la photo du jour

P1030420a

Là, j’attends vos idées de légendes, vos commentaires, vos ressentis sur la photo. Allez-y, lâchez-vous ! J’adore vous lire ! Clignement d'œil 

Je réponds personnellement à chaque com. (comme d’habitude Rire)

Publicités

30 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. lotus26
    Mai 30, 2012 @ 14:28:13

    Ah Marie, je reconnais bien là le domaine de l’ostréiculteur! bien abandonné me semble-t-il? Quel dommage vraiment que tout cela disparaisse petit à petit! c’est tout notre patrimoine, toute notre richesse! Mais c’est un métier bien difficile! et les « braconnages » n’arrangent pas leurs affaires du tout.
    J’en ai rencontré plusieurs lors de mes différentes classes de mer avec mes petits CP. Tous ont été si proches de mes ptits bouts, leur parlant de leur métier avec tant de passion et des mots tout simples à leur portée. les petits parisiens qui pour certains n’avaient jamais vu la mer étaient subjugués. et puis…goûter une huître à 10 ou 11h du matin, ce n’était pas banal pour eux.
    Celles du Bassin d’Arcachon sont si bonnes! et si je me souviens bien les naissains viennent souvent de là pour la Bretagne entre autres.
    belle photo, mais tu as l’art de capter l’instant, le petit quelque chose qui touche l’oeil et le coeur 😉
    Plein de bisous doux belle Marie et merciiiii

    oups…belle peinture sur les murs, j’aiiiime, cet indien sortant des flots… tout un symbole…l’esprit des Anciens….

    J'aime

    Réponse

    • mariessourire
      Mai 30, 2012 @ 17:48:43

      et bien, non, ce n’est pas abandonné
      en fait, les filets (désolée je ne connais pas leur nom) sont mis sur les chemins et routes devant les cabanes afin d’y être aplaties avant de pouvoir les remettre dans le bassin avec des naissains
      et oui, toutes les huîtres de france viennent des naissains du bassin d’arcachon, même s’il y a eu (il y a fort longtemps, plusieurs dizaines d’années de ça) une épidémie qui a ravagé les naissains, ce qui a obligé les ostréiculteurs a commandé des naissains en asie
      la variété a changé, et nos huîtres sont toujours aussi délicieuses (mais je ne peux pas vraiment juger, je n’aime pas l’idée de les dévorer vivantes… je ne m’y fais pas, sans compter l’aspect, sourire), mais ici, on peut les déguster tout juste sorties de l’eau, et forcément, ça change tout !
      oui, c’est un métier bien difficile, une vocation, et la crise et les épidémies touchent les ostréiculteurs de plein fouet
      on dira que ce n’est pas un métier d’avenir

      un bien joli commentaire que tu as fait là !
      mille mercis
      belle belle fin de journée à toi !
      mille bisous
      sourire

      J'aime

      Réponse

      • lotus26
        Mai 30, 2012 @ 18:10:35

        merci de tes mots Marie, oui c’est une période et des visites qui m’ont beaucoup touchée et beaucoup appris.
        Si j’ai bonne mémoire, on dit juste poches ostréicoles il me semble. je n’ai pas souvenir de nom particulier, hormis « poches »
        Contente que ce ne soit pas abandonné. c’est vrai que j’ai oublié le séchage des poches 😉
        plein de bisous et encore merci pour avoir fait ressortir ces doux souvenirs du temps de…mon métier! ma vocation plutôt!

        J'aime

      • mariessourire
        Mai 31, 2012 @ 00:04:04

        et bien je vais me coucher moins ignorante, si je sais à quoi elles servent, vois-tu, je ne connaissais pas leur nom, mais je suis excusable : je n’ai pas rencontré d’ostréiculteurs sur ma route
        sourire
        ravie de t’avoir fait revenir de doux souvenirs de tes petits élèves (sont mignons à cet âge là !)

        belle et douce nuit bretonne à toi, Annick !
        mille bises
        sourire

        J'aime

  2. telavivcat
    Mai 30, 2012 @ 14:29:08

    tout simplement : il était une fois !

    J'aime

    Réponse

  3. marieange
    Mai 30, 2012 @ 14:53:55

    Le pêcheur reprisait les mailles de son filet. A ses pieds, traînait un beau bazar, un peu partout? Normal, c’était un ours solitaire, à la barbe drue et au visage tanné par le soleil et les embruns le vent et le souci de revenir avec son quota de poissons aurorisés. « Hisse et haut « , lui répétait le pélican, effronté. Il allait hausser des épaules lorsqu’un bruit l’alerta du côté du ponton…les mouettes rieuses ne riaient plus !…tiens donc, mais que se passait -il ? Une ravissante créature s’accrocha aux piliers de bois, puis laissa flotter le bas de son corps avec délicatesse.
    « une sirène » dit le pêcheur, à mi-voix, pour ne pas l’effrayer.
    Il la déposa dans son hammac en cordes bleues, afin qu’elle ne voit pas le désordre des palettes en bois, entassées un par partout alentour. Le hangar était un peu vétuste mais avait encore fière allure et arborait une peinture bleue sur sa façade, fresques authentiques dessinées avec amour et naïveté.
    Méchante, la pie caquetait, moqueuse : « Y’a plus de gazon chétif au sol que sur la tête à Mathieu ! dorémifasolasi » …ben oui, faut reconnaître qu’en plus elle avait raison, car notre pêcheur mathieu était quasi chauve. Mais, à moi, il m’aurait bien plu, notre pêcheur, même avec sa calvitie, il avait de forts beaux muscles et un regard de braise…mmmmm….d’ailleurs notre sirène passa le plus clair de son temps à squatter chaque jour le ponton, c’est vous dire !

    Bisous Marie
    lol…ça te va comme impressions-photo du jour ?
    ça te va comme ça ?..lol…

    J'aime

    Réponse

    • mariessourire
      Mai 30, 2012 @ 17:58:02

      ça me va très très bien ! quelle belle imagination que tu as !
      ça me manquait de te lire…
      je ne connais pas l’ostréiculteur à qui appartient la cabane, mais je ne l’aurai pas vu ainsi
      peut-être parce que toutes les cabanes sont un peu comme ça, vivantes malgré tout, même si l’on n’aperçoit pas âme qui vive (mais tout dépend de l’heure et de la marée, ici)
      merci, merci d’avoir joué le jeu !!
      belle belle fin de journée à toi !
      mille bises
      sourire

      J'aime

      Réponse

  4. harmoniephotography
    Mai 30, 2012 @ 15:05:03

    Ca me fait penser a un vieux restaurant de bord de mer ferme et utilise par des jeunes l’ete, des surfeurs peut-etre, ou des jeunes prets a refaire le monde. Ca me rappelle des souvenirs!
    bises

    J'aime

    Réponse

    • mariessourire
      Mai 30, 2012 @ 18:00:47

      des bons souvenirs, j’espère !
      près de cette cabane, il y a effectivement un restaurant… c’est rigolo que tu aies pensé à ça !
      merci pour ton partage
      belle belle fin de journée à toi
      mille bises
      sourire

      J'aime

      Réponse

  5. berger elisabeth
    Mai 30, 2012 @ 15:38:45

    Bon, si je me lâchais je dirais…pagaille sans nom !
    Est-ce bien une tête de l’Indien peinte sur le mur ?

    J'aime

    Réponse

  6. marchan3042
    Mai 30, 2012 @ 15:58:10

    Pourquoi as-tu collé ta photo sur le devant de la batisse ? Tu as l’art de saccager un si bel endroit !
    Bises

    J'aime

    Réponse

  7. www.macuisineetvous.com
    Mai 30, 2012 @ 17:44:30

    peut etre un cadrage plus serré pour éviter la maison de droite. Mais une photo plutot sympa.
    Benoit
    http://mesphotosetvous.wordpress.com

    J'aime

    Réponse

    • mariessourire
      Mai 30, 2012 @ 18:12:47

      merci pour ton avis, je vais essayer à la maison de recadrer et de voir ce que ça donne
      ravie de faire ta connaissance et bienvenue ici, Benoît !
      belle belle fin de journée à toi !
      mille bises
      sourire

      J'aime

      Réponse

  8. filamots
    Mai 30, 2012 @ 18:34:22

    Bonjour Marie,
    Elle me fait sourire ta photo et je me dis :
    « haha !!! je reconnais non pas l’endroit mais ce genre d’endroit ». Même avec la tête de l’indien et les nids déposés sur le sol prêts à être placés dans le Bassin d’Arcachon dans les endroits prévus à cet effet. L’indien, je me demande d’où il vient et pourquoi c’est la deuxième que je le vois celui-là dans la même région. Je me demande si à Bordeaux il n’y a pas un aussi comme cela, avec les mêmes plumes ? J’ai des photos aussi de l’aiguillon, l’endroit où mon mari allait en vacances chez sa grand-mère. Nous savions toutes les deux que nous étions un peu voisines 🙂
    Alors pour la photo qui justement est intéressante par ce bâtiment du côté droit je te raconterais ceci parce que c’est arrivé à ma fille :
    – Bonjour Mademoiselle, voulez-vous goûter ?
    Sur le barbecue devant la maison, fumait en effet une grillade avec des tomates et des poivrons. Sous les pieds, craquaient des restes nacrées d’huitres consommées. C’est joli de les voir ainsi jalonner le sentier.
    Nous nous sommes arrêtés et nous avons bavardé de la pluie et du beau temps sous un ciel tout bleu. Les maisons là-bas d’ostréïculteurs s’additionnent les unes à côté des autres en file « indienne », (tient 🙂 ) de part et d’autre de l’allée centrale étroite. Cela sent bon l’iode comme à Mornac où les bébés sont également mis en nourrice à cet endroit en Charente-Maritime.
    J’adore la vie qui s’en dégage. Au premier abords cela peut surprendre pour une personne qui vient bien du nord du pays où on mange des moules Zélandaises 🙂
    Ici la reine c’est l’huitre. Je puis en manger une seule, voire deux. Elles sentent bon lorsqu’elles sont ouvertes, et puis il est vrai que c’est très bon. J’apprends à les manger, puisque je ne les ai jamais aimées.
    J’en aime l’odeur, cela sent bon l’évasion, l’eau et surtout le Bassin où j’aime tant me rendre et qui me manque tant.
    Bisous 🙂

    J'aime

    Réponse

    • mariessourire
      Mai 31, 2012 @ 00:13:35

      quelle belle anecdote, Geneviève !
      je ne sais pas pourquoi cet indien est peint sur cette cabane, et comme tu le dis si bien, elles sont à l’enfilade, les unes collées aux autres, en bois en général
      avant la seconde guerre mondiale, ces cabanes étaient des foyers où vivaient les familles des ostréiculteurs, petites oui, souvent dans la misère même mais pleines de chaleur humaine et de solidarité
      le sentier d’huîtres, j’en avais mis une photo l’an dernier (http://mariessourire.com/2011/01/22/le-textophoto-nouveau-arrive/)
      je n’aime pas les manger, ni le goût ni l’aspect, mais c’est vrai, une huître ça sent bon : ça sent la mer, l’iode, les grands espaces, une beauté sauvage et civilisée tout à la fois, en un mot l’évasion comme tu le dis si bien
      peut-être pourras-tu te rendre sur le Bassin ? il est à la fois si proche de bordeaux, mais si loin (j’espère que ce n’est pas pour des raisons de santé)

      belle et douce nuit à toi !
      mille bises
      sourire

      J'aime

      Réponse

      • filamots
        Mai 31, 2012 @ 02:20:43

        Non ce n’est pas pour une question de santé mais pour économiser l’essence. À l’occasion, je mettrai les photos que j’ai prises de l’aiguillon et de ce sentier bordés de maisonnettes dont j’ai appris les histoires en arrivant il y a 8 ans dans la région.
        Je vais dormir Marie…. Je ferme mes yeux …. Je dors …..

        J'aime

      • mariessourire
        Mai 31, 2012 @ 10:47:34

        j’espère que ta nuit fut bonne, nous les raconteras-tu, ces histoires que tu as apprises ?
        chuut tu me répondras quand tes yeux se seront ouverts…
        😉

        J'aime

  9. colettedc
    Mai 30, 2012 @ 19:26:39

    Parti voir ailleurs … 😆 …

    J'aime

    Réponse

  10. Michel du Cotentin
    Mai 30, 2012 @ 21:55:24

    Pas terrible ce Tipi !!!

    J'aime

    Réponse

Votre avis m'intéresse :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Quel temps fait-il chez moi ?

Follow Mariessourire essence d'émotions on WordPress.com

Des mots... des photos... mes envies... au jour le jour, voilà ce que vous trouverez dans mon espace, sans compter l'ouverture de la bibliothèque de mariessourire que vous trouverez ici : http://mariessourire3.wordpress.com/
Bonne visite !

Entrez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 424 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :