Le foulard blanc

C’est une histoire vraie : Jean, 20 ans, avait fait une s… immonde à ses parents. Vous savez, la s… dont une famille ne se remet pas, en général.
Alors son père lui dit :
“Jean, fous le camp ! Ne remets plus jamais les pieds à la maison !“
Jean est parti, la mort dans l’âme.

Et puis, quelques semaines plus tard, il se dit : “J’ai été la pire des ordures ! Je vais demander pardon à mon vieux… Oh oui ! Je vais lui dire : pardon.”

Alors, il écrit à son père : “ Papa, je te demande pardon. J’ai été le pire des pourris et des salauds. Mais je t’en prie, papa, peux-tu me pardonner ?
Je ne te mets pas mon adresse sur l’enveloppe, non… Mais simplement, si tu me pardonnes, je t’en prie, mets un foulard blanc sur le pommier qui est devant la maison. Tu sais, la longue allée de pommiers qui conduit à la maison. Sur le dernier pommier, papa, mets un foulard blanc si tu me pardonnes.
Alors je saurai, oui je saurai que je peux revenir à la maison.”

Comme il était mort de peur, il se dit :Je pense que jamais papa ne mettra ce foulard blanc."
Alors, il appelle son ami, son frère, Marc et dit : Je t’en supplie, Marc, viens avec moi. Voilà ce qu’on va faire : je vais conduire jusqu’à 500 mètres de la maison et je te passerai le volant. Je fermerai les yeux. Lentement, tu descendras l’allée bordée de pommiers.
Tu t’arrêteras. Si tu vois le foulard blanc sur le dernier pommier devant la maison, alors je bondirai. Sinon, je garderai les yeux fermés et tu repartiras.
Je ne reviendrai plus jamais à la maison.”
Ainsi dit, ainsi fait.

À 500 mètres de la maison, Jean passe le volant à Marc et ferme les yeux. Lentement, Marc descend l’allée des pommiers. Puis il s’arrête. Et Jean, toujours les yeux fermés, dit : “Marc, mon ami, mon frère, je t’en supplie, est-ce que mon père a mis un foulard blanc dans le pommier devant la maison ?“
Marc lui répond : “Non, il n’y a pas un foulard blanc sur le pommier devant la maison… mais il y en a des centaines sur tous les pommiers qui conduisent à la maison !”

Puissiez-vous, Frères et Soeurs, vous qui avez entendu cette belle histoire du foulard blanc, emporter dans votre coeur des milliers de foulards blancs.

Père Guy Gilbert

21 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. fredericlechat
    Juin 26, 2012 @ 10:14:49

    Guy Gilbert est un putain de grand bonhomme ! Merci pour l’histoire.

    J'aime

    Réponse

  2. Estelle
    Juin 26, 2012 @ 10:15:16

    Wahou, c’est une très jolie histoire ! J’envie les personnes qui vivent ce genre d’histoire et qui arrivent encore à croire que l’humain est profondément bon. J’avoue que ça me fait rêver, mais que je perds un peu de cet espoir, au fil des ans.

    J'aime

    Réponse

    • mariessourire
      Juin 26, 2012 @ 15:54:52

      la vie est rude, la vie est dure, mais les hommes sont bons, ils ne sont jamais tout mauvais !
      un homme, quelqu’il soit, est toujours aimé par quelqu’un, et s’il l’est, c’est qu’il y a une bonne raison qui peut nous échapper, mais elle existe, cette raison
      c’est dommage que tu perdes l’espoir de la bonté des hommes, souvent on en trouve trace autour de soi, mais on est pris par le train train du quotidien et ces petits détails nous échappent, surtout si on habite en ville, mais je t’assure, même en bas de chez toi, il y a des personnes admirables
      je souhaite que tu puisses voir tous les foulards blancs qui te sont adressés, oui, de tout coeur

      belle belle journée à toi !
      mille bises
      sourire

      J'aime

      Réponse

    • fredericlechat
      Juin 26, 2012 @ 20:11:08

      Hello Estelle, que je ne connais pas ! Disons que l’anecdote qui est relatée ici me parait être un idéal, une attitude vers laquelle on devrait tendre même si ce n’est pas toujours facile . On à tous quelque chose a pardonner à quelqu’un et on ne gagne absolument rien à garder de la rancœur. Bonne soirée/journée je ne sais…:)

      J'aime

      Réponse

      • mariessourire
        Juin 26, 2012 @ 21:08:08

        oui, tu as raison Fred le Chat qui va connaître Estelle !
        c’est un idéal, une perfection à atteindre, qui parait difficile, vraiment vraiment difficile parfois, mais quand l’amour est là, pardonner devient plus facile
        et quand la haine est là, c’est qu’il y a encore de l’amour, car la haine c’est jamais que de l’amour à l’envers, le contraire de l’amour, c’est l’indifférence
        donc même quand il y a de la haine, on peut encore arriver à pardonner quand le tumulte des sentiments parvient à s’atténuer

        belle belle fin de journée !!
        sourire
        mille bises !

        J'aime

  3. berger elisabeth
    Juin 26, 2012 @ 19:43:47

    Très touchante, cette histoire

    J'aime

    Réponse

  4. fredericlechat
    Juin 26, 2012 @ 20:13:19

    J’y crois pas tu as validé mon commentaire malgré le gros mot ! :))) Bon il était adapté au personnage tu va me dire. 😉

    J'aime

    Réponse

  5. colettedc
    Juin 26, 2012 @ 22:22:41

    SUPER !

    J'aime

    Réponse

  6. giselefayet
    Juin 27, 2012 @ 23:36:15

    Excellente cette histoire vraie , on a tout à gagner en pardonnant .
    Bonne soirée
    Bisous

    J'aime

    Réponse

  7. Rétrolien: Coups de coeur 14 « Parler de ma vie
  8. Petitgris
    Juin 30, 2012 @ 14:57:41

    Comme elle est belle cette histoire vraie…Lorsque la pulsion est passée, savoir raisonner et laisser parler son coeur ! Bises

    J'aime

    Réponse

    • mariessourire
      Juin 30, 2012 @ 22:29:30

      oui, c’est un art parfois bien difficile, surtout quand la blessure est profonde
      mais laisser parler son coeur en faisant abstraction ce qui fait mal, c’est bien plus qu’admirable, c’est extra-ordinaire
      sourire

      J'aime

      Réponse

  9. Rétrolien: Coups de coeur 14 | Poussières de Vie

Votre avis m'intéresse :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Quel temps fait-il chez moi ?

Follow Mariessourire essence d'émotions on WordPress.com

Des mots... des photos... mes envies... au jour le jour, voilà ce que vous trouverez dans mon espace, sans compter l'ouverture de la bibliothèque de mariessourire que vous trouverez ici : http://mariessourire3.wordpress.com/
Bonne visite !

Entrez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 426 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :