Atelier 48 année 2 de Ghislaine


Cette semaine, Ghislaine nous propose d’écrire un petit texte à partir des mots suivants :

Vent, montagne, rivière, message, rapide,

bagage, chaine, douceur,chaleur

 

Photo d’Olivier Le Gall, sur le site mabellephoto.com

On dit que les histoires commencent par « il était une fois » ou par « c’est l’histoire de ».

La mienne débute un soir d’été alors que j’étais en train de faire mes bagages. C’est donc l’histoire d’un départ rapide pour une arrivée encore incertaine.

Je rêvai d’une « encore dernière fois » à enfouir dans mon cœur. Je sortis dehors, voulant profiter de ces derniers instants de vacances.

C’est alors que le vent se mit à souffler, doucement d’abord, puis avec insistance. Le plus étonnant était sa chaleur autant que sa douceur sur ma peau, dans mes cheveux, les soulevant jusqu’à découvrir mes oreilles.

Il me sembla à ce moment-là qu’il voulait me parler, qu’il avait un message pour moi. Je fus plus attentive à ce qui était autour de moi.

Et je remarquai que la montagne semblait se pencher vers un point que je n’avais encore jamais vu : c’était une petite rivière joyeuse qui s’ébattait dans les rochers.

Le plus étrange était ce qu’elle transportait ! Une chaîne dont les maillons étaient des marguerites et des pissenlits ! J’avais été exaucée !

Je rentrai et terminai mes valises, me promettant de revenir le plus vite possible. C’est l’histoire d’un départ terminé pour une arrivée certaine, qui se racontera une autre fois, peut-être avec un « il était une fois »…

Publicités

Quel temps fait-il chez moi ?

Follow Mariessourire essence d'émotions on WordPress.com

Des mots... des photos... mes envies... au jour le jour, voilà ce que vous trouverez dans mon espace, sans compter l'ouverture de la bibliothèque de mariessourire que vous trouverez ici : http://mariessourire3.wordpress.com/
Bonne visite !

Entrez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 426 autres abonnés