Soleils couchants


P1000338

 

Une aube affaiblie
Verse par les champs
La mélancolie
Des soleils couchants.
La mélancolie
Berce de doux chants
Mon cœur qui s’oublie
Aux soleils couchants.
Et d’étranges rêves,
Comme des soleils
Couchants sur les grèves,
Fantômes vermeils,
Défilent sans trêves,
Défilent, pareils
À de grands soleils
Couchants sur les grèves.

Paul Verlaine, Poèmes saturniens

Publicités

Dame Lune


Dame Lune semble muette, toujours prête à nous entendre
Elle prend autant qu’elle donne, sans se faire comprendre
De voir courir les hommes après un temps toujours perdu
Elle sourit, Dame au grand coeur, sourire tant inattendu

Les hommes s’oublient, les hommes restent superficiels
Puis ils pleurent et L’implorent, comme ils prient le ciel
Enfin réconfortés, ils semblent avoir retrouvé l’essentiel
Mais ils replongent sur le chemin de leur vie artificielle

A nouveau, ils s’adressent à Elle, témoin de leurs larmes
Fourbus, terrassés parfois par la vie, ils sont sans arme
D’une belle journée, ils ne voient qu’une nuit sans sommeil
D’un satellite, ils font une étoile et voilent alors le soleil

Dame Lune ne dit mot mais a-t-elle une âme ?

Ah c’est beau !!


Quand même, c’est beau, la montagne…

DSCN2174a

même quand le temps ne s’y prête pas !

On y trouve des associations… inattendues !

DSCN2170a

Du fait du bel été pluvieux que nous avons eus, la montagne est verte !

P1000377a

Ah… Que j’aime cette nature-là !

L’atelier 47 année 2 de Ghislaine


Ghislaine nous propose d’écrire un texte contenant l’expression : “Elle est la confidente solitaire” :

 

image trouvée sur le net

Solitaire, sur sa grande jument blanche, elle parcourt les kilomètres, fleur à la lèvre…

A vivre sans attache, elle ne ressemble à personne, ne s’arrêtant qu’une nuit dans les villages, semant un peu de sagesse et récoltant tant de folies !

Son pas semble vouloir nous faire croire qu’elle n’est que de passage, touriste japonaise sans son appareil photo, italienne sans ses pastas, américaine sans son drapeau… Mais à peine a-t-on eu le temps de la voir qu’elle a déjà disparu !

Elle est la confidente solitaire des cœurs malheureux, l’oreille des sourds, la langue des muets, le sourire des édentés, les mains et les jambes de ceux qui s’adressent à elle dans l’espoir qu’elle change le monde.

Ses pieds se posent sur un parterre de pétales de roses blanches, son sourire illumine les âmes pétries de tristesse, son regard transperce les valeureux et encourage les timides..

Là où elle passe, le malheur trépasse !

Telle est la légende de Lisette, solitaire sur sa jument blanche…

 

 

Toute ressemblance avec une histoire réelle ou non n’est peut être pas totalement fortuite ou due au hasard… C’est un petit délire du fond de la nuit !

tiens ? une biquette !!


En balade en pays de Bigorre, voilà que je découvre une biquette perchée sur son piédestal… Je n’ai pas résisté ! Je l’ai prise en photo :

DSCN2184

C’est à Rabastens de Bigorre que je l’ai trouvée.

P1000399a

ça le fait, non ?

sourire

Citation du jour : bonté et amitié


amitie33

Le véritable ami est celui qui est à nos côtés alors qu’il préfèrerait être n’importe où sauf là, mais il est là pour vous! La bonté retient l’amitié.

citation du jour : le véritable ami


amitie32

Un véritable ami sait s’excuser s’il a blessé, il ne laisse pas les choses s’envenimer sans réagir et laisser mourir une amitié, si elle était véritable.

citation du jour : le regard de l’amitié


L’amitié c’est un regard qui voit jusqu’au plus profond de notre âme sans jamais se faire juge, souvent les amis oublient cet aspect !

Il y a des jours comme ça !


Il y a des jours comme ça
Des jours où nous baissons les bras
Des jours solitaires et monotones
Qui nous laissent sans personne,

Le coeur serré de trop de peine
Les yeux brulés de trop de sel…


Il y a des jours comme ça
Des jours où le soleil s’enfuit
Des jours plus longs que les nuits
Qui nous aveuglent et nous emprisonnent

Dans le cachot de notre chagrin qui résonne
Tel le glas lugubre et monocorde..


Et puis il y a d’autres jours,
Des jours où le soleil revient,
Des jours éblouissants de lumière
Qui nous réchauffent et nous libèrent

De notre peine et de nos tourments…

Merci mon ami(e) de m’avoir offert ce soleil et tes mots, ces mots qui résonnent, si justes, si remplis d’espérance quand le doute, la fatigue étaient venus prendre ma vie.

J’ai cherché le soleil…

Je l’ai trouvé !

Merci

Citation du jour


amitie19

Il ne faut pas mésestimer les amis mais il ne faut pas les surestimer non plus…de cette manière votre amitié ne sera jamais déçue.

Previous Older Entries

Quel temps fait-il chez moi ?

Follow Mariessourire essence d'émotions on WordPress.com

Des mots... des photos... mes envies... au jour le jour, voilà ce que vous trouverez dans mon espace, sans compter l'ouverture de la bibliothèque de mariessourire que vous trouverez ici : http://mariessourire3.wordpress.com/
Bonne visite !

Entrez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 434 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :