N°14 : rien n’est jamais fini.


Afficher l'image d'origine

Photo trouvée sur le net

N°13 : je me rappelle


Cela fait déjà un mois et personne n’a oublié.

Aujourd’hui, je veux faire mémoire aux 130 victimes, à tous ceux qui ont été blessés, choqués, terrifiés.

Je veux dire combien je pense à eux tous, et qu’en eux, c’est chacun de nous qui fait face à l’épreuve de l’absence et de la peur.

.

Afficher l'image d'origine

 

Je voudrais rappeler que nous sommes avec eux aujourd’hui et pour bien longtemps encore, que les notions de solidarité et de fraternité prennent tout leur sens dans cette période de l’avent.

Gardons l’espoir ancré en nos cœurs ! Avançons sans crainte car nous sommes unis !

Aimons car nous sommes forts dans l’Amour ! 

Photo trouvée sur le net

N°12 : Fraternité


Afficher l'image d'origine

Photo trouvée sur le net

N° 11 : Noël bientôt


Si tu ne penses d’abord qu’à lorgner les vitrines pour savoir ce que tu vas acheter pour tes gosses, alors Noël c’est râpé.
Si tu succombes au désir de tes mômes qui veulent une voiture de police, une mitraillette en plastique et la panoplie complète du para, Noël c’est râpé.
Si tu as déjà acheté le Petit Jésus en sucre et ses parents en chocolat sans oublier un seul de ses bestiaux en caramel de la crèche, Noël c’est râpé.
Si tu commences à dresser la liste des gens à inviter en prenant soin d’exclure les chiants, les emmerdeurs, ceux et celles qui vont troubler la fête tranquille, Noël c’est râpé.
Si tu ne prends pas le temps de méditer durant cet Avent le merveilleux mystère de la nuit de Noël, la pauvreté de l’enfant Jésus, le dénuement absolu des immigrés qui sont ses parents, Noël c’est râpé.

Mais si tu lorgnes déjà le jeune couple de chômeur de ton immeuble qui, sans toi fêterait cette nuit là dans un peu plus de détresse et de solitude, alors Noël c’est gagné.
Si tu n’attends pas pour dire à l’ancienne qui vit seule, un mois à l’avance qu’elle sera ton invitée pour qu’elle savoure d’avance durant un mois ces quelques heures où elle sera reine alors Noël c’est gagné.
Si tu prends la peine de réfléchir à ce mystère d’amour et de pauvreté qui, au cours des âges, a été défloré, foulé au pied et travesti en fête égoïste, fête de beuverie et de gueuleton alors Noël c’est gagné.
Si tu continues dans l’année qui vient à vivre ce mystère en pensant que le partage c’est pas seulement l’affaire d’une nuit, alors Noël illuminera toute ton année.

Père Guy Gilbert

Afficher l'image d'origine

Photo trouvée sur le net

N°10 : à la recherche


 

Je suis à la recherche de l’esprit de Noël, ce petit quelque chose qui change la vie de tous les jours quand arrive la fin de l’année.

Oui, je vois bien les devantures des boutiques scintiller et les rues s’illuminer le soir… Mais je ne ressens pas ce petit frémissement qui annonce les fêtes de fin d’année, cette agitation joyeuse dans les magasins, même si quelques personnes se pressent dans les rayons pour trouver un bonheur à offrir…

Il me manque ce soupçon d’enthousiasme et d’émerveillement. 

C’est vrai que nous venons de vivre des jours difficiles, où nous avons dû nous rappeler combien nous étions solidaires et unis dans l’épreuve. C’est vrai que c’est une période électorale, remplie de promesses qui seront difficiles à tenir. Oui c’est vrai.

Mais il me tarde de vous voir vibrer d’amour et de joie, de vous voir heureux et réunis. Et si ces derniers jours de l’année 2015 vous trouvaient seul et isolé, sachez que je pense à vous, très fort, et que vous êtes dans mon cœur.

Alors, si jamais vous apercevez un petit rayon de l’esprit de Noël, celui de la paix, de la fraternité, de la solidarité, du partage et des rencontres, dites-le moi ! Montrez-le moi… Que je sache où le chercher, que je le trouve enfin… Et si vous me trouvez impatiente, rappelez-moi que la patience nous fait voir la beauté et la joie de ce monde rempli de surprises…

Afficher l'image d'origine

Photo trouvée sur le net

N° 9 l’absence


.

.

.

.

Image

N° 8… Déjà ?


.

.

.

.

Image

n°6 : l’Amour


Aujourd’hui est un jour particulier, c’est la Saint Nicolas et c’est un dimanche de l’Avent. J’ai envie de partager avec vous un message que j’ai reçu dans ma boite mail, message qui me touche particulièrement.

C’est celui de Marie-Pier, de Matin Magique. Peut-être la connaissez-vous déjà ? Si non, c’est une femme extraordinaire, qui m’enchante les matins (du lundi au jeudi) car elle vient mettre un peu de magie dans ma vie, et dans celle de beaucoup de personnes. Je vous laisse vous faire votre propre opinion, et si vous voulez en savoir davantage, voici le lien vers son site : http://www.matinmagique.com/   et vous la trouverez aussi sur Facebook.  Faites-vous plaisir, partez à sa rencontre !

Place à l’Amour, le vrai, le pur, le grand : voici la magie de Marie-Pier !

.

«L’amour est l’ultime signification de tout ce qui nous entoure. Ce n’est pas un simple sentiment, c’est la vérité, c’est la joie qui est à l’origine de toute création.»
– Rabindranàth Tagore


Photo de Marie-Pier

Imaginez être aimé d’un amour incroyablement pur, complet et total. Pensez au regard le plus tendre que vous n’avez jamais vu, puis multipliez-le par dix millions, et imaginez qu’il est posé sur vous. Constamment.

Imaginez une force d’amour qui vous connaît par cœur, dans les moindres recoins de votre être, et qui est comblée du simple fait de vous savoir vivant. Comme un parent éperdument amoureux de son enfant. Un parent amoureux fou, qui ne demande rien de plus que d’admirer son enfant.

Imaginez un amour qui ne pourrait être diminué – ne serait-ce qu’une fraction de seconde – quoi que vous fassiez, et qui vous suit où que vous alliez. Oui, imaginez être adoré envers et contre tous, envers et contre vous, non pas pour ce que vous devriez être, ou pour ce que vous pourriez devenir, mais pour ce que vous êtes maintenant. Avec tout ce qui vous semble si beau, tout ce qui vous semble si laid, et toutes ces parties de vous que vous n’avez encore jamais osé regarder. Et ensuite, multipliez cet amour par le plus grand nombre que vous pouvez imaginer.

Êtes-vous inconfortable ? Cela vous semble-t-il inapproprié, exagéré, ou pas tout à fait mérité ? Or, croyez-le ou non, c’est à ce point que vous êtes aimé.

Passez une belle journée!

Marie-Pier
Publié avec son aimable autorisation

n°5 : l’attente et l’amour


Afficher l'image d'origine

N° 4 :Un jour ou l’autre…


 

Previous Older Entries Next Newer Entries

Quel temps fait-il chez moi ?

Follow Mariessourire essence d'émotions on WordPress.com

Des mots... des photos... mes envies... au jour le jour, voilà ce que vous trouverez dans mon espace, sans compter l'ouverture de la bibliothèque de mariessourire que vous trouverez ici : http://mariessourire3.wordpress.com/
Bonne visite !

Entrez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 426 autres abonnés