Ma turlupinade !

Et bien voilà, non seulement le sort en est jeté, mais en plus on a les résultats !!
Merci, mille mercis à Océanelle pour son idée de génie…
Merci, mille mercis aux participants dont toute la richesse vient de leur différence et qui nous ont emmené explorer une diversité de clés (c’est à peine si une ou deux clés ont été prises deux fois, n’est-ce-pas extraordinaire ?).
Merci, mille mercis aux votants qui nous ont permis de connaître les résultats ! Sourire
Quant à moi, je me retrouve sur le podium avec une médaille de bronze…
Incroyable ! Je ne m’y attendais pas, ayant lu des textes bien meilleurs que les miens !! Merci du fond du coeur !!

Ma Turlupinade

Mon bon Génie, voilà que tu m’offres une porte à ouvrir, et ce grâce à une clé… Et tu m’en donnes le choix, trois fois ce choix !

Laisse-moi donc regarder toutes ces clés, les toucher, les rêver…

En voici une toute lisse, toute dorée, toute douce : ce sera elle mon premier choix !

.

La clé des musiques !

.



Je m’approche avec plaisir de la porte, reconnaissable entre toutes : le velouté de la porte, son harmonie, et sa douceur m’attire avec force. Je glisse la clé dans la serrure, elle s’y love presque avec tendresse. La porte s’ouvre en un accord merveilleux, doux tintement qui résonne au creux de mes oreilles en un appel à la découverte.

Derrière la porte, une portée en guise d’escalier… Une note, le La, vient m’accueillir et me faire découvrir son univers tel un chef d’orchestre. Ici, une valse de Strauss, là-bas une chanson française ou internationale moderne. Plus loin encore, une sonate, une fugue, ailleurs, une musique plus traditionnelle…La portée virevolte et caracole en accords parfois dissonants, mais peu m’importe. Le tourbillon m’emporte et me ravit. Parfois leur vitesse m’étourdit, tel le vertige que l’on peut ressentir le long d’un sentier de montagne, tout escarpé. Puis elles me posent sur le sol pour mieux m’emmener plus loin.Toutes ces notes, si différentes pourtant sont si ressemblantes dans leur diversité ; et toutes ces différences parlent à mon âme dans un seul langage et me font parcourir une palette incroyable d’émotions. Elles me parlent de la vie, de ses peines comme de ses joies.Puis, le La me ramène à la porte d’entrée, me demandant de ne jamais l’oublier. Le La m’invite au voyage à chaque fois que je le souhaiterai, il me suffira de l’appeler, il sera toujours Là !

Je suis si heureuse que tu m’aies donné cette opportunité, mon bon Génie, que je ne saurais comment te remercier ! 

.

Me revoilà à nouveau dans la salle des clés du possible. A nouveau, tu m’offres à choisir une clé. A nouveau, je les caresse toutes, cherchant celle avec laquelle je me sentirai en harmonie. Mon annulaire se met à vibrer, une clé toute petite se dévoile sous tout un trousseau :

.

La clé du coffre-fort à bonheur !

.

Je cherche sur le mur la porte de ce coffre-fort. C’est qu’elle est bien cachée ! Tout comme l’était cette clé ! Enfin , je la découvre derrière un buisson épineux. La porte semble blindée mais une fois la clé insérée dans la serrure, elle se transforme en un rideau voluptueux, doux comme un carré de chocolat.

Alors que je croyais ce bonheur indestructible, je le découvre fragile et vulnérable.

Alors que je le croyais immense, je me rends compte qu’il est parfois, souvent, fait de choses si petites que l’on ne les voit pas, que je ne voulais pas voir comme étant des étincelles de ce bonheur.

Alors que je le croyais si lointain, je m’aperçois qu’il était si proche de moi qu’il se confondait avec moi… Le bonheur est en moi, le bonheur est moi…

Ah si seulement je l’avais su avant ! Ah si seulement…

Le bonheur me coupe la parole et me demande de profiter de ce moment présent car peu importe ce que je croyais ou ce que j’imaginais. Si le bonheur est à portée de main, il s’apprécie comme un dessert gourmand à la fin d’un festin de roi.

Je voudrais savoir le reconnaître à chaque fois qu’il croisera mon chemin.

Le bonheur chuchote alors à mon oreille que ce sera le cas, qu’il me suffit d’ouvrir grand mon cœur, d’accepter tout ce qui se présente, et d’oublier regrets et remords. Tel est un des secrets que le bonheur m’a appris.

Je sors de cette salle toute émue, le cœur joyeux et tremblant. Je suis si heureuse… Merci mon bon Génie, merci de tout cœur !

.

Me voilà de nouveau devant le choix d’une clé, mon dernier choix… Elles sont toutes si attirantes, ces clés, que je voudrais pouvoir les prendre toutes ! Mon bon Génie, j’ai trouvé ! Voici ma dernière clé :

.

La clé des possibles !

.

La porte qui s’ouvre avec cette clé est changeante : selon l’humeur, selon l’envie, selon les devoirs que l’on a, elle se transforme à volonté ! Quand j’arrive, elle est comme une feuille blanche et le cœur de la clé devient une plume…

Je suis troublée, je m’attendais à quelque chose de plus tangible, de plus concret… Aussitôt, la porte devient de bois ! Je tourne délicatement la clé dans la serrure et la porte s’ouvre dans un grincement éprouvant pour mes nerfs ! J’ai à peine le temps de penser que cela m’est insupportable qu’aussitôt le grincement devient chant du rossignol… Troublant, vraiment !

Devant moi, se trouve un dédale de chemins, tous de couleurs différents.

Je tourne la tête, et les chemins deviennent tableaux de maître, m’invitant au voyage.

Je tourne la tête de l’autre côté, et les chemins deviennent saveurs et parfums.

Une pensée surgit dans ma petite tête et aussitôt je la vois mise en œuvre devant mes yeux. Ce que je pense devient réalité… Ce que je crois devient réalité… Si j’osais, je dirais que tout cela est magique mais je sais bien que ce n’est pas le cas ! Il s’agit de possibles, de tous les possibles qui puissent exister, au-delà de toute imagination.

Je voudrais m’emparer de tout ce que je vois, les mettre au fond de mon cœur pour les garder toujours avec moi. Mais je sais déjà qu’ils sont au fond de moi..

Oui, tout est possible dans la vie, tout devient possible quand on y croit fort, fort, fort !

Je voudrais croire que le mal n’existe pas, mais hélas les épreuves font aussi partie des possibles.

Mais une réalité peut être remplacée par une autre, et si l’épreuve se fait parfois inévitable, il est possible de la surmonter, il est possible de se relever, il est possible de… car la vie n’est que possible !

Le secret de cette salle m’apparaît en lettres dorées : tout est possible, toujours !

Je sors de cette dernière salle, encore éblouie par toutes ces visions, le cœur emballé des possibles qui existent.

Mon bon Génie, tu as fait de moi un être humain heureux au-delà du possible… Demande-moi ce que tu veux, n’hésite pas, car je sais que si tout est possible, tout est encore bien meilleur quand il est offert avec le cœur !

Publicités

10 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Oceanelle
    Nov 29, 2011 @ 10:14:51

    ET Mille MERCIS à Toi d’avoir participé …. Félicitation pour tes textes … et ta Médaille ! A très bientôt la prochaine ….mdrrr! On va un peu souffler déjà …. hein ??? Bon ! Bisous-tendresse

    J'aime

    Réponse

  2. colettedc
    Nov 29, 2011 @ 12:54:00

    Bien oui Marie-Sourire le sort en est jeté …
    Bravo à toi pour cette médaille bien méritée !
    Que cette journée te soit belle et bonne toute entière !
    Bises,
    C☼lette 😀

    J'aime

    Réponse

    • colettedc
      Nov 30, 2011 @ 02:48:22

      Mille et un merci à toi chère Marie-Sourire pour ce si gentil commentaire chez-moi … tu sais toi aussi, tu y étais sur mon podium … oui, cette clé commune que nous avions … bonheur aussi pour moi de te lire et je te le dis souvent hein ! … douce nuit reposante et agréable demain … grosse bise … amitié …

      J'aime

      Réponse

  3. Mamie Mandrine
    Nov 29, 2011 @ 13:04:48

    je ne m’étais pas donc trompée, je m’étais dit que ce texte pouvait éventuellement venir de toi, félicatations ma Belle.
    bon après midi
    bisous
    Mamie Mandrien

    J'aime

    Réponse

  4. soryu64
    Nov 29, 2011 @ 14:32:36

    Je me souviens de ce texte-là et je crois bien avoir voté pour lui. Ravie de voir que c’est toi qui l’a écrit … Je n’y ai même pas vu une faute d’orthographe. : D bravo.

    J'aime

    Réponse

  5. giselefayet
    Nov 29, 2011 @ 21:46:02

    Bravo Marie Sourire pour ta turlupinade ces clés tu en as parlé avec beaucoup d’émotion et de talent , ma préférée la clé des possibles .
    Bonne soirée
    bisous

    J'aime

    Réponse

  6. La Tribu d'Anaximandre
    Nov 29, 2011 @ 23:10:28

    😀 la clé de la réussite !
    un superbe texte qui ouvre bien des portes 😉

    J'aime

    Réponse

  7. Ceriat
    Nov 30, 2011 @ 10:58:34

    Elles sont très jolies tes clés qui ouvrent de bien extraordinaires portes. 🙂 On te suit dans ces méandres merveilleux, où l’on respire un tout autre air. 🙂 J’aime particulièrement « La clé du coffre-fort à bonheur ». 🙂

    J'aime

    Réponse

  8. claudielapicarde
    Nov 30, 2011 @ 17:26:59

    Bravo pour la médaille de bronze, j’avais déjà lu le texte chez océanelle.

    Bises

    J'aime

    Réponse

  9. pivoine04
    Déc 01, 2011 @ 07:08:00

    Félicitations Marie Sourire pour la médaille de bronze, bien mérité.
    La clé des possibles, j’aime bien 🙂
    Bonne journée, bisous.

    J'aime

    Réponse

Votre avis m'intéresse :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Quel temps fait-il chez moi ?

Follow Mariessourire essence d'émotions on WordPress.com

Des mots... des photos... mes envies... au jour le jour, voilà ce que vous trouverez dans mon espace, sans compter l'ouverture de la bibliothèque de mariessourire que vous trouverez ici : http://mariessourire3.wordpress.com/
Bonne visite !

Entrez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 424 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :