la photo du jour


DSC_0414

Mais jusqu’où ira l’océan ? L’océan ou la force de la nature…

(cliquez sur la photo pour mieux la voir)

Publicités

la photo du jour


P1030512

Sur cette photo, il y a tout ce que j’aime : la mer, la nature, les fleurs (les coquelicots)…

Alors voilà, je vous offre :

–> Une photo à regarder les jours de pluie ou de tempête, une photo à regarder quand on est enfermé dans les quatre murs de sa ville, une photo à aimer pour le jour où on verra tout ça en vrai !

–> Un instant sérénité, instant beauté, instant tranquillité, instant ressourcement…

–> Une photo pour rêver aux vacances qui se rapprochent chaque jour, une photo pour donner envie de s’évader de son quotidien, une photo pour s’apaiser l’âme en même temps que les yeux

–> Un moment savoureux à apprécier sans modération !

Une vague triste…


DSC_0102a

« Je me sens triste ! » dit une vague de l’océan en constatant que les autres vagues étaient plus grandes qu’elle. « Les vagues sont si grandes, si vigoureuses, et moi je suis si petite, si chétive. »

Une autre vague lui répondit : « Ne sois pas triste. Ton chagrin n’existe que parce que tu t’attaches à l’apparence, tu ne conçois pas ta véritable nature. »

« Ne suis-je donc pas une vague ? »

« La vague n’est qu’une manifestation transitoire de ta nature. En vérité tu es l’eau. »

« L’eau ? »

« Oui. Si tu comprends clairement que ta nature est l’eau, tu n’accorderas plus d’importance à ta forme de vague et ton chagrin disparaîtra. »

.

Avoir à l’esprit que l’humanité fait partie d’un ensemble est important. Car l’être humain se considère souvent comme le centre des choses en s’arrogeant des droits particuliers qui n’ont pas de raison d’être. Ainsi il ne voit que chez son prochain ce qu’il n’a pas, sans voir ce qu’il a déjà, et se cause les plus inutiles soucis.

Il fait beau, on fait un tour en vélo ?


Oh, je vois, ça fait longtemps que vous n’êtes pas montés sur un engin de cette sorte ? On n’ira pas trop loin, histoire de ménager vos fesses ! (Dieu sait combien les selles des vélos sont dures !!!).

Oups ! Vous pédalez depuis toujours ? Euh… Ce n’est pas mon cas, on prendra le temps, d’ac ? On va jusqu’au port, le découvrir d’un autre œil, longer les bords de l’Eyre !

P1000865

P1000870Je vous ai déjà parlé de l’Eyre ? C’est une rivière qui se jette dans le Bassin d’Arcachon, mais elle ne s’appelle pas l’Eyre tout au long de son parcours, seulement à son embouchure. La Leyre, c’est son nom, fait 118,4 kms. Si on la remontait jusqu’à sa source, nous serions obligés de choisir soit d’aller à droite (au sud) sur la Grande Leyre, ou plus au nord sur la Petite Leyre.

P1000880

L’un des plaisirs de l’été est de faire du kayak sur cette rivière enchanteresse, mais hélas pour aujourd’hui, je n’ai qu’un deux-roues… difficile de naviguer avec !

P1000890 P1000889

Vous avez bien remarqué ! L’eau est basse, ce n’est pas à cause de la sècheresse mais parce que la marée est basse. Quand l’océan remplit le Bassin, il remonte aussi l’Eyre sur quelques kilomètres pour le plus grand bonheur des pêcheurs !

P1000894

P1000896

P1000899Comme j’aime cet endroit, ce petit chemin où l’on passe à deux à pied, où l’on croise les promeneurs du dimanche comme les habitués, où l’on profite d’un paysage exceptionnel.

Ce que je ne vous ai pas encore dit, c’est que ce petit sentier nous fait cheminer entre le vert de la forêt et le marron de la rivière.

N’ayons pas peur d’affronter les moustiques, avançons !

P1000904

Un bon bol d’oxygène que voilà ! Vous ne trouvez pas ?

P1000911a

La balade touche à sa fin.

P1000920

Les bonnes choses ont toujours une fin afin qu’on les apprécie davantage…

Nous revoilà au port, à bon port ?

P1000877a

le sable, les arbres, la vie !


C’est beau ces petites touffes d’herbes qui résistent au vent et s’enracinent dans le sable !

DSCN0992

Un peu plus loin, ce sont d’autres espèces d’herbes qui poussent, tellement sèches qu’on les croirait mortes, comme dans un désert…

DSCN0994

La nature est parfois étrange, on se serait cru dans un désert et voilà qu’au détour d’un chemin, le vert remplit l’espace …

P1030615

Un arbre cache la forêt, et tout devient complètement vert !

P1030614

et comme par un miracle, surgit un espoir vivant !

DSCN0998

Quel temps fait-il chez moi ?

Follow Mariessourire essence d'émotions on WordPress.com

Des mots... des photos... mes envies... au jour le jour, voilà ce que vous trouverez dans mon espace, sans compter l'ouverture de la bibliothèque de mariessourire que vous trouverez ici : http://mariessourire3.wordpress.com/
Bonne visite !

Entrez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 424 autres abonnés