Quand ça déborde…


Quand ça déborde, tant pis pour les conséquences, tant pis si tout n’a pu être canalisé…

C’est trop tard !
Juste trop tard.

Il n’y a plus qu’à constater les dégâts et espérer qu’ils ne seront pas trop importants, ni trop graves.

Quand ça déborde, ça submerge, ça coule, ça inonde tout sur son passage…
Tant pis pour qui se trouve là, tant pis si tout se fait ravage…

C’est trop tard !
Juste trop tard.

Il n’y a plus qu’à croiser les doigts, garder espoir et ne pas baisser les bras.



Avoir la foi ?


« Avoir la foi, c’est monter la première marche même quand on ne voit pas tout l’escalier. »

Martin Luther King

Il meurt lentement


Image

La poupée du fiancé


Un garçon offre à sa fiancé une poupée.
Elle s’énerve, prend la poupée et la jette dans la rue.
Son fiancé arrive et lui dit :
– Pourquoi tu as jeté la poupée ?
Elle répond :
– Parce que je n’aime pas ton cadeau.
Lui va dans la rue et ramasse la poupée, quand surgit une voiture qui circulait dans la rue et le renverse, causant ainsi sa mort.
Le jour de l’enterrement, la fiancé en larmes prend la poupée, la serre dans ses bras…
Au moment où elle la serre dans ses bras, la poupée dit :
Veux – tu te marier avec moi ?
Alors elle, impressionnée, laisse tomber la poupée, et de la poche de la poupée tombent 2 alliances.

Toute la pluie tombe sur moi


Toute la pluie tombe sur moi
Et comme pour quelqu’un dont les souliers sont trop étroits
Tout va de de guingois
Car toute la pluie tombe sur moi
De tous les toits

A chaque instant je me demande vraiment
Ce qu’il m’arrive et ce que j’ai fait au Bon Dieu ou à mes aïeux
Pour qu’autant de pluie tombe soudain comme ça sur moi
Mais je me dis qu’au fond j’en ai reçu tant d’autres dans dans ma vie
Que je m’en suis toujours sorti avec le sourire

Toute la pluie tombe sur moi
Mais moi je fais comme si je ne la sentais pas
Je ne bronche pas car
J’ai le moral et je me dis
Qu’après la pluie vient le beau temps
Et moi j’ai tout mon temps

Toute la pluie tombe sur moi
De tous les toits
Mais je me dis qu’au fond
J’en ai reçu bien d’autres dans dans ma vie
Que je m’en suis toujours sorti avec le sourire

Toute la pluie tombe sur moi
Mais moi je fais comme si je ne la sentais pas
Je ne bronche pas car
J’ai le moral et je me dis
Qu’après la pluie
J’ai le moral et je me dis
Qu’après la pluie
Oh ! je sais bien qu’après la pluie
Vient le beau temps
Et moi j’ai tout mon temps

Sacha Distel

La phrase du jour


Image

La colère


Un sage hindou qui était en visite au Gange pour prendre un bain a remarqué un groupe de personnes criant de colère les uns après les autres.

Il se tourna vers ses disciples, a souri et a demandé :

– Savez-vous pourquoi les gens crient les uns sur les autres lorsqu’ils sont en colère ?

Les disciples y pensèrent pendant un moment et l’un d’eux dit :

– C’est parce que nous perdons notre calme que nous crions.

– Mais pourquoi criez-vous quand l’autre personne est juste à côté de vous ?, demanda le guide.

– Pourriez-vous tout aussi bien lui dire ce que vous avez à dire d’une manière plus douce ?

Lorsqu’aucune des réponses des disciples n’était suffisamment satisfaisante pour le sage, il a finalement expliqué :

– Quand deux personnes sont en colère l’une contre l’autre, leurs cœurs sont séparés par une grande distance. Pour couvrir cette distance, ils doivent crier, car sinon ils sont incapables de s’entendre l’un et l’autre. Plus ils sont en colère et plus ils auront besoin de crier fort pour s’entendre l’un et l’autre pour arriver à couvrir cette grande distance.

– Qu’est-ce qui se passe lorsque deux personnes tombent en amour ? Ils ne crient pas à l’autre, mais ils se parlent doucement parce que leurs cœurs sont très proches. La distance entre eux est soit inexistante, soit très faible.

Le sage continua…

– Quand ils s’aiment encore plus, que se produit-il ? Ils ne se parlent pas, ils chuchotent et obtiennent encore plus de proximité et plus d’amour. Enfin vient un moment où ils n’ont même plus besoin de chuchoter, ils se regardent seulement l’un et l’autre et se comprennent.

Puis il regarda ses disciples et leur dit :

– Ainsi quand vous discutez les uns avec les autres ne laissez pas vos cœurs s’éloigner. Ne dites pas les mots qui vous éloignent davantage, ou bien viendra un jour où la distance sera si grande que vous ne trouverez pas le chemin du retour…

Auteur inconnu

2013 en révision


Les lutins statisticiens de WordPress.com ont préparé le rapport annuel 2013 de ce blog.

En voici un extrait :

Le Concert Hall de l’Opéra de Sydney peut contenir 2.700 personnes. Ce blog a été vu 45  000 fois en 2013. S’il était un concert à l’Opéra de Sydney, il faudrait environ 17 spectacles pour accueillir tout le monde.

Cliquez ici pour voir le rapport complet.

Bonne année !


2013 est morte ? Vive 2014 !
Belle et délicieuse année nouvelle ! Qu’elle vous comble de bonheur et remplisse votre vie d’amour,
Que les orages de la vie ne soient que brise dans la vôtre,
Que la paix soit au rendez-vous avec la joie et la santé,
Que brillent les étincelles d’espérance,
Que 2014 soit tendre, passionnée, pétillante, heureuse, riche, sincère, pleine de vie, aimante, et confiante,
Qu’elle vous emmène sur le chemin de l’aventure, du succès et de la réussite !
Et surtout que vous puissiez être vous-même !
Mille bisous
Sourire

Quel temps fait-il chez moi ?

Follow Mariessourire essence d'émotions on WordPress.com

Des mots... des photos... mes envies... au jour le jour, voilà ce que vous trouverez dans mon espace, sans compter l'ouverture de la bibliothèque de mariessourire que vous trouverez ici : http://mariessourire3.wordpress.com/
Bonne visite !

Entrez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 436 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :