Le Froid


Le froid est passé ; fini, terminé, je ne veux plus en entendre parler !

Evidemment, chaque fois que j’ouvre mon congélateur, qu’une vapeur froide s’en échappe, je me retrouve confrontée à la réalité que le froid existe toujours… Mais mince, j’en ai soupé de ce froid glacial qui me rentrait dans tous les pores de la peau ! Ce froid qui me faisait glisser pour me faire tomber ! Ce froid qui changeait jusqu’au paysage le plus connu… Heureusement, l’océan s’il a froid, lui ne gèle pas, du moins par chez moi !

Je préfère ne pas penser au Pôle Nord, brrr… Du blanc partout, une nuit sans fin, des températures qui ne connaissent jamais le positif ! Ah, qu’est ce qu’on est bien à la maison, sous une bonne couette, en train de lire la dernière nouveauté de la bibliothèque, une tasse de chocolat chaud à la main…

Quand même, on n’est que fin Février, le froid reviendra peut-être nous narguer ? Oh, à cette idée, tous mes poils se redressent, mes cheveux deviennent électriques et ma peau se sèche instantanément… Vite un baume nourrissant sur mes lèvres avant qu’elles ne gercent ! Trop tard…

Vous croyez vraiment, vous, que le printemps est à notre porte ? Je ne le pense pas. D’accord, j’ai vu le premier crocus éclore hier… Violet, il illumine la pelouse abîmée par cet hiver rigoureux que nous avons eu. Ne vous moquez pas, ce n’est pas parce que je n’ai pas eu -17° ni 20 cm de neige que je n’ai pas connu cet épisode sibérien !! Le mimosa tremble d’effort et le cerisier bourgeonne à qui mieux mieux, mais s’il vous plait, Dame Nature, ne les faites pas grandir trop vite ! Une vague de froid tardive est toujours à craindre !!

Je ne sais pas si je serai entendue… Le soleil est de la partie, il réchauffe la terre toute entière, les oiseaux se sont parés de leurs couleurs d’amour… Mais l’hiver n’est pas fini… Quel est le dicton déjà ? Ah oui, en Avril, ne te découvre pas d’un fil… et on n’est que fin février… Avec un jour supplémentaire, histoire de faire durer le plaisir, n’est-ce-pas ?

Bon, je vais me concentrer sur une idée positive : il fait beau, il ne fera plus jamais froid avant l’année prochaine… Zut, c’est une phrase négative ! Voyons voir… Il fera un soleil magnifique la journée, il pleuvra uniquement la nuit, les journées seront lumineuses et les nuages oublieront de passer devant la lune ! Yes, ça y est, je me sens mieux ! Super positive, comme tous ceux qui croient que l’hiver et le froid sont définitivement derrière nous… J’y crois, j’y crois… J’y crois pas du tout !!!

Je ne vais pas remiser mon écharpe, mon bonnet et mes gants… Qui vivra verra… Il ne vaut mieux pas tenter le loup… ni fermer les yeux…

Bonne journée toute chaude dans votre coeur et toute ensoleillée à vous !

Sourire

Toujours dans la glace…


P1000615a

Malgré le rayon de soleil, il fait froid, horriblement et terriblement froid en ce mercredi 8 février 2012 !

P1000616P1000628P1000629a

P1000633a

Ce matin, le redoux annoncé arrive ! Il ne faisait que – 2°… et on est repassé dans les températures positives dans la matinée… Yess !!

Nuit de neige


La grande plaine est blanche, immobile et sans voix.
Pas un bruit, pas un son ; toute vie est éteinte.
Mais on entend parfois, comme une morne plainte,
Quelque chien sans abri qui hurle au coin d’un bois.

Plus de chansons dans l’air, sous nos pieds plus de chaumes.
L’hiver s’est abattu sur toute floraison ;
Des arbres dépouillés dressent à l’horizon
Leurs squelettes blanchis ainsi que des fantômes.

La lune est large et pâle et semble se hâter.
On dirait qu’elle a froid dans le grand ciel austère.
De son morne regard elle parcourt la terre,
Et, voyant tout désert, s’empresse à nous quitter.

Et froids tombent sur nous les rayons qu’elle darde,
Fantastiques lueurs qu’elle s’en va semant ;
Et la neige s’éclaire au loin, sinistrement,
Aux étranges reflets de la clarté blafarde.

Oh ! la terrible nuit pour les petits oiseaux !
Un vent glacé frissonne et court par les allées ;
Eux, n’ayant plus l’asile ombragé des berceaux,
Ne peuvent pas dormir sur leurs pattes gelées.

Dans les grands arbres nus que couvre le verglas
Ils sont là, tout tremblants, sans rien qui les protège ;
De leur œil inquiet ils regardent la neige,
Attendant jusqu’au jour la nuit qui ne vient pas.

Guy de MAUPASSANT

Parce qu’on n’a pas fini d’avoir froid !


Parce qu’on n’a pas fini d’avoir froid…

P1000713P1000710P1000718P1000712a

Mais l’amour œuvre déjà dans les cœurs et prépare la Saint Valentin, tout espoir n’est pas perdu !

P1000720a

Une petite gelée Rue de la Barbotière


P1000684

Gujan-Mestras, le 10 février 2012, le jour se lève dans un froid de canard… La marée s’est retirée, laissant derrière elle glace et verglas. Le ciel est bleu, encore voilé de nuages mais bientôt le soleil jaillira et ses rayons feront fondre tout cela. Ce n’est qu’un instant éphémère, témoignage un peu irréel du froid sibérien qui est arrivé jusque sur le Bassin d’Arcachon.

P1000685P1000690aP1000689P1000687

P1000701

P1000697P1000681P1000688P1000695

P1000692

Un vrai paysage hivernal !

La fontaine du rond-point


Une petite fontaine que le froid n’arrête pas, une petite fontaine au milieu d’un rond-point qui lutte vaillamment contre le gel qui l’envahit petit à petit… L’épaisseur de la glace est à la hauteur du froid ressenti ici !

P1000744P1000742aP1000743P1000746a

L’herbe des vaches


9 heures du matin hier, il fait moins cinq… mais les vaches sont dehors, très occupées à brouter l’herbe gelée…

P1000737

P1000735a

Mais le soleil est bien présent ! Et il nous réchauffe, même si le vent fait tout pour nous glacer !

Le Froid…


Oui, il fait vraiment froid en ce moment !!

P1000376

Comment ne pas penser à ceux qui sont à chaque instant dehors, quand le froid vous transperce à travers les gants, le bonnet, les vêtements…

La neige à Bordeaux le 6 Février 2012


Boulevard Franklin Roosevelt, Bordeaux :

P1000359

Paradoxalement, sur ce boulevard, il n’y a de la neige que sur un trottoir, sur celui d’en face il est complètement déneigé. Complètement ?

P1000362P1000370P1000373P1000360

Et manifestement, la neige a fait le bonheur de certains !

P1000363

Et même si la neige paralyse un peu la ville, qu’est ce que c’est beau !

P1000366a

La Leyre de Biganos, le 7 février 2012


Je suis retournée sur le petit port de Biganos, histoire de voir si la glace avait fondu. Et oui, la Leyre est dégelée sur le cours d’eau principal. Par contre, il reste de la glace, oui encore ! Il faut dire qu’il fait froid, même si on est loin des – 15° de la France.

En voici quelques photos, toutes prises avec mon tel portable (je me suis retrouvée en panne de batterie pour l’APN) :

07022012266

07022012267

07022012269

07022012268

Et ça fait froid tout ça, n’est ce pas ?

Previous Older Entries

Quel temps fait-il chez moi ?

Follow Mariessourire essence d'émotions on WordPress.com

Des mots... des photos... mes envies... au jour le jour, voilà ce que vous trouverez dans mon espace, sans compter l'ouverture de la bibliothèque de mariessourire que vous trouverez ici : http://mariessourire3.wordpress.com/
Bonne visite !

Entrez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 434 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :