Joyeux Noël !!


Que ce Noël soit magique, qu’il ouvre grand vos yeux et votre coeur d’enfant, qu’il laisse place à l’émerveillement et à l’amour !

Qu’il soit beau, tendre, de fête ou d’intimité, passionné, doux, joyeux !

Qu’il vous laisse un sentiment de bonheur, de sérénité, et que les rires soient au rendez-vous !

Bon et merveilleux Noël à chacun d’entre vous !

Mille et mille bises, toutes d’amitié !

Sourire

Publicités

1Q84–Livre 3


1Q84 – Livre 3 – Octobre Décembre de Haruki Murakami, traduit du japonais par Hélène Morita, Roman, Editions BELFOND, 03/2012, 530 pages, 23.50 €

Quatrième de couverture :

“Ils ne le savaient pas alors, mais c’était là l’unique lieu parfait en ce monde. Un lieu totalement isolé et le seul pourtant à n’être pas aux couleurs de la solitude.

Le livre 3 fait entendre une nouvelle voix, celle d’Ushikawa.

Et pose d’autres questions : quel est ce père qui sans cesse revient frapper à la porte ? La réalité est-elle jamais véritable ? Et le temps, cette illusion, à jamais perdu ?

Sous les deux lunes de  1Q84, Aomamé et Tengo ne sont plus seuls…”

Extrait page 9 :

“Pourriez-vous vous abstenir de fumer, monsieur Ushikawa ?” dit l’homme le plus petit.

Ushikawa regarda un moment le visage de son interlocuteur qui lui faisait face de l’autre côté du bureau, puis ses yeux se reportèrent sur la cigarette Seven Stars qu’il tenait entre les doits. Elle n’était pas allumée.

“Excusez-moi”, ajouta l’homme sur un ton très protocolaire.

Mon avis :

Un dernier tome à la hauteur des deux premiers. Voici l’homme par lequel l’histoire avance : Monsieur Ushikawa, un homme intriguant doté d’une intuition quasi infaillible mais qui ne voit pas tout, ne comprend pas forcément tout, et cela le perdra-t-il ? Il était déjà apparu dans les précédents tomes, a déjà rencontré Tengo sous le couvert d’une fondation extrêmement généreuse… Cet homme, engagé par une organisation, est en chasse : il cherche Aomamé la tueuse qui se cache du monde. Et bientôt le voilà dans son quartier… qui est aussi celui de Tengo… Mais que va-t-il se passer ?

Parce que vous croyez que

La suite de l’avis ICI ! Un petit clic et vous saurez tout ce que je pense ! sourire

Aujourd’hui, c’est la journée mondiale de…


Aujourd’hui, c’est le jour de plusieurs journées mondiales :

la Semaine nationale de lutte contre le cancer : Hélène d’Avril a posté un article avec une vidéo particulièrement touchante et engagée, vous la trouverez ici : “c’est mercredi et qui dit mercredi dit…”

.

.

la Journée Mondiale de la Poésie

.

.

la Journée Internationale pour l’élimination de la discrimination raciale

.

.

la Journée Internationale des forêts

.

.

la Journée Mondiale de la Trisomie 21 : vous trouverez un superbe article chez Gwen la Butineuse : “Trisomique et alors ?” Regardons au-delà des apparences.

Dis-moi 10 mots qui te racontent…


..

.

Mes 10 mots sont :

courage

histoire

beauté

nature

aujourd’hui

émotion

curieux

écouter

âme

sensibilité

.

Et vos dix mots sont… ?

Journée de la Francophonie : le 20 mars 2012


J’arrive du blog d’Hélène d’Avril qui nous informe qu’aujourd’hui, 20 mars 2012, c’est la journée mondiale de la Francophonie.

Elle nous propose de faire une bonne action : en jouant à un jeu de vocabulaire (trouver la bonne définition d’un mot français), on participe à la lutte contre la faim dans le monde car chaque bonne réponse donne 10 grains de riz au PAM (Programme Alimentaire Mondial des Nations Unies).

Comment faire pour participer ? il suffit de cliquer ICI !

Merci Hélène de m’avoir fait découvrir ce site où l’on apprend tout en faisant une BA !!

Le thème 2012 de la journée de la femme


Donné par l’ONU, le thème de cette année est :

.

L’AUTONOMISATION DES FEMMES RURALES –

ÉRADIQUER LA FAIM ET LA PAUVRETÉ.

.

«Investissons dans les femmes rurales, éliminons les discriminations dont elles sont victimes en droit et en pratique, veillons à ce que les politiques répondent à leurs besoins, garantissons leur le même accès aux ressources qu’aux hommes et accordons-leur un rôle à jouer dans la prise de décisions.»

M. Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies

Droits des femmes acquis


Voilà un article qui m’a été adressé par mail, article auparavant trouvé sur le net. Si vous en êtes l’auteur et ne voulez pas le voir apparaître ou mieux, me donner le lien vers votre site, il vous suffit de me le signaler dans un commentaire.

Une journée festive et militante

Le 8 mars, Journée internationale de la Femme, est un jour de fête pour toutes les femmes, mais c’est avant tout une journée militante, visant à rappeler le principe d’égalité entre les hommes et les femmes. Instaurée par les Nations Unies en 1977, cette journée se fonde sur les avancées législatives qui, au cours du XXème siècle, ont fait progresser les droits de la femme dans la plupart des pays mais sont encore trop peu appliquées.

Dates importantes dans l’histoire des droits de la femme

Voici quelques dates importantes dans l’histoire des droits de la femme en France : 

En 1907, la loi autorise les femmes mariées à disposer de leur salaire.

En 1919, l’instauration d’un baccalauréat féminin permet aux femmes d’accéder aux études supérieures et de prétendre occuper les mêmes emplois que les hommes.

En 1938, le code civil est modifié et reconnait désormais la capacité juridique aux femmes mariées. Auparavant, ces dernières dépendaient de leur époux pour prendre les grandes décisions les concernant.

En 1944, le droit de vote est accordé aux femmes françaises.

En 1970, la loi instaure l’autorité parentale conjointe. Auparavant seul le père exerçait l’autorité parentale sur les enfants.

En 1980, la loi considère désormais le viol comme un crime.

En 1983, la loi établit l’égalité professionnelle des hommes et des femmes.

Les prochaines avancées pour les femmes, c’est pour quand ?
L’égalité professionnelle

On a beau avoir de magnifiques lois qui instaurent de belles égalités, sur le terrain les choses ne se passent pas forcément de façon idyllique… Ainsi, même si en théorie les femmes doivent gagner, à travail égal, le même salaire que les hommes, dans les faits il existe un écart de 20% entre les salaires féminins et les salaires masculins…

Le respect dans la vie personnelle

C’est parfois au sein même de leur foyer que les femmes rencontrent des comportements machistes. La répartition inégale des tâches fait bien souvent assumer aux femmes un double-emploi.
Pire, de très nombreuses femmes sont encore victimes de violences conjugales à l’heure actuelle en France. On estime que tous les trois jours une femme meurt en France victime de la violence de son conjoint. Pour que cesse cette situation intolérable, un n° est à la disposition des femmes battues : le 39 19. Vous pouvez également consulter le site
 stop-violences-femmes.gouv.fr.

Quel programme pour cette journée de la Femme ?
Si vous êtes un homme…

Pour les hommes, la meilleure façon de célébrer cette journée est certainement d’adopter une attitude irréprochable. Oubliez les comportements machistes et les remarques misogynes. Vous mettrez un point d’honneur en cette journée du 8 mars à ne pas prendre votre compagne pour votre domestique, mais au contraire à essayer de la soulager des tâches ménagères qu’elle assume beaucoup trop souvent seule… Si cette expérience pouvait vous convaincre d’en faire autant tout au long de l’année, ce serait d’autant plus positif !

Si vous êtes une femme…

Pour les femmes, célébrer la journée de la Femme peut être l’occasion de vivre une journée entre copines et de faire la fête. Mais c’est surtout le moment idéal pour partager avec les petites filles de son entourage un moment de complicité autour du thème de l’égalité des hommes et des femmes. Prenez le temps d’expliquer à vos filles, à vos petites-filles, nièces et petites sœurs, qu’elles doivent attendre le meilleur de la vie et faire respecter leurs droits. Pour que l’avenir leur appartienne davantage, que leurs choix soient éclairés, que leur liberté soit réelle…

La parole est à vous !

Comment fêterez-vous cette Journée de la Femme ? Quels progrès attendez-vous dans le domaine de l’égalité des hommes et des femmes ?

A Bordeaux, 100% fille à la mairie !


Je me promène sur le net, en quête de la réponse à : mais qu’est ce qui se fait près de chez moi à l’occasion de la journée internationale de la femme ? Et bien voilà, j’ai trouvé chez terrafemina !

À l’occasion de la Journée de la Femme le 8 mars prochain, la Mairie de Bordeaux organise plusieurs évènements afin de faire connaître les femmes engagées bordelaises. Voici le programme !

Journée de la femme : 100% filles à la mairie de Bordeaux !

La Journée de la Femme sera 100% féminine à l’Hôtel de Ville de Bordeaux. La matinée sera consacrée à la littérature, avec un café Littér’Elles de 8h30 à 11h. L’occasion de rencontrer des auteures de la région.
À partir de 17h30, les femmes engagées seront à l’honneur. Des membres d’associations, dont
Force Femmes Bordeaux, viendront témoigner et échanger sur les thèmes de la solidarité, la citoyenneté, la diversité…
À 19h, un débat aura lieu sur « S’engager ici et ailleurs », avec Caroline Puel, prix Albert Londres et correspondante du Point en Asie. À 20 heures, la journée s’achèvera avec les femmes du
vin à l’honneur. Des viticultrices vous feront déguster leur production spéciale. À ne pas manquer !

Et chez vous ? Que s’y passe-t-il ? Est-ce que seulement on en parle ?

La galette des rois


La galette a ses parts sacrées. Où plutôt, avait. La tradition était la suivante. La première part, appelée "part du pauvre" désignée par le plus jeune enfant de la famille était réservée au premier visiteur imprévu.
Il y avait aussi la "part des absents" : le fils aux armées, un parent sur un vaisseau du roi ou le pêcheur qui n’était pas rentré. C »était une façon de dire "on pense à vous". Si le gâteau se gardait longtemps sans s’émietter et sans moisir, le présage était bon.

Il existe deux sortes de galette.

· la brioche nature toujours en forme de grosse roue parsemée de pépites de sucre, en Provence, elle est fourrée aux fruits confis.

· la galette feuilletée fourrée de frangipane.

Notons enfin que la frangipane est une sorte de crème d’amande inventée au XVIème siècle inventée par un saucier florentin "Frangipan". D’où son nom.

L’histoire de la galette des Rois remonte à l’Antiquité romaine. Pendant la fête païenne des saturnales qui duraient 7 jours d’affilée, un roi était désigné parmi les jeunes soldats. L’heureux élu pouvait alors commander à manger tout ce qui lui faisait envie. Cette tradition a évolué au cours des siècles, prenant place le jour de l’Epiphanie, soit le 6 janvier. L’Epiphanie est une fête chrétienne, le 6 janvier, on fête la présentation de Jésus aux Rois Mages.

Aujourd’hui, la tradition de la galette des Rois est bien plus culinaire que religieuse. Qu’on aime ou pas la galette des Rois, on prend plaisir à se réunir en famille juste pour le rituel qui va avoir lieu. Le plus jeune enfant de la famille se cache sous la table pour attribuer les parts à tous les membres présents. Chacun déguste ensuite sa part du gâteau et celui qui trouve la fève est le roi ou la reine du jour. L’élu choisit un roi ou une reine et lui remet la couronne.

Petite histoire de la fève


fève

La fève a de tous temps été une légumineuse presque sacrée et sensée procurer la fertilité (sa forme rappellerait celle de l’embryon. Dotée d’un très long pouvoir de conservation, elle se gardait en outre des mois (voire des années) dans des bocaux et pouvait constituer au Moyen Age un cadeau de mariage très apprécié (o tempora… essayez donc d’en offrir aujourd’hui !).

Il était donc naturel que de fourrer un gâteau quasi religieux comme la galette (pour célébrer les offrandes de l’Epiphanie et le retour de la lumière) d’une fève, légume sec (mort) mais contenant en germe le légume à venir…

Tout simplement car au départ on utilisait des graines de fèves sèches (légumes) pour les cacher dans la galette. Cette fête prenant de plus en plus d’ampleur, a fait évoluer la fève pour la transformer en une pièce d’argent ou d’or qui était cachée dans la galette. C’est en 1870 qu’apparaissent les figurines en porcelaine. Aujourd’hui on trouve bien souvent des fèves en plastique représentant des héros de dessins animés pour séduire les plus petits.

On dit aussi que la fève dans la galette remonte au temps des romains. Elle était blanche ou noire et était déposée pour les scrutins. Au début janvier, les saturnales de Rome élisaient le roi du festin par une fève.
Une légende raconte aussi que la fève serait née avec la fameuse bague de Peau d’âne qu’elle portait au doigt et qui glissa dans la pâte juste avant qu’elle enfourne le gâteau.

Si la tradition est d’origine religieuse, elle est devenue maintenant une tradition familiale ; l’occasion de se rassembler avec les amis pour découper la galette. Celui qui trouve la fève est couronné roi et choisi sa reine et vice versa.

Previous Older Entries

Quel temps fait-il chez moi ?

Follow Mariessourire essence d'émotions on WordPress.com

Des mots... des photos... mes envies... au jour le jour, voilà ce que vous trouverez dans mon espace, sans compter l'ouverture de la bibliothèque de mariessourire que vous trouverez ici : http://mariessourire3.wordpress.com/
Bonne visite !

Entrez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 434 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :