Ben alors ?? Je comptais sur vous, moi !!

Mais qu’est-ce qu’il se passe ? Pas un mot… Pas une réflexion… Rien ! Le Néant ! Le Vide Total…

De quoi je vous parle ? C’est simple : aujourd’hui, c’est Mardi Gras… donc ça veut dire beignets, carnaval, fête quoi !

Je n’ai pas mis un post dessus et je m’attendais à un “Mariessourire ? T’as pas oublié quelque chose là ?”… Soupir…

Allez, même si vous ne me l’avez pas demandé, voici ce que nous avons fait cet après-midi ! Si nous n’étions pas déguisés, à la fin, nous avions quelque chose de changé : du blanc sur nos vêtements… qui de la farine… qui du sucre glace… Mmm une bonne après-midi, dans tous les sens du terme !

Et ce que nous avons préparé, ce sont des bugnes lyonnaises ! Parce que, oui, j’habite au pays des Merveilles  (véridique !!), mais oui, j’ai aussi habité à Lyon, et pour nous, les bugnes, c’est repartir en enfance…

Comment faire des bugnes ? C’est pas très compliqué, mais ça demande un peu de temps :

Ingrédients pour 6 personnes environ :

  • 500 g de farine
  • 6 oeufs
  • 100 g de sucre en poudre
  • 1 pincée de sel
  • 100 g de beurre
  • 1/2 verre de lait
  • 1 orange
  • 1 citron
  • sucre glace

Préparation :

Avec un zesteur ou un couteau économe, prélevez sur toute la longueur d’un citron 5 ou 6 zestes. Prélevez de la même façon les zestes d’une demi-orange. Jetez ces zestes dans l’eau bouillante et laissez-les blanchir 3 mn.

Dans une terrine, versez la farine. Ajoutez le sucre et une pincée de sel. Faites un puits, cassez-y les oeufs, ajoutez le beurre en pommade et les zestes finement hachés.

Mélangez tous les éléments en incorporant petit à petit la farine. La pâte obtenue doit avoir la consistance d’une pâte à tarte souple. Si elle est trop sèche ou trop molle, ajoutez un peu de lait ou de farine pour obtenir la consistance voulue. On peut ajouter lors du pétrissage 2 c à soupe de rhum ou incorporer à la pâte 1 c de cognac et de la fleur d’oranger. (Nous avons pris le rhum).

Rassemblez la pâte en boule et laissez-la reposer 2 h au frais dans la terrine recouverte d’un linge.

Passé ce temps, fractionnez la pâte et étalez la sur une planche farinée en couche fine de 2 mm au plus. Découpez-y de la pointe du couteau des rubans avec lesquels vous ferez un nœud souple. On peut plus rapidement découper la pâte avec des emporte-pièces de formes variées.

Jetez à grande friture chaude par petites quantités pour que les bugnes puissent gonfler. Retournez-les dès qu’elles sont dorées d’un coté. Lorsqu’elles sont blondes à point, retirez-les avec une écumoire et posez-les sur du papier absorbant. Servez-les chaudes et poudrées de sucre glace.

Les bugnes se conservent bien, rangées froides dans une boîte métallique.

Je n’ai pas de photos au moment de la préparation de la pâte, mais quand la pâte fut prête…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

11 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. colettedc
    Fév 21, 2012 @ 21:10:04

    Très appétissant que tout cela chère Marie-Christine … ! Cela dû être fort délicieux et je n’en doute pas un instant … mais tu sais nous ici, on a pas les mêmes coutumes que vous là-bas !
    Bonne fin de journée ! Bises.

    J'aime

    Réponse

  2. Biquette du Net
    Fév 21, 2012 @ 21:15:54

    Sympa ce billet gustatif ! Que c’est bon ces petites merveilles !!!
    Bisous sucrés alors !

    J'aime

    Réponse

    • mariessourire
      Fév 21, 2012 @ 21:27:39

      Les merveilles, ce que c’est bon !! Les bugnes ne sont pas faits tout à fait de la même façon, mais c’est tout aussi délicieux…
      ça fait plaisir de te retrouver, tite Biquette !!
      sourire
      bisous Toi !

      J'aime

      Réponse

  3. giselefayet
    Fév 22, 2012 @ 09:52:41

    Miam entre les beignets de Mijo et les tiens y a de quoi se régaler sur la toile .
    Dommage pas moyen de les télécharger
    Bonne journée
    Bisous

    J'aime

    Réponse

  4. CATY
    Fév 23, 2012 @ 06:41:13

    de la région lyonnaise c’est vrai le partage des bugnes est important ma soeur en a fait et …………… j’en ai donc mangé- j’aime hummmmm – bonne journée

    J'aime

    Réponse

  5. dorianelefil
    Mar 09, 2013 @ 10:32:54

    eh bien là quand on me prend par le dessert je ne résiste pas !! Difficile de le cacher mais je suis gourmande à mes heures et tes bugnes (merveilles et autres douceurs et beignets de carnaval) ou ton nid de Pâques me font craquer. Je vais conserver cela précieusement on ne sait jamais ;-). Merci à toi 🙂

    J'aime

    Réponse

Votre avis m'intéresse :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Quel temps fait-il chez moi ?

Follow Mariessourire essence d'émotions on WordPress.com

Des mots... des photos... mes envies... au jour le jour, voilà ce que vous trouverez dans mon espace, sans compter l'ouverture de la bibliothèque de mariessourire que vous trouverez ici : http://mariessourire3.wordpress.com/
Bonne visite !

Entrez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 426 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :