La citation du jour… de Gandhi

http://www.mesimages.ch/images/automne/13_arbre_couleurs_automne_ciel_bleu.JPG

Les vérités différentes en apparence sont comme d’innombrables feuilles qui paraissent différentes et qui sont sur le même arbre.
     [Gandhi]

8 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Oceanelle
    Jan 14, 2011 @ 12:01:56

    Paroles bien sages en vérité … et venant d’un « grand » sage …. Bisous Toi

    J'aime

    Réponse

  2. colettedc
    Jan 14, 2011 @ 13:02:32

    Oui, quelle belle complémentarité !
    Bonne et agréable journée à toi Marie-Sourire !
    Amicalement,
    C☼lette

    J'aime

    Réponse

  3. claudielapicarde
    Jan 14, 2011 @ 15:22:50

    Comme les humains qui sont tous sur la même terre mais sont différents.
    Bisoue et bonne fin de semaine.

    J'aime

    Réponse

  4. soryu64
    Jan 14, 2011 @ 22:42:07

    Une bien belle phrase qui nous laisse un peu de marge ! Alors tout le monde a un petit peu raison ? 😀
    Belle leçon de tolérance. Si on l’avait plus souvent en tête, cela nous éviterait bien des discussions stériles. Bises.

    J'aime

    Réponse

  5. Drenagoram
    Jan 15, 2011 @ 12:57:18

    Bonjour Marie ,
    Quelques Vers d’essences ,
    Des Rimes d’une Vie ,
    Pour en Faire Connaissances.
    NéO~

    Songes

    D’une Rive, à l’Esprit ,
    les Mots s’en viennent , Longer nos Vies ,
    Par Courants , en Surface , la Mémoire du Passé .
    Les Songes Naissent d’un Regard , dans le Lit des Rivières ,
    Quand le Temps laisse aller ,
    Toute une Onde s’écouler.
    A l’hors les Songes aux vents Murmurent ,
    Prennent En vol , d’autres Formes Essentielles .
    Coulent à Flots , s’amoncellent , et voyagent vers Mère ,
    Lissant là des effluves , qu’il nous faut Traverser ,
    Pour comprendre le Chemin , aux Rayons d’un Soleil.
    L’Astre nous vient de l’ Azur , effleurer notre main. .
    ~
    Les Songes Laissent , dans le Nid des Lisières ,
    Des Silhouettes Ethérées , d’une Ancienne Frontière .
    Passés sous Lames , Compagnons d’infortune .
    Des Esprits Oubliés , des Fantômes Ephémères ,
    Hantent les Nuits d’une Sombre Rancune.
    Lèvent l’encre par des Cris , sur nos pages d’Amertume ,
    Ils se Teintent au passage, des Peines Ombres de L’une ,
    En bleu Ciel des Gris , d’ âpres Verts d’Outre Mers ,
    Décrivant des Sillages , par une pointe de Plume .
    ~
    Ils Reflètent par l’Esprit,
    Traversent l’âme par la Souche ,
    Se languissent des Racines ,
    Quand la Dame nous Touchent ,
    Et que Luit, l’Origine.
    Quand le Vers fait Mouche .
    ~
    D’une si Frêle Naissance ,
    l’esprit vient, à grandir .
    Des Visions prennent Sens ,
    Pour des Songes à Venir .
    Le Regard , se délie ,
    Prends Conscience de l’Essence ,
    Des Nuances par l’Infime.
    Onde Berceau , de ma Vie ,
    La Lumière est Sublime ,
    Quand elle Dore , en ton Lit .
    ~
    Un Songe passe , et l’amer prends Place .
    ~
    C’est par l’ Egard , envers l’Ancien ,
    Qu’un Monde s’entrouvre , menant aux Liens ,
    Sur les Livrées , en la Forêt , les Arbres se portent sous vents des Songes .
    Une Onde à part , au Coeur des Bois, la Dame invite,
    quand vient l’Hiver.
    A prendre l’étrange ,qui se prolonge , Vivre en Souvenirs,
    à fleur des Hauts.
    Des Nuits passées au Chant de l’Une .
    Prendre au Couchant de Veines Lumières , Suivre à l’Orée ,
    l’Hors d’ Autrefois .
    Les Mots Venant à Leurs Manières ,Veiller l’ Ecorce ,
    graver les Voix .
    Dans les Sillons des Âmes Soeurs ,
    Par son Amour des larmes d’ Hiers ,
    En Songes Demeures .

    Quand souffle l’Automne dans l’ Ether , Elle Donne un Nom ,
    aux Arbres Pairs.
    Auprès des Feuilles , la Dame Songe . Trouvant des Bras ,
    son Corps s’allonge.
    Contre l’ Ecorce , à même le Bois . Les Corps l’ écoute ,
    elle les reçoit.
    Au Long des Veines , un Coeur se Bat pour voir l’ Aurore ,
    C’est là le Chant , un Songe Ainé .

    Par le Touchant , Hors des Reflets ,
    des Dames sont liées à l’Onde Nature ,
    Un Monde nous vient , un Ephémère ,
    des Esprits nés sous la Lumière .
    La nuit recouvre les Plaies profondes ,
    Un Monde ou l’ Hêtre pleure chaque Soir.
    Bercés au cours d’une longue Histoire ,
    Par le Souvenir , d’un Songe Mémoire .
    Les Arbres Renaissent , l’ Echo Résonne ,
    Des vieilles Paroles que le Vent Tonne ,
    Douce est la Main de la détresse .
    Le Songe est Loin , il s’abandonne ,
    Effleure l’Ambre des Tours ,
    Ornent l’Ombre par l’ Ivoire ,
    Ecorce le Sombre , Cerne l’ivresse ,
    Au Désespoir , envie l’espoir ,
    De vivre un jour au bon Vouloir
    D’une Terre des Hommes Unis Autour,
    Des Vieilles Racines d’un Bois de Vies.
    l’Arbre Couronne d’une Dame d’Amour.

    NéO~

    http://drenagoram4444.wordpress.com/onde/songes/

    J'aime

    Réponse

  6. marieange
    Jan 15, 2011 @ 19:38:40

    magnifique NéO ! bravo.
    On est en effervescence, les sens sans dessus-dessous, ne sachant plus dans quel sens aller tant tes mots sont beaux.

    Belle l’image de ton arbre et de ses feuilles à l’automne, pour aborder les différences, les couleurs, les vérités, les inégalités… L’arbre et ses feuilles c’est c’est un tout, c’est aussi la vision du monde, de ses populations, de leurs us et coutumes bien spécifiques mais c’est la même sève qui circule dans toutes ces feuilles !

    J'aime

    Réponse

  7. Drenagoram
    Jan 15, 2011 @ 21:44:36

    Bonsoir Marie Ange ,
    L’Arbre comme le Monde ,
    Voyage en Terre , par ses Racines ,
    Songe vers Mère , et se lie par l’infime ,
    Son Ecorce résonne , dans le vent d’un Echo ,
    A la Source d’une Séve , sous une Onde de Lumière ,
    Aux Essences il est Pair , Quand les Saisons sont d’Anges ,
    Bien des Jours l’ont vu taire , la Mémoire Ephémère ,
    Et Pourtant en souvenirs , d’une suite de Maux ,
    D’anciens vers de la Dame , Treizes Rimes ,
    Sur ses Feuilles au soleil , la pluie Fine ,
    Porte l’eau par devers dans sa Ronde ,
    En son Monde , rien ne Change.
    NéO~

    http://drenagoram4444.wordpress.com/

    J'aime

    Réponse

  8. marieange
    Jan 16, 2011 @ 20:46:44

    Merci infiniment pour ce beau poème, NéO
    bisous

    J'aime

    Réponse

Votre avis m'intéresse :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Quel temps fait-il chez moi ?

Follow Mariessourire essence d'émotions on WordPress.com

Des mots... des photos... mes envies... au jour le jour, voilà ce que vous trouverez dans mon espace, sans compter l'ouverture de la bibliothèque de mariessourire que vous trouverez ici : http://mariessourire3.wordpress.com/
Bonne visite !

Entrez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 426 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :