Atelier 51 année 2 de Ghislaine : ici et maintenant

Inscriptions pour l’atelier 51 Année 2 de Ghislaine, hébergé chez Frane
Faire un texte contenant les mots

donner

dorer

douter

dodeliner

en

an

han

doux

douloureux

doublée

 

Ici et maintenant !

BILD0414

Qu’il était DOUX de profiter de cet instant présent qu’elle aurait bien voulu voir durer encore bien longtemps ! La vision de ce lac de montagne sous ses pieds l’enchantait : imaginez de l’eau pure, bleutée, DOREE par endroits avec le reflet du soleil où les nuages se reflétaient… Autour d’elle, moutons et vaches paissaient librement, quoique sous la surveillANce d’un chien de berger. Une vache couchée la regardait, une herbe entre les dents. Soudainement, elle dodelina de la tête comme si le sommeil voulait l’emporter. Elle ne DOUTAIT de rien. Son coeur cHANtait et dansait, jusqu’à ce moment fatidique où une pENsée, la fameuse pensée, arriva à son cerveau.

Qu’il était DOULOUREUX de songer à la raison de sa venue : vouloir oublier… Que cela était vain ! Que cela était futile ! Le temps sera bientôt venu où elle ne se rappellera plus de rien, où les moments de bonheur comme celui-ci seront effacés inéluctablement… Elle se sentait trahie, la vie l’avait DOUBLEE…

Que ne DONNERAIT-elle pour ne pas savoir ? Que ne ferait-elle pas pour que cela ne se produise pas ?

Elle releva la tête, inspira profondément, souffla longuement comme pour chasser cette mauvaise idée. Puis elle sourit : elle était en vie, elle était bien là au creux de la vie, et à ce moment présent, rien d’autre ne pouvait compter, rien d’autre n’était plus important : profiter de la vie ici et maintenant…

Publicités

14 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. colettedc
    Oct 02, 2011 @ 21:41:44

    Bonsoir chère Marie-Sourire !
    C’est tellement agréable ce texte tout comme d’habitude d’ailleurs ! Je constate que tu as un merveilleux truc pour passer les «an» et les «en» … je n’y aurais même pas pensé … c’est chouette ! … et j’aime tellement ta conclusion : profiter de la vie ici et maintenant … et moi j’ajoute là où on a les deux pieds hein ! …
    Merci pour ton si gentil commentaire et je t’assure de la réciprocité …
    Bonne fin de ce dimanche et excellente nouvelle semaine !
    Groses bises d’amitié,
    C☼lette 😀

    J'aime

    Réponse

  2. mumulagrenouille
    Oct 02, 2011 @ 22:16:37

    On ne saura donc pas ce qu’elle ne voulait pas savoir ?
    je dirais : qu’elle est atteinte d’Alzheimer ?

    J'aime

    Réponse

  3. giselefayet
    Oct 02, 2011 @ 23:20:55

    Des mots qui bercent , une histoire qu’on sent prégnante mais qui s’efface devant tant de zénitude.
    j’aime
    Bonne soirée
    Bisous

    J'aime

    Réponse

  4. choucc
    Oct 03, 2011 @ 05:59:10

    Puis elle sourit : elle était en vie, elle était bien là au creux de la vie, et à ce moment présent, rien d’autre ne pouvait compter, rien d’autre n’était plus important : profiter de la vie ici et maintenant…

    J’ai repris c’est beau et c’est si simple quand on arrive a le réaliser

    J'aime

    Réponse

  5. marchan3042
    Oct 03, 2011 @ 08:05:51

    Nous étions EN 1994. Ma fille allait avoir vingt ANs. Déjà elle n’habitait plus avec nous.
    Pour son anniversaire, nous avions décidés de lui DONNER, d’aucuns diraient offrir, mais là vous l’aurez compris, c’est pour la bonne cause, son cadeau à la maison et par la même occasion faire une petite fête ! A n’en pas DOUTER, un bon petit repas s’annonçait…le petit chien allongeait sur le canapé, allez savoir pourquoi ,DODELINait sans cesse.
    Mes narines humaient l’odeur d’un plat en train de DORER dans le four.
    A l’extérieur l’air était DOUX, je rêvassais.
    Seul le téléphone me sortit de ma quasi-torpeur :
     » Allo papa c’est Sandrine (ma fille), ne t’inquiète pas pas tout va bien, mais nous venons d’avoir un petit accident ! A l’instant même où j’étais DOUBLEE par une voiture roulant à tout « berzingue », surprise j’ai fait un petit écart et l’avant de la voiture se trouve dans un petit fossé à côté d’Herblay » (autant dire à côté de chez moi.
     » Personne n’est blessé? »,  » Non, juste un petit coup à l’épaule, mais rien de DOULOUREUX! »,  » Ne vous inquiétez pas, j’arrive avec Bernard afin de vous sortir de là! »
    En effet la voiture étant dans une position telle qu’il nous fut facile, après quelques « hi-HAN »de la remettre sur « les rails » !

    « Pourquoi toute cette histoire ICI et MAINTENANT ? »
    « Pour partiper à l’Atelier ! Ni plus ni moins ! »

    Bisousss

    J'aime

    Réponse

    • mariessourire
      Oct 03, 2011 @ 11:39:15

      Cher Marko, pour participer à ce jeu, proposé par Frane sur une idée de Ghislaine, il te suffit de cliquer sur « Frane » et de proposer ton texte là bas
      ce ne sont pas des mots que j’ai proposé, j’ai juste repris la consigne d’écriture afin que ceux qui ne participent pas comprennent d’où sort ce texte

      et concernant ton texte : j’adore !! tellement réaliste (histoire vraie peut être ?), bien racontée, c’est comme si j’y étais !!
      vraiment, inscris-toi et propose-le à Frane !!!
      belle belle journée !!
      mille bisous
      sourire

      J'aime

      Réponse

  6. Fr@ne & @l ~~ Mouette & @lbatros
    Oct 03, 2011 @ 10:03:14

    Lac de Gérardmer ou du Bourget ? lol merci pour ton texte qui fait voyager ! Bonne journée !
    Fr@ne

    J'aime

    Réponse

  7. soryu64
    Oct 03, 2011 @ 16:24:00

    carpe diem… vivre l’instant présent et le savourer s’il est bon ! Autrement, passons vite à autre chose ! Il est peut-être encore temps.
    Joli paysage, tu me donnes l’envie de repartir crapahuter en montagne à la recherche d’un de ces lacs aux si beaux reflets.
    Appliquons à la lettre ce que tu viens de dire, n’attendons pas que le beau temps s’échappe. Bises

    J'aime

    Réponse

  8. claudielapicarde
    Oct 03, 2011 @ 17:13:56

    pour ne pas savoir quoi?
    Peu-être une suite à ce joli texte.
    Bonne semaine.

    J'aime

    Réponse

  9. Mamie Mandrine
    Oct 03, 2011 @ 18:42:06

    très beau texte et d’actualité en plus, une mémoire qui s’effacent quoi de plus triste, je frisonne rien que d’y penser…
    bisous
    Mamie Mandrine

    J'aime

    Réponse

  10. Zéphyrine
    Oct 04, 2011 @ 19:08:52

    Frane, le Lac de Gérardmer, tu n’as pas honte..regarde bien, vois-tu l’Union Nautique ?
    Et Marchan qui a peur que son histoire ne soit pas lue et qui la colle partout..En tout cas je ne la relis pas encore une fois..ça c’est fait..
    Pourquoi as-tu souligné  » la fameuse pensée »..y avait-il un thème, je n’ai pas vu..

    J'aime

    Réponse

    • mariessourire
      Oct 04, 2011 @ 19:53:39

      la fameuse pensée, c’était pour mettre un peu de pression dans mon histoire, du suspense, qu’on se pose des questions
      et en fait, je voulais juste dire que c’était une pensée qui ne cessait de la hanter
      quant à marko, tu te trompes:au départ, il avait cru que c’était un de mes ateliers et il a posté ici son texte en tout premier

      belle belle soirée à toi !
      mille bisous
      sourire

      J'aime

      Réponse

Répondre à marchan3042 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Quel temps fait-il chez moi ?

Follow Mariessourire essence d'émotions on WordPress.com

Des mots... des photos... mes envies... au jour le jour, voilà ce que vous trouverez dans mon espace, sans compter l'ouverture de la bibliothèque de mariessourire que vous trouverez ici : http://mariessourire3.wordpress.com/
Bonne visite !

Entrez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 426 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :