fait même très beau… mais il fait froid !! Même la Leyre gèle dans le port de Biganos !

P1000338

P1000339

Et que la Leyre gèle à ce point là, à cet endroit précis (car elle n’est pas gelée partout, je tiens à le préciser), ça je ne l’avais jamais vu !!

P1000336

Il fait beau, mais qu’est ce qu’il fait froid !!!!

(photos prises le 3 février 2012 à 14h00)

Il fait beau, on fait un tour en vélo ?


Oh, je vois, ça fait longtemps que vous n’êtes pas montés sur un engin de cette sorte ? On n’ira pas trop loin, histoire de ménager vos fesses ! (Dieu sait combien les selles des vélos sont dures !!!).

Oups ! Vous pédalez depuis toujours ? Euh… Ce n’est pas mon cas, on prendra le temps, d’ac ? On va jusqu’au port, le découvrir d’un autre œil, longer les bords de l’Eyre !

P1000865

P1000870Je vous ai déjà parlé de l’Eyre ? C’est une rivière qui se jette dans le Bassin d’Arcachon, mais elle ne s’appelle pas l’Eyre tout au long de son parcours, seulement à son embouchure. La Leyre, c’est son nom, fait 118,4 kms. Si on la remontait jusqu’à sa source, nous serions obligés de choisir soit d’aller à droite (au sud) sur la Grande Leyre, ou plus au nord sur la Petite Leyre.

P1000880

L’un des plaisirs de l’été est de faire du kayak sur cette rivière enchanteresse, mais hélas pour aujourd’hui, je n’ai qu’un deux-roues… difficile de naviguer avec !

P1000890 P1000889

Vous avez bien remarqué ! L’eau est basse, ce n’est pas à cause de la sècheresse mais parce que la marée est basse. Quand l’océan remplit le Bassin, il remonte aussi l’Eyre sur quelques kilomètres pour le plus grand bonheur des pêcheurs !

P1000894

P1000896

P1000899Comme j’aime cet endroit, ce petit chemin où l’on passe à deux à pied, où l’on croise les promeneurs du dimanche comme les habitués, où l’on profite d’un paysage exceptionnel.

Ce que je ne vous ai pas encore dit, c’est que ce petit sentier nous fait cheminer entre le vert de la forêt et le marron de la rivière.

N’ayons pas peur d’affronter les moustiques, avançons !

P1000904

Un bon bol d’oxygène que voilà ! Vous ne trouvez pas ?

P1000911a

La balade touche à sa fin.

P1000920

Les bonnes choses ont toujours une fin afin qu’on les apprécie davantage…

Nous revoilà au port, à bon port ?

P1000877a

Il fait froid… très froid !


P1030104aIl fait froid… Il a fait froid toute la journée !

C’est le début de la nuit, et je n’arrive toujours pas à me réchauffer…

Le soleil a brillé de mille feux aujourd’hui,

mais ces mille feux sont restés glacial

laissant le sol gelé à toute heure de la journée

permettant au froid polaire de s’installer…

P1030114a

Le port n’a pas cessé d’attirer les familles de visiteurs, toutes aussi étonnées de voir ce froid s’être transformé en glace épaisse autour des bateaux, pour la plus grande joie des gamins qui pouvaient enfin faire des ricochets dignes de ce nom… sans jamais casser la glace malgré la grosseur des cailloux !

P1030125a

DSCN0270P1030117aP1030118aP1030112

Mais là où passait la Leyre, la glace trépassait !

P1030111a

DSCN0280

Ah si seulement j’avais une cabane au bord de l’eau,

une petite cabane rien qu’à moi où je rêverai en regardant filer l’eau et nager les poissons,

un paysage que je ne volerai pas aux nuages fantasques

des moments que je garderai bien au chaud pour me rappeler de tous les instants de bonheur

oui, tout ça dans une petite cabane, au bord de l’eau…

Previous Older Entries

Quel temps fait-il chez moi ?

Follow Mariessourire essence d'émotions on WordPress.com

Des mots... des photos... mes envies... au jour le jour, voilà ce que vous trouverez dans mon espace, sans compter l'ouverture de la bibliothèque de mariessourire que vous trouverez ici : http://mariessourire3.wordpress.com/
Bonne visite !

Entrez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 436 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :