Tu n’iras pas…


dédicacé à Majeur

Une femme pourrait oublier le jour

Où elle a enfanté, un jour, toujours…

Mais le seul et possible vrai secours

Vient encore et toujours de l’Amour


Tu as levé les yeux, et tes pieds posés

Sur l’unique, éternel, infaillible rocher

Tu t’es autorisé à pouvoir enfin respirer

Le doute, cet horrible enfer, s’est évaporé


Alors, le temps de cet infini bonheur

Qui vient quand il veut, à son heure

Oui, ce temps-là est un doux moment

Qui voudrait aussi durer tout le temps

 

Tu n’iras pas errer, de mal en urgence

Comme un besoin de vraie présence

Tu t’es posé et a enfin pris soin de toi

Qu’importent où se posent tes pas

Publicités

Quel temps fait-il chez moi ?

Follow Mariessourire essence d'émotions on WordPress.com

Des mots... des photos... mes envies... au jour le jour, voilà ce que vous trouverez dans mon espace, sans compter l'ouverture de la bibliothèque de mariessourire que vous trouverez ici : http://mariessourire3.wordpress.com/
Bonne visite !

Entrez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 430 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :