Atelier 45 année 2, de Ghislaine

La consigne de Ghislaine est d’écrire un texte contenant les mots suivant :
Encore, vrai, retraite (ou retraité), étoiler,
fuir, diamant, vision, vol.

 

Un véritable cauchemar !

C’était une belle soirée d’été, une de celles où le ciel s’étoilait et brillait de mille feux.  La température était douce ; une légère brise passait par moment me rafraichir. Un véritable festin avait été organisé dans le jardin de la magnifique demeure où je logeais, le temps de mon séjour. Tout semblait magique, tout était majestueux : des verres en diamant aux plats en or gourmands, tout y était pour flatter nos sens !

J’étais là, adossée à un vieux chêne au moins centenaire quand j’ai été intriguée par un petit chat tout gris qui semblait fuir la maison. J’ai regardé plus attentivement : j’ai cru voir de la fumée sortir de la cuisine. Voulant m’en assurer et me préparant mentalement à affronter un terrible incendie (peut-être une dinde restée dans le four et qui devait crâmer ?), je suis entrée dans la pièce.

Un bout de métal rond et froid vint immédiatement se coller à ma tempe droite.

“Un mot, un cri, et je t’abats sur le champ ! dit une voix grave, déterminée et féminine. Ne te retourne pas !”

J’ai obtempéré, tenant à ma vie bien plus qu’à une dinde ratée ! D’ailleurs, ce devait être bien plus qu’une dinde pour qu’il y ait autant de fumée ! Dans mes côtes, j’ai senti une poussée un peu violente. Sa main me dirigeait tout droit vers le placard à balais… La fumée me piquait les yeux, rentrait dans mes poumons et me faisait tousser… Je n’aimais pas, mais alors pas du tout, cette situation !

“Ouvre la porte !”

Une deuxième poussée, plus forte encore, me projeta dans les balais. Il fit noir d’un coup. Le cliquetis, terrible, me fit comprendre que j’étais enfermée à clé, dans le noir, dans une cuisine en feu ! J’entendis une agitation certaine, des pas. Mon coeur battait la chamade : mon agressseuse battait-elle en retraite ? Avait-elle été attrapée ? Et moi ? M’ouvrirait-on la porte de la liberté ?

Je fus saisie de panique sur l’instant : je tambourinai, je criai ! Mais personne ne m’entendais. Je vivais un cauchemar, un épouvantable cauchemar…

C’est alors qu’une main fraiche se posa sur mon bras.

“Madame ? Tout va bien ? Réveillez-vous ! Vous êtes à bord du vol à destination de Munich et nous allons bientôt arriver…”

J’avais rêvé ! J’ai du mal à reprendre pied dans ma vie, mais oui,  à l’évidence, je suis bien assise dans un fauteuil d’avion ! Je tremble toujours tellement cette vision m’avait paru si réelle, si vraie ! Mais ?

Et si c’était une prémonition pour l’avant-première de demain soir ?

Publicités

20 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. claudielapicarde
    Août 07, 2011 @ 14:13:09

    Il doit falloir y croire pour que les rêves soient prémonitoires, je n’y crois pas.
    bien ton texte, bon dimanche.

    J'aime

    Réponse

  2. kikoonette
    Août 07, 2011 @ 14:20:17

    très beau texte mariesourire
    jusqu’à la fin j’y ai cru, je me demandais bien ce qu’il allait pouvoir t’arriver
    et tout compte fait, tu rêvais! vraiment très bien!
    bonne après midi, bisous bisous

    J'aime

    Réponse

  3. colettedc
    Août 07, 2011 @ 15:14:05

    Oh ! La ! La ! Tu m’as bien eu Marie-Christine et j’ai aussi eu peur pour toi … ouf !
    C’est vraiment bon tu sais ! Bonne continuation de ce dimanche pour toi … gros bisous d’amitié,
    C☼lette 😀

    J'aime

    Réponse

    • mariessourire
      Août 07, 2011 @ 15:48:40

      tout est absolument et véridiquement inventé !
      si le « je » est de mise dans ce texte, ce n’est pas moi pour autant, mais juste un personnage
      ravie de t’avoir « eue » !
      belle belle journée de dimanche à toi !
      mille bisous
      sourire

      J'aime

      Réponse

  4. Ghislaine
    Août 07, 2011 @ 17:53:42

    Coucou Marie Christine,
    J’ai cru un instant etre dans un roman fleuve noir !!!!!!!!!
    Passer del’or a la ferraille d’un cracheur de balle c’est pas la joie !!
    Mais bon, pas mal non plus de se retrouver a bord d’un avion !!
    merci pour cette participation quelque peu enigmatique lol

    J'aime

    Réponse

  5. myoso68
    Août 08, 2011 @ 08:07:24

    mais non, Marie, pas de prémonition, tout va bien !!!
    en te lisant j’ai senti de suite que tout cela n’était qu’un mauvais rêve !!!
    peut être le nettoyage du four qui tournait a provoqué tant de fumée ….
    enfin j’imagine moi aussi là …. !!!

    bises depuis sud alsace et bonne semaine à toi !!!

    J'aime

    Réponse

    • mariessourire
      Août 08, 2011 @ 09:55:08

      rire
      c’est l’effet de son cauchemar qui lui fait dire ça, elle est encore sous le coup…
      mais parfois, il arrive qu’on fasse des rêves prémonitoires
      dans son cas, qui sait ?

      belle belle journée à toi !
      mille bises
      sourire

      J'aime

      Réponse

  6. giselefayet
    Août 08, 2011 @ 19:22:59

    Bien le suspens jusqu’au bout du récit j’ai vraiment cru qu’elle n’allait pas s’en sortir . Euh prémonition , tu as vraiment l’intention de nous faire trembler encore ?
    Zut je ne suis pas là cette semaine s’il y a une suite .
    Bonne soirée
    Bisous

    J'aime

    Réponse

  7. koquin37
    Août 10, 2011 @ 08:40:48

    tenu en haleine jusqu’au bout!!
    quelqu’un devait fumer ds les toilettes!!

    J'aime

    Réponse

  8. Rétrolien: Récapitulatif de la semaine 45 de l’année 2 « L'atelier de Ghislaine
  9. mijo
    Août 10, 2011 @ 18:30:21

    voilà un cauchemar que je ne voudrais pas faire ! AU SECOURS ! Bien raconté, des frissons partout ! Bravo.

    J'aime

    Réponse

    • mariessourire
      Août 10, 2011 @ 22:29:41

      rires, j’espère que tu ne cauchemarderas pas cette nuit !!
      quoique ça a un tit avantage si tu ne dors pas toute seule : les bras de l’aimé sont souvent réconfortants dans ces moments là !

      je te souhaite une belle, une douce, une tendre nuit !!
      mille bisous
      sourire

      J'aime

      Réponse

  10. nicolerussy
    Août 10, 2011 @ 23:04:15

    mais c’est une belle histoire que tu nous as composée et grace au récapitulatif je viens de m’apercevoir que j’avais oublié de passer
    ah c’est l’été je suis assez affairée …
    bravo pour ma petite lecture de ce soir avant d’aller m’endormir en souhaitant oublier cette histoire pour ne pas en rèver lol
    bonne fin de semaine

    J'aime

    Réponse

    • mariessourire
      Août 11, 2011 @ 10:39:24

      alors, en as-tu rêvé ? j’espère que non, et que tu as passé une excellente nuit !!
      et bien oui, c’est l’été (quoique j’ai plutôt tendance à dire que nous sommes en arrière saison maintenant, et ce depuis juillet !! tu parles d’une canicule, obligée de ressortir la bonne couette la nuit… rires)
      ravie de t’avoir embarqué dans mon histoire !!
      belle belle journée à toi !
      mille bisous
      sourire

      J'aime

      Réponse

Votre avis m'intéresse :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Quel temps fait-il chez moi ?

Follow Mariessourire essence d'émotions on WordPress.com

Des mots... des photos... mes envies... au jour le jour, voilà ce que vous trouverez dans mon espace, sans compter l'ouverture de la bibliothèque de mariessourire que vous trouverez ici : http://mariessourire3.wordpress.com/
Bonne visite !

Entrez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 424 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :