Ophélie et elle

Elle arrive, plus ou moins à l’heure. Elle est déçue… Elle comptait sur Ophélie, mais cette dernière s’est défilée ; elle a failli dire « presque comme à son habitude ». Elle est déçue non pas d’Ophélie, mais d’elle-même, car elle a cru en l’amitié possible avec Ophélie.

Elle ouvre la porte du café, commande une noisette, petite, et s’installe près de la vitrine pour observer la rue, les gens, la vie. Ça fait mal, une trahison, bien plus mal quand il s’agit d’une amitié trahie. Mais là, la vraie question, c’était : “Ophélie est-elle une véritable amie ?”

Sur quoi base-t-on une amitié ? Sur des affinités ? Sur des fous rires ? Sur un soutien, une épaule offerte ?

Sur quoi ? Pourquoi s’est-elle encore trompée ?

Tant qu’elle ne vivait pas trop loin, tout semblait si idéal, un café par ci, une balade et des fous rires par là. C’était la vie, la belle vie ! Les confidences pointaient leur nez de manière si normale, si évidente. Alors elle l’a crue, elle s’est dit qu’enfin elle avait trouvé ce que c’était que l’amitié.

Oui, dans amitié, il y a la rencontre de deux âmes, une rencontre bien plus forte que celle qu’on peut connaître dans l’amour.

Mais voilà qu’une rupture amoureuse et un changement de région plus tard, tout est si différent. Les appels téléphoniques quotidiens voire bi-quotidiens s’estompent au fil du temps. Il peut se passer plusieurs semaines avant d’avoir des nouvelles. Cinq ans qu’elle est partie, cinq ans d’une autre vie dont Ophélie ne fait plus pas vraiment partie.

Les confidences se sont taries, ne restent plus que les conversations au sujet des enfants et du beau temps. Ça remplit le temps, ça remplit l’espace le temps d’une poignée de minutes, et puis le silence et la vie qui nous rappelle dans notre espace d’aujourd’hui. Ça fait combien de temps qu’elles ne se sont pas vues ? Combien de temps qu’elles n’ont pas pris un café ensemble ?

Elle croyait que l’amitié véritable ne s’occupait pas de la distance, qu’un océan pouvait séparer deux âmes amies, mais dans les faits, il semblerait bien que non.

Il y a sans aucun doute des amitiés plus ou moins longues, c’est la séparation pas vraiment terminée qui est douloureuse. C’est en cela qu’elle se sent trahie.

Une larme se fait jour mais elle l’empêche de couler. Elle avale d’un trait sa petite noisette, met la monnaie sur la soucoupe et sort.

Aujourd’hui, elle a choisi : Ophélie ne fait plus partie de sa vie. Reste à savoir comment trouver une autre âme avec qui faire un bout de chemin, parce que c’est difficile de la trouver, parce qu’elle vieillit et qu’elle ne veut plus souffrir, parce qu’elle a un peu de mal à croire en l’espèce humaine…

Mais elle ne peut s’empêcher de vous poser une question :

C’est quoi, pour vous, une amie ?

Ophélie c’est n’importe qui ; Elle, ce n’est pas moi ; mais elle veut savoir ; dites-moi, je lui transmettrai.

Publicités

26 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. telavivcat
    Mai 14, 2012 @ 10:50:59

    Une amie, c’est tout d’abord une personne avec qui je me sens bien, et surtout en confiance. C’est une personne qui m’attire par sa ressemblance avec moi mais aussi par sa différence, seul moyen de s’enrichir mutuellement. Et lorsqu’un changement de vie de l’une ou de l’autre survient, c’est un moyen de voir si l’amitié était sincère et réciproque car elle ne se mesure pas par le nombre de visites ou coups de fil, mais par le fait que même dans des conditions plus difficiles,cette amie trouvera toujours un petit moment pour m’appeler, me parler, et me faire savoir, même si elle ne le dit pas, que je fais toujours partie de sa vie.

    J'aime

    Réponse

    • mariessourire
      Mai 14, 2012 @ 12:17:55

      très vrai ce que tu dis !
      mais j’ai aussi remarqué que souvent la distance éloigne avec le temps l’amitié qui se rompt doucement
      ne reste au fond du coeur que les souvenirs de ce qui fut mais qui n’est plus
      et reste à savoir si l’on rencontrera une autre personne avec qui on « tombera » en amitié

      J'aime

      Réponse

  2. pomme
    Mai 14, 2012 @ 12:51:34

    ho la la…
    si tu savais.
    C ‘et sune quesiton que je me pose souvent.
    Dans ma vie j’ai ma prunelle, mon ange. ma meilleure amie, celle pour qui je donnerai ma vie.
    Puis j’ai deux autres amies, celles sur lesquelle je pourrait compter toujours, dans le soutin moral , dans la comprehension mais que je vois que tres rarement parce qu’ elles vivent loin de chez moi.
    Et autour de moi, j’ai des electrons libres, je les appellent « amies » parce que je peux compter sur elles, là maintenant de usite, mais je ne peux dire si dans 10 ans elles seront encore là.
    Ce sont des copines, de tres bonnes copines, je rentre dan sleur intimité, et elles penetrent dans la mienne, mais qui me dit qu’un jour nous ne nous separerons pas? justement apres un demenagement ou autre?
    Voila je n’ai aucune certitude par rapport au devenir de ces amitiés. elles vont, elles viennent.
    J’en ai besoin, et quand nous nous eloignons je me rend compte qu’elles ont ampli ma vie a un moment, que j’ai donné beaucoup de moi, que je suis vidée, mais que je suis contente d’avoir eu cette relation là a ce moment là avec cette personne là.
    Voila.
    Je t’embrasse fort.
    courage.
    Pomme

    J'aime

    Réponse

    • mariessourire
      Mai 14, 2012 @ 14:22:48

      tu sais, Pomme, Ophélie et elle, ce n’est qu’une histoire pour lancer la question
      tout va bien, j’ai des bonnes amies comme toi
      je suis d’accord avec toi, il y a plusieurs sortes d’amis, et des durées différentes d’amitié
      cela dit, j’ai quand même remarqué que la distance et le temps amenuisait souvent la relation, qu’elle changeait, et si elle changeait trop, elle s’arrêtait…
      vivons au temps présent, profitons des amitiés que nous avons, c’est le vrai message !
      sourire
      ravie de ta visite !!
      belle belle journée !
      je t’embrasse fort moi aussi !
      sourire

      J'aime

      Réponse

  3. harmoniephotography
    Mai 14, 2012 @ 14:21:46

    Une amie c’est une confidente, une epaule qui sait comprendre les silences et les fous rires, c’est une personne qu’on n’a peut etre pas l’occasion de voir souvent ou d’entendre mais sur qui l’on peut compter, qui devine ce qui se cache sous les mots, qui est prete a traverser le monde pour quelques heures seulement, qui sait donner et qui sait recevoir.
    Mais l’amitie ce n’est pas toujours simple. Il y a des personnes qui changent, d’autres qui s’eloignent et peut-etre que l’amitie c’est ca au fond laisser a chacun sa liberte.
    Marie

    J'aime

    Réponse

    • mariessourire
      Mai 14, 2012 @ 15:09:34

      oui, très juste ce que tu dis…
      c’est pour ça que pour moi, c’est une rencontre entre deux âmes
      l’amitié, c’est aussi vouloir que l’autre soit heureux quelque soit le prix à payer
      oui, dans amitié, il y a liberté, c’est vrai
      belle belle journée, Marie !
      mille bises
      sourire

      J'aime

      Réponse

  4. colettedc
    Mai 14, 2012 @ 20:03:35

    Et bien, il y a des degrés dans l’amitié et si la distance éloigne tant que cela, ce n’était pas une véritable amitié … un(e) vrai(e) ami(e), c’est rare, très, très rare et je dis heureux(se) qui la (le)trouve vraiment … parfois, même si la personne est disparue, c’était tellement fort que cela suffit …

    J'aime

    Réponse

    • mariessourire
      Mai 14, 2012 @ 23:04:36

      je pense que l’amitié n’est pas forcément appelée à durer toute une vie, tout comme l’amour, pareil (surtout qu’à la base, je pense qu’il s’agit d’un sentiment très proche l’un de l’autre)
      on avoue qu’on peut aimer un certain temps en amour, pourquoi ne serait-ce pas le cas en amitié ?
      surtout quand la vie nous fait changer de cap, nous fait traverser des épreuves et qu’on en ressort un peu différent, et qu’alors on s’éloigne d’une personne avec qui on s’était confiée
      je crois qu’il y a des longues amitiés comme il peut exister l’amour qui durera jusqu’au bout, mais ça c’est extrêmement rare
      ce qui existe le plus fréquemment, c’est l’amitié à durée variable
      une amitié pour un temps indéfini qui aura peut-être un terme en fonction de la vie des deux parties
      évidemment je ne sais si c’est pareil pour quelqu’un qui se sera bâti une vie à un seul endroit, avec des repères très forts, c’est une situation que je ne connais pas, et c’est un peu le sens de la question aussi
      tiens je serai curieuse de savoir qui a gardé une amitié d’enfance…

      J'aime

      Réponse

  5. berger elisabeth
    Mai 14, 2012 @ 23:49:59

    Je réponds juste à ta dernière question, j’ai gardé une amitié de 47 ans mais je l’ai perdue, nous étions toujours trop différentes et elle m’a trahie.
    Bien sûr, j’ai compris et pardonné mais…
    Très vaste question, je répondrai peut-être plus tard

    J'aime

    Réponse

    • mariessourire
      Mai 15, 2012 @ 00:42:47

      comme tu le désires, comme tu en as envie, aucune obligation ici, tu sais !
      47 ans, c’est dur… j’ai été trahie moi aussi, je n’ai pas compris mais j’ai pardonné, et pardonner ne veut pas dire oublier… et quand j’ai accepté de lui parler à nouveau, je lui ai dit que je ne voulais plus jamais entendre parler de cette histoire, j’ai pas demandé d’explication, j’en veux pas de ses explications, je veux même rien savoir, mais j’ai pardonné quand même
      c’est différent à présent, comme on dit chat échaudé craint l’eau froide, tout le monde a droit à une deuxième chance (mais pas trois !!)

      J'aime

      Réponse

  6. giselefayet
    Mai 15, 2012 @ 16:56:37

    Une amie sincère c’est une épaule sur laquelle on peut s’appuyer quand le vent des ennuis souffle trop fort, c’est une personne avec qui on peut tout partager le rire comme les larmes . Même si elle est peu présente on sait qu’elle est là et qu’on peut compter sur elle .
    La distance n’entame en rien l’amitié sincère .
    Bonne soirée
    Bisous

    J'aime

    Réponse

    • mariessourire
      Mai 15, 2012 @ 18:50:52

      tout ce que tu dis, je le trouve très juste, sauf pour la distance
      enfin la distance en elle-même, non, mais le temps qui passe ajouté à la distance arrive à émousser l’amitié parce que les échanges se font différents, il n’y a plus cette proximité qui renforçait la complicité
      mais dans l’absolu, c’est vrai, tu as raison
      belle et douce soirée
      mille bises
      sourire

      J'aime

      Réponse

  7. fredericlechat
    Mai 16, 2012 @ 06:44:34

    Le sujet que tu as proposé m’a beaucoup touché.J’ai hésité longtemps avant de laisser un commentaire.
    Il y aurait beaucoup à dire mais il faudrait se dévoiler .
    Petit a petit le temps crée des précipices et il arrive que même avec la meilleure volonté du monde de part et d’autre des amis si proches autrefois, n’aient plus rien à se dire.C’est terrible de se revoir et de dire : » Alors qu’est ce que tu deviens ? » Comme si on pouvait résumer une vie en 3 minutes. Je pourrais disserter là dessus pendant des heures.

    J'aime

    Réponse

    • mariessourire
      Mai 16, 2012 @ 10:17:39

      c’est terrible, c’est douloureux, c’est frustrant, c’est incompréhensible, c’est étonnant…
      oh comme je pourrais en parler… il ne s’agit pas forcément de se dévoiler, tu sais
      tu dis que le temps crée des précipices, j’aurai dit que c’est la distance, mais j’ai tellement bougé que j’attribue peut-être à tort la séparation à la distance ?
      j’aimerai bien que tu m’expliques ce que tu veux dire par le temps ? est-ce que la complicité s’estompe naturellement au fil du temps ? est ce que c’est à cause du choix de vie de chacun ? ou simplement le fait qu’on ait changé, grandi, mûri,…
      je sais que certaines amitiés durent malgré le temps et la distance, j’en fais l’expérience : on se quitte, on se retrouve, et c’est comme si l’on s’était vues hier, même s’il s’est passé tellement de temps qu’on s’est crues perdues (parfois souvent à cause d’un malentendu)
      mais quand on est au même endroit que là où l’on s’est rencontrés, qu’on n’a pas bougé, comment a-t-on pu perdre l’amitié qui nous liait ?
      oui, c’est vraiment terrible, je crois bien que c’est même encore plus terrible que lorsqu’il y a la distance…

      J'aime

      Réponse

      • fredericlechat
        Mai 16, 2012 @ 12:06:59

        Merci Marie pour ton înteret et ta longue reponse. Pour repondre a mon tour a tes questions je dirais que l’eloignement géographique n’est pas vraiment un probléme a l’entretien d’une relation amicale etant donne les moyens de communication et de deplacement actuels. En revanche il y a selon mon experience beaucoup de facteurs qui rendent la poursuite d’une amitie intenable surtout pour des amities qui remontent a l’enfance ou a la jeunesse. Je pense a des choix de vie differents en effet, des differences de niveau et de milieu social, des valeurs qui evoluent de part et d’autre.

        J'aime

      • mariessourire
        Mai 16, 2012 @ 12:21:39

        c’est parce qu’on change ou que l’autre change que l’amitié s’arrête, et non pas forcément la distance…
        c’est vraiment intéressant ce que tu me dis là car j’aurai aimé avoir des amis d’enfance, un quartier qui me rappelle les jeux de ce jeune âge…
        mais j’ai malgré tout une amie de jeunesse, nos vies sont différentes, et finalement c’est là que se situe notre richesse, peut-être à cause de nos valeurs morales
        tu vois, je ne crois pas que les valeurs évoluent tant que ça, à moins que la vie ne nous ait tellement éprouvé ou au contraire nous ait bénéficié, et encore…
        quant à l’éloignement géographique, il ne s’agit pas d’une distance de 50 kms mais plutôt de 500, et là je trouve que ça se complique réellement
        les différences de milieu social… c’est dommage que l’amitié passe par ce filtre-là, c’est vrai

        J'aime

  8. latrentainequelleaubaine
    Mai 16, 2012 @ 09:23:33

    Purée !! Bonjour Mariesourire ! C’est pomme qui m’envoie parc que j’ai écrit aujourd’hui un article sur l’amitié et elle m’a parlé du tien. Et là je suis soufflée parce que c’est exactement ce que je veux exprimer dans mon article : on dit la même chose de deux manière différentes finalement et j’ai adoré venir te lire !

    Du coup pour te répondre – mais je pose la question chez moi aussi donc c’est une réponse qui demande confirmation en réalité – pour moi l’amitié c’est une relation intense à un moment donné. Ca n’est pas forcément à la vie à la mort pendant toute notre vie, mais ça doit l’être pendant le bout de chemin que l’on fait ensemble.

    Et par la suite c’est vraiment comme tu le dis : reste à choisir une autre bonne âme pour continuer un bout de chemin ! C’est tellement moi qui aurait pu être ophélie que vraiment j’en suis épatée !
    Merci pour ce bout de chemin ^^
    Bisous

    J'aime

    Réponse

    • mariessourire
      Mai 16, 2012 @ 10:46:15

      bonjour Onee-Chan !
      je suis passée te lire, et je te répondrai également chez toi
      sourire

      âme romantique et un peu naïve, j’avais toujours espéré trouver une amitié sans faille, forte et qui durerait jusqu’à la mort…
      des amies, j’en ai trouvées (rire, normal !), et certaines n’ont été là que pendant un temps, et rien ne pouvait nous séparer, du moins c’est ce que je croyais ! et je crois qu’on le pense tous plus ou moins à l’adolescence, quand tout est tellement intense, élan de vie, et qu’on vit nos premières fois !
      d’autres sont toujours là, et d’autres ne sont pas loin mais plus vraiment là…
      c’est pour ça que j’ai fait ce billet, en y repensant, je me suis posée cette fameuse question : mais c’est quoi l’amitié finalement ?

      alors je pense que quand la relation d’amitié est là : c’est à la vie à la mort… mais seulement dans le présent, je ne tiens plus compte du passé, du futur, ce qui compte c’est ici et aujourd’hui
      (le ici étant ma vie, et non un lieu)
      et oui, je crois qu’on a des amies pour un temps déterminé, et que grâce à elles (eux pour les mecs), on avance bien plus joyeux et serein sur notre chemin
      quand ce temps touche à la fin, souvent à cause de la distance qui nous sépare, je ne regrette rien mais apprécie ce que j’ai reçu et donné, même si ça fait mal quand ce n’est pas moi qui ai choisi de finir ce lien
      je pense que la vie se charge de nous faire avancer chacun à son propre rythme, et que parfois l’une va plus vite que l’autre, la complicité se distend, parfois sans même s’en rendre compte surtout lorsqu’on a rencontré une autre âme avec laquelle un lien d’amitié se crée à son tour
      mais je crois aussi qu’une amitié est comme un jardin de fleurs, qu’il faut l’entretenir mais cela n’est pas possible toute seule, si l’on n’est pas deux à le vouloir, alors il y a épuisement, déception et sentiment de trahison

      j’ai été bien longue… je m’arrête là
      je passe te voir !!
      belle belle journée à toi
      mille bises
      sourire

      J'aime

      Réponse

Votre avis m'intéresse :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Quel temps fait-il chez moi ?

Follow Mariessourire essence d'émotions on WordPress.com

Des mots... des photos... mes envies... au jour le jour, voilà ce que vous trouverez dans mon espace, sans compter l'ouverture de la bibliothèque de mariessourire que vous trouverez ici : http://mariessourire3.wordpress.com/
Bonne visite !

Entrez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 424 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :