atelier 52 Année 2 de Ghislaine

 Ghislaine nous propose d’écrire un texte avec les mots suivants :
 

Murer, pouvoir, jouer, poser, dedans, secret, porte, amour, instant, émotion, rivage, clé .

La boîte du grenier

L’espace d’un court INSTANT, Caroline prend une décision sans réfléchir… Pour la première fois, elle est seule et elle va POUVOIR faire ce qu’elle veut comme elle le veut. Enfin, c’est elle qui va JOUER au grand jeu du mystère plus fort que tout…

Elle monte au grenier et ouvre la PORTE. Le grincement résonne si fort qu’elle a peur, d’être surprise, de trouver un fantôme, qui sait… Pour se rassurer, elle pose sa main sur son pendentif en forme de CLE, la clé de l’AMOUR lui a dit sa mère. Personne n’a le droit de pénétrer dans cet antre maudit, lui ont toujours seriné ses parents.

Elle met un pied DEDANS avec courage.  L’audace est toujours payante, parait-il. Elle sent bien que le grenier possède un lourd SECRET. Méthodiquement, elle se met à chercher un indice qui la mettrait sur la bonne voie. Elle dérange une araignée qui tisse une toile, c’est tout juste si elle ne s’excuse pas. La poussière est si grande qu’elle voit ses pas sur le sol. Elle tourne en rond…

Elle aperçoit alors un trou dans le mur, comme si une petite bête l’avait creusé. Elle s’approche et découvre avec stupéfaction qu’il s’agit en réalité d’une cache. A l’intérieur, un tissu recouvre des bosses. Elle le soulève et découvre une peinture ternie.

Et sous cette peinture, elle découvre une boîte vieille mais vraiment vieille… Elle essaie de l’ouvrir, mais rien à faire, elle reste obstinément fermée. Elle la prend, l’emmène au milieu du grenier pour être plus à l’aise. Elle la POSE sur une table branlante. Maintenant, elle en est sûre, c’est dans cette boîte que se trouve la réponse à ce mystère. Elle la tourne dans tous les sens et finit par découvrir une serrure si petite qu’elle ne l’avait pas remarquée de prime abord.

Caroline s’asseoit pour mieux réfléchir. Machinalement, elle attrape du bout des doigts son pendentif. Il lui faudrait trouver la clé de cette boîte… Une toute petite clé… De la taille de son pendentif ! Elle détache son collier et attrape la petite clé dorée. Elle l’insère dans la serrure…

L’EMOTION est si forte qu’elle tremble et n’arrive pas à l’enfoncer. Elle respire un grand coup, se concentre. Comme par miracle, la clé entre dans la serrure. Elle la tourne délicatement et un petit clic se fait sentir sous ses doigts. La boîte s’ouvre doucement.

Caroline est si concentrée que le monde pourrait s’écrouler qu’elle ne s’en rendrait pas compte. Dans la boîte, elle trouve un mouchoir en dentelles jauni par le temps, une mèche de cheveux blond d’enfant, et un dessin représentant le RIVAGE d’une plage au pied de falaises grises.

Une voix retentit dans son dos.

“Tu as découvert notre secret, Caroline. Ton arrière-arrière-grand-mère est arrivée par bateau, peut-être d’Irlande ou de l’Angleterre. On sait qu’elle a dû tout laisser et partir précipitamment. La mèche de cheveux est celle de son petit frère. Elle était tombée enceinte hors mariage. On t’a toujours dit qu’elle était veuve, mais ce n’était pas le cas.

– Mais, Maman, tu pouvais me le dire, je suis grande ! Et maintenant, on s’en fiche du mariage !

– Caroline, surveille ton langage !! A dix ans, tu n’es pas obligée de tout savoir… et nous ne sommes pas obligés de tout te dire, ton père et moi ! Je comprends maintenant pourquoi ce pendentif qu’on se transmet de mère en fille s’appelle la clé de l’amour ! J’ai beaucoup cherché moi aussi ce qu’elle pouvait ouvrir et c’est toi qui l’a découvert…”

Publicités

7 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Ghislaine
    Oct 10, 2011 @ 13:11:44

    Merci pour ce texte qui n’en est plus un mais plutot une nouvelle……………….
    quelle imagination…………..
    Contente de te revoir parmi nous Miss sourire.Bisous

    J'aime

    Réponse

  2. giselefayet
    Oct 10, 2011 @ 14:55:38

    Une bien belle histoire Marie Sourire , la clé de l’amour a vraiment de quoi nous enchanter .
    Bises

    J'aime

    Réponse

  3. colettedc
    Oct 10, 2011 @ 16:32:48

    Oh ! la ! la ! Marie-Sourire, c’est un travail de maître que cet atelier tu sais …
    Tu es merveilleuse dans tes écrits … bon et bel après-midi de ce lundi pour toi
    et grosses bises d’amitié,
    C☼lette 😀

    J'aime

    Réponse

  4. Rétrolien: RECAPITULATIFS SEMAINE 52 ANNEE 2 « L'atelier de Ghislaine

Répondre à Ghislaine Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Quel temps fait-il chez moi ?

Follow Mariessourire essence d'émotions on WordPress.com

Des mots... des photos... mes envies... au jour le jour, voilà ce que vous trouverez dans mon espace, sans compter l'ouverture de la bibliothèque de mariessourire que vous trouverez ici : http://mariessourire3.wordpress.com/
Bonne visite !

Entrez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 426 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :