Citation du jour : la clé de C. Savary


« La clef qui ouvre toutes les portes… La confiance. »
Charlotte Savary
Publicités

Citation du jour sur la confiance


« Savoir écouter son coeur, suivre ses intuitions, faire confiance à sa propre sagesse. »

Anonyme

Citation du jour : rester positif (d’inconnu)


Croire en soi, avoir confiance en soi, rester positif et garder espoir… Je sais faire tout cela si je sais que tu m’aimes.

trouvé sur le net

Alors ?


Alors fut-ce une belle journée ? Equilibre et confiance étaient-ils au rendez-vous ? Ce soir, pour la clore en beauté, je vous offre un peu de joie !

Belle et douce soirée !

Une question d’équilibre


C’est une question d’équilibre… Entre le bien, le mal… le noir, le blanc… les droits, les devoirs… Rien qu’une question d’équilibre.

Être parfois sur le fil du rasoir, juste au milieu, entre les deux… Les bras tendus pour ne pas tomber… Rien qu’une question d’équilibre.

Être encore juste au point d’équilibre, sans le savoir, se croire sur une route large et voir la roue tourner… Rien qu’une question d’équilibre.

Et parfois le savoir et être en confiance, avec l’autre, quelque soit la difficulté, et en être heureux… Rien qu’une question d’équilibre.

Et même être soi-même en équilibre, celui intérieur, parfois si fragile et vulnérable, parfois si fort… Rien qu’une question d’équilibre.

Je vous souhaite une journée pleine d’équilibre et de confiance !

Entrez dans le cercle !


Je ne vous dirai pas si tel ou tel charme vous conviennent. Un jour, vous saurez ce qu’il faut faire. Avant tout : vous faire confiance, voilà la règle numéro deux !

Vous avez déjà oublié la numéro une ? (sourire amusé : tous les mêmes, ces apprentis !!). Elle n’est pas très compliquée :

apprendre en commençant par le B-A-BA…

ça vous dit quelque chose ? Rires, c’est mieux !

Je me souviens de mon village, caché au creux de la vallée par les forêts. La place du village était ronde et en terre battue, les plus jeunes babillaient sous la surveillance des plus anciens. Ma maison était la dernière, adossé à un vieux chêne. C’est à peine si on l’apercevait de la place, mais elle était un refuge caché où chacun venait en secret des autres… Si les sorcières faisaient peur par leurs pouvoirs, la peur était encore plus grande car sans elles, plus de bonnes récoltes, tant de maladies qui décimaient la population… Combien de guérisseuses ont sauvé de personnes ? Qui pourrait dire si elles étaient, ou pas, des sorcières ?

La connaissance fait peur à ceux qui ne savent pas, mais celles qui savent, ne devraient pas oublier cette peur qu’elles avaient, cette peur qui les avait fait avancer. Oui, la peur ne devrait pas être oubliée avec la connaissance… Mais elle doit être constructive, et cela ne se peut que lorsqu’on se fait suffisamment confiance… Tout cela n’est possible que lorsqu’on se connait soi-même suffisamment…

Je vous invite à entrer dans le cercle de celles qui ont eu peur mais ont accepté d’avancer… Fermez les yeux, et regardez la place de mon village : les maisons sont plus ou moins carrées et leurs toits de chaumes sont bien entretenus. Quelques fleurs poussent devant les murs que le lierre décore.

La plus grande maison est celle du métayer, il est dur mais juste. Il est exigeant mais il a fait ses preuves. Lui faire confiance, c’est accepter ses mots comme étant les nôtres. Le métayer ouvre sa porte à qui le lui demande. Au-dessus de sa porte, une branche de gui souhaite la bienvenue. Oui, une branche de gui… Il n’a pas eu peur, lui… Il a fait confiance…

Savez-vous qui est en réalité le métayer ?

Vouloir le bonheur


Vouloir n’écouter que son cœur

Vouloir avoir sa part de bonheur

Mais rester là les bras ballant

Malgré ce petit cœur aimant

 

Mourir de peur devant le bonheur

Ne pas oublier ce qui s’est passé

Avoir pardonné mais s’arrêter

Oublier de vivre toutes les heures

 

Vouloir, dans la mienne, sa main

Fermer les yeux avec confiance

Avoir envie de croire en demain

Rester là,  menotté dans la méfiance

 

Et puis, un jour, ouvrir son cœur

Lui offrir de nous que le meilleur

D’un autre œil, voir la vie belle

D’un sourire, vivre l’étincelle

photo trouvée sur le net

Quel temps fait-il chez moi ?

Follow Mariessourire essence d'émotions on WordPress.com

Des mots... des photos... mes envies... au jour le jour, voilà ce que vous trouverez dans mon espace, sans compter l'ouverture de la bibliothèque de mariessourire que vous trouverez ici : http://mariessourire3.wordpress.com/
Bonne visite !

Entrez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 424 autres abonnés