la photo du jour


P1030680

Il y a comme un parfum de crème solaire, de cris joyeux d’enfants, d’odeur salée…

Et surtout, il y a comme un air d’été !

la photo du jour : la couleur de l’océan


P1030791a

Il fait beau, quelques nuages blancs flottent dans un ciel bleu de début d’été. Le sable se fait invite à paresser, lézarder, bronzer. Et l’océan se fait gentillet, c’est à peine si les vaguelettes viennent le rider.

Tout a l’air idyllique, oui mais voilà, un indice montre qu’il y a anguille sous roche, que le tableau va changer, que le vent va souffler et la pluie tomber. Cet indice, c’est la couleur de l’océan.

Quand il est calme et paisible, son eau se fait transparente, bleutée aux reflets chatoyants, voire même d’un vert magnifique. Mais quand l’océan est tourmenté, que la tempête a déjà commencé loin des cotes, il prend une couleur foncée, presque noire. Et là, croyez-moi, vous ne me verrez pas monter sur un bateau quand l’eau est foncée comme ça !

la photo du jour : la plage


P1030682a

La plage, lieu souvent rêvé tout au long de l’année, particulièrement quand le temps est froid et humide ou quand la journée est mauvaise…

La plage, destination privilégiée pour les beaux jours, un dépaysement toujours, un lieu de détente pour les familles comme pour les amoureux…

La plage, pour ceux qui n’ont pas peur de la proximité, du soleil et de la chaleur

Allez, hop, tous à la plage !! et hop, tous à l’eau : elle est bonne !!

la photo du jour


P1030632

comme un petit goût de paradis !

la photo du jour : le petit nice


DSC_0723a

Mais oui, on a beau être sur le Bassin d’Arcachon, nous avons notre petit Nice : c’est le nom de cette plage sur l’océan atlantique, baigné par un courant un peu plus chaud, à côté de la Dune du Pyla. La marée est montante, et les personnes remontent sur la dunette au gré des vagues venant leur lécher les orteils…

Une photo (non retouchée, juste recadrée) qui sent bon les vacances estivales, un océan bleu comme si nous étions sur le Pacifique, des vagues qui déferlent doucement et un soleil généreux. Comment ne pas s’imaginer les pieds dans l’eau, comme je l’étais, ou encore en train de bronzer sur le sable chaud ?

Encore un bon bol d’air marin, vivifiant, ressourçant que je vous offre aujourd’hui, histoire d’oublier la grisaille de ces jours-ci.

Sourire ?

Rappel : pour mieux voir la photo, il suffit de cliquer dessus

quelques rouleaux


Comment ne pas s’asseoir pour regarder la mer, ses éternels rouleaux qui vont, qui viennent, qui s’échouent, se retirent, s’étirent, s’arrondissent en un recommencement jamais identique, par vagues de sept, en rythme… Comment ne pas s’asseoir pour faire le vide…

Avant les vacances, voici quelques vagues que je vous offre ce matin, à regarder plus ou moins vite selon votre humeur, ou en laissant le diaporama se dérouler…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

petit plus  : en cliquant ici, vous ouvrirez un  nouvel onglet et vous pourrez entendre  le bruit des vagues océanes  tout en visionnant les vagues déferler (hélas, ce n’est pas le son des vagues que j’ai pris en photo, mais au fond, est-ce si important ? sourire)

la photo du jour : un banc, un bateau


P1030221

L’on se croirait sur le bord d’un lac, les arbres se devinent sur le fond de l’image. Pas de sable… Comment imaginer que l’on est sur une plage ? L’eau est calme, il se dégage une certaine sérénité. Quelle vue de ce banc !

A la bonne heure


DSC_0280-001a

Il est quatre heures, à la bonne heure ! J’ai faim, rugit l’océan tout grognon…

Vagues, apportez-moi à manger ! De la chair fraiche !

Cherchez, trouvez, rapportez !

Les voilà, les inconscientes insouciantes, assises sur le bord de la plage, comme sur un plateau en or, admirant au loin le phare du Cap Ferret. Elles ne peuvent se douter de ce qui les attend… Une vague plus forte, Baïne, armée jusqu’aux dents, vient les chercher… pour les amener à son maître. Elles glissent le long de l’eau, comme enchantées, prises d’un sortilège hypnotiseur les empêchant de voir le piège mortel se refermer sur elles.

Nul n’échappe à son destin !

la photo du jour


DSC_0767a

Une bouffée d’oxygène, un air iodé, des embruns à fleur de joue…

Un soleil qui ne se cache plus et qui s’orne de quelques moutons blancs, se reflétant sur l’océan, le parant de mille et mille diamants…

Une vague qui “rouleaute” avant de se jeter avec fracas et écume sur la plage, courant sur le sable avec force et fraicheur, avant de se retirer doucement vers le large…

Quelle merveilleuse journée !

(petit rappel : on peut cliquer sur la photo pour mieux la voir)

la photo du jour


P1030465

A marée basse, la plage se fait immense, et avant d’être un lieu d’échouage de bateaux, la plage se fait lieu de plaisir et bientôt lieu de bronzage intensif. Chacun se l’approprie à sa façon. Il règne un doux sentiment de félicité à cette heure-là.

Previous Older Entries

Quel temps fait-il chez moi ?

Follow Mariessourire essence d'émotions on WordPress.com

Des mots... des photos... mes envies... au jour le jour, voilà ce que vous trouverez dans mon espace, sans compter l'ouverture de la bibliothèque de mariessourire que vous trouverez ici : http://mariessourire3.wordpress.com/
Bonne visite !

Entrez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 434 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :