Dans la tourmente, une parole sage, ça…


Parfois, ça fait du bien de se la redire, de la relire, ou mieux, que quelqu’un nous la dise.

Posted from WordPress for Windows Phone

photo trouvée sur le net

Publicités

Espoir


Comment perdre l’espoir quand on voit l’incroyable élan qui a mis en marche la France ?
Une semaine tragique qui entre dans l’histoire et qui se termine dans l’union, la solidarité, le calme et les applaudissements… Et non dans la peur.
Gardons espoir dans la tourmente car nous verrons l’arc-en-ciel, comme nous l’avons vu aujourd’hui

Posted from WordPress for Windows Phone

Un peu d’eau !


A gauche, la route…
A droite, un pré…
Plus loin sur la droite, non visible sur la photo, la Leyre et un de ses ports… Serait-ce elle qui déborde ?
L’arbre semble serein, l’eau peut monter : il se tient droit et ferme dans l’épreuve. Il attend la décrue avec patience, sans vouloir lutter contre l’inexorable.
Ses branches pointées vers le ciel portent l’espoir hors de portée de la menace. Et comme pour lui répondre, le soleil perce alors entre deux nuages…

Belle journée à toi qui me lis, quelle que soit l’ intempérie qui te guette : n’oublie pas que le soleil revient toujours !

Citation du jour : l’espoir de L. Gélinas


« On doit continuer à chercher pour trouver. Quand le soleil se perd dans la nuit, l’espoir guette un reflet. »
Louise Gélinas

Citation du jour de Michel Berger



Moins de haine, moins de guerre – Moins de larmes et moins de sang – Moins d’espoir d’être puissant – Moins de pouvoir et moins d’argent

Et plus de sentiments.

Michel Berger

Citation du jour : l’espoir d’Octave Feuillet


« L’espoir est comme le ciel des nuits : il n’est pas coin si sombre où l’œil qui s’obstine ne finisse par découvrir une étoile.  »
Octave Feuillet

Citation du jour : l’espoir de Simone de Beauvoir


fleur_desert
« Dans toutes les larmes s’attarde un espoir. »
Simone de Beauvoir

Citation du jour : rester positif (d’inconnu)


Croire en soi, avoir confiance en soi, rester positif et garder espoir… Je sais faire tout cela si je sais que tu m’aimes.

trouvé sur le net

Les sentiers


Un jour que je me baladais tout doucement, j’ai aperçu un sentier, je trouvais qu’il était différent des autres.
Il y avait deux côtés séparés par des fleurs de toute beauté.
Je me suis demandé quel côté emprunter le premier…

Puis je me suis avancé et commencé à marcher du côté gauche.
Après quelques pas, j’ai fait la rencontre du mensonge.
Il m’a tenu les épaules et m’a dit « tu as choisi le bon côté.
Ici tu retrouveras tout ce qui te manque pour être heureux. »
Je suis reparti le coeur gai. Que pouvais-je espérer de mieux…

En sifflotant j’ai continué à avancer puis j’ai fait une autre rencontre.
La paresse se tenait là devant moi assise sur le bord du sentier.
Elle m’a dit: « Allons viens te reposer; tu dois être fatigué »
Je lui ai répondu je ne peux pas, un travail m’attend.
Puis elle m’a répondu « mais que fais-tu à travailler ?
C’est si plaisant de se reposer. »
Je me suis assis tout contre elle.
Elle était si belle que je me suis laissé envouter.
J’y suis resté des heures à respirer cet air tout nouveau pour moi.
L’ombre était arrivée ; j’ai dû continuer mon chemin…

Puis j’ai rencontré l’alcool ; j’avais si soif que je l’ai accompagné,
Ce que j’ai pu aimer sa présence, je me sentais si bien.
Le mensonge avait raison c’était le bonheur pour moi.
Puis la violence est apparue ; je ne me retenais plus.
Je ne me reconnaissais plus, j’avais mal dans mon coeur et mon corps.
Le jugement s’en est mêlé ; comme il était cruel avec moi…
Je voulais quitter ce sentier ; j’étais affolé de ce que j’étais devenu.
Ma vie était devenue un enfer et
J’étais devenu très méchant avec ceux que j’aimais.
Je regardais de l’autre côté pour voir si je pouvais entrer…

Puis un ange est apparu dans toute sa splendeur ; il m’a donné la main,
« Viens avec moi, je guiderai tes pas et te conduirai à la sérénité ».
Ce sentier était si beau et tout autour de l’ange
Voltigeaient des milliers de coeur.
J’y ai rencontré le pardon, le début de ma guérison.
La douceur m’a pris dans ses bras ; j’ai ressenti une telle chaleur,
Mon coeur s’est remis à chanter.
La tendresse et la compréhension m’ont donné la main,
J’ai continué d’avancer ; le chemin fut long et difficile.
J’avais tout à apprendre.

Puis l’amour est entré dans mon coeur et mon corps.
Je me sentais m’envoler, tout au long de la route,
J’ai fait la rencontre de l’entraide et l’amitié,
La colère, l’alcoolisme, la paresse, le jugement et le mensonge,
Se sont doucement envolés.

Je sais que la bataille n’est pas gagnée mais j’ai mis dans mon coeur,
Les deux plus beaux mots du dictionnaire, l’Espoir et l’Amour.
Chaque fois que je trébuche, à nouveau, un ami me tend la main.
L’ange de l’Amour et l’Espoir m’a fait comprendre le bon chemin
Que je devais emprunter pour enfin connaître la paix dans mon coeur.

Si vous voyez une personne trébucher, tendez-lui la main…
Souvent elle prend le mauvais côté du sentier,
Mais l’Amour que vous lui donnez l’aide à se remettre du bon côté…

Auteur anonyme

citation du jour : l’espoir, le ciel des nuits


L’espoir est comme le ciel des nuits : il n’est pas coin si sombre où l’œil qui s’obstine ne finisse par découvrir une étoile.

Octave Feuillet

Previous Older Entries

Quel temps fait-il chez moi ?

Follow Mariessourire essence d'émotions on WordPress.com

Des mots... des photos... mes envies... au jour le jour, voilà ce que vous trouverez dans mon espace, sans compter l'ouverture de la bibliothèque de mariessourire que vous trouverez ici : http://mariessourire3.wordpress.com/
Bonne visite !

Entrez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 434 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :