Simples Images de demain

Un homme plus un homme un peuple plus un peuple
Et c’est l’humanité

Un homme et une femme et leur enfant entre eux
L’amour se perpétue

Sur l’heure de midi notre ombre se réduit
Socle d’une statue

Sur l’heure de midi le soleil noue la terre
Et l’on oublie la nuit

Du plus profond de l’herbe au gouffre du ciel clair
Chacun suit son chemin

Et le jour fait merveille entre des mains nouvelles
Dans l’avenir sans fin

L’homme aime son travail son travail et les siens
Par-delà les frontières

Par-delà le passé la femme fait le geste
D’allaiter son enfant

Et l’enfant recommence à penser désirer
Par le commencement

*

Toi aujourd’hui que j’aime par-delà moi-même
Comme la vie faite espérance

Tu multiplies mon cœur et mon corps et mes sens
Et la raison suprême

De croire que le temps n’efface pas la vie
Mais qu’il est la vie même.

Poèmes retrouvés — Paul Éluard

Publicités

2 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Michel du Cotentin
    Mai 08, 2012 @ 14:16:26

    Un de mes poètes préférés.

    J'aime

    Réponse

Votre avis m'intéresse :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Quel temps fait-il chez moi ?

Follow Mariessourire essence d'émotions on WordPress.com

Des mots... des photos... mes envies... au jour le jour, voilà ce que vous trouverez dans mon espace, sans compter l'ouverture de la bibliothèque de mariessourire que vous trouverez ici : http://mariessourire3.wordpress.com/
Bonne visite !

Entrez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 423 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :