Pénurie !

« Il était un temps que je ne te souhaite pas de vivre, ma petite fille, un temps où tout était plus que difficile, un temps où la guerre faisait rage et où l’on ne trouvait guère de quoi manger ».

Emma sourit. Comme d’habitude, Bonne-Maman repart dans ses souvenirs dès qu’on prononce le mot pénurie. A peine ce mot évoqué, là voilà partie remplir ses placards au cas où la pénurie se ferait plus dense.

« Les pommes de terre, on n’en trouvait plus. On avait le choix entre topinambour et topinambour ; et pour le café, c’était de la chicorée et encore, pour les plus chanceux ».

A la télé, le JT n’en finit plus de ses mauvaises nouvelles, à croire que les journalistes ne connaissent que les mots crise, grève, manque, escargot, manifestations…

Et à chaque fois, Bonne-Maman s’inquiète pour le futur, stocke le riz, la farine, le sucre et bien entendu le café en cas de vaches maigres, comme elle dit.

Les vaches maigres, c’est une expression parlante, on voit bien les cotes des vaches saillir de leur ventre qui n’existe plus, pour cause d’herbes inexistantes à ruminer.

Bonne-Maman s’inquiète pour mon placard également ; cela me fait sourire. Mais je n’avouerai pas mon angoisse à l’idée de trouver la station-service vide demain matin, quand je devrai faire le plein de la voiture. Comment aller travailler sans voiture aujourd’hui ? Comment vivre s’il y a pénurie ?

Moi qui n’arrête pas de dire : « à chaque jour suffit sa peine » et « demain se souciera de lui-même », je dois bien le dire, tout cela commence à me travailler.

Car dans notre société de consommation, le vide n’a pas le droit d’exister et tout manque doit être comblé. Que de pressions !

Et si Bonne-Maman avait raison ?

Publicités

10 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Van Ryswyck Kristeen
    Oct 18, 2010 @ 22:45:36

    Encore une « régalade » de lecture …. sourire ….. merci pour ce bon moment de fraicheur dans ce gris qui nous englue !

    J'aime

    Réponse

  2. bullesdencre
    Oct 18, 2010 @ 23:50:40

    Ton texte me touche beaucoup… La peur du manque fait parti de ma vie depuis 7 ans…. Ce n’est pas toujours moi qui a rempli mon frigo, jamais je n’oublierait ce que j’éprouvais mais heureusement que j’ai eu de l’aide… Tous mes besoins on été comblé au moment ou j’en avais besoin… C’est un très bon texte, il fait réfléchir à l’approche des fêtes… Et oui l’halloween n’est pas encore passé que nos magasins et publicités annoncent déja Noël, quelle galère!!…

    Bonne soirée! xoxo

    J'aime

    Réponse

  3. Ghislaine
    Oct 19, 2010 @ 08:17:01

    Nos bonnes Mamans avaient souvent raison tu sais car fortes d’experiences vécues !! Tiens la pénurie d’essence sevit chez moi grave………..suis a coté de nice !! bisous

    J'aime

    Réponse

  4. Ghislaine
    Oct 19, 2010 @ 08:28:14

    ah comme cela le blog angefrancois est a toi !!
    je ne savais………. c’est grace a ton message mail
    que je viens de le savoir, tu avais oublié de te déconnecter
    de ce blog je suppose et ton message est parvenu sous ce non !!
    je suis toujours d’accord pour t’aider dessus aussi !!
    Mais pourquoi ne me l’as tu pas dit ??
    donc miss sourire = angefrancois !! sourire

    J'aime

    Réponse

    • mariessourire
      Oct 19, 2010 @ 09:04:34

      Hélas, hélas, Ghislaine, je ne suis pas Angefrançois ! Ce blog n’est pas à moi !
      vrai de vrai, croix de bois, croix de fer… tu connais la suite
      par contre, j’ai dû poster un commentaire sur ce blog plutôt,
      je ne vois que ça comme explications
      bisous de moi à toi !
      sourire

      J'aime

      Réponse

    • mariessourire
      Oct 19, 2010 @ 09:12:05

      aah même pas !! je ne connais pas du tout ce blog !!
      d’autant plus que mettre des fonds d’écran qui scintille,
      faire des créas, je ne sais pas faire !!
      bon, ben c’est mystère et boule de gomme !
      sourire

      J'aime

      Réponse

  5. jazzy
    Oct 19, 2010 @ 11:40:11

    Un texte qui nous incite à nous poser les vraies questions . Le travail sans voiture est inimaginable pour un bon nombre de personnes qui ne peuvent exercer leur métier que parcequ’ils ont une voiture . Quant on habite bien loin des grosses agglomérations et de leurs transports en commun , la voiture est un outil indispensable pour exercer un nombre important de métier . La pénurie d’essence, bien réelle, nous fait toucher du doigt cette dépendance, sur fond de conflits sociaux certes, mais si l’on réfléchit bien , elle engage aussi une réflexion plus durable sur le renouvellement nécessaire des énergies fossiles .
    Les personnes qui ont connu la guerre s’angoissent énormément face à l’information qui est diffusée , remettant à vif certaines plaies cicatrisées ,
    quant au stockage je souris à ton évocation car mes parents ont les mêmes réflexes .
    Bonne journée
    Bisous

    J'aime

    Réponse

  6. baboucherouge001
    Oct 19, 2010 @ 13:08:43

    coucou marie
    un petit coucou vite fait et surtout une excellente journée
    bzou
    baboucherouge

    J'aime

    Réponse

  7. PrèsdeToi
    Oct 19, 2010 @ 17:54:48

    *KiKou*
    ((((((((((
    Mon Rafiot c’est échoué chez toi…
    …RiRe…
    …Allez STP Vient…Sourire.
    http://imagik.fr/view-rl/311987
    *Bisous-Amitié*
    *Jean-Pierre le Eric Tarbarly des blogs…Lol.*
    ((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((

    J'aime

    Réponse

  8. mariessourire
    Oct 20, 2010 @ 06:47:41

    Jazzy, tu touches du doigt le fond du problème
    Ainsi, pour moi : j’habite à 50 kms de mon travail. Ne pas prendre la voiture pour cause de panne sèche de gasoil signifie :
    1) prendre le vélo et faire 5 kms pour aller à la gare (et croiser les doigts pour que je le retrouve au retour)
    2) prendre le train (et croiser les doigts pour qu’il y en ait) pour faire les 40 kms
    3) prendre le bus (et croiser les doigts pour qu’il y en ait), pour faire les 8 kms
    4) prendre le vélolib (et croiser les doigts pour qu’il en reste)
    et cela, rien que pour l’aller…
    Prendre les stations services en otage, c’est aussi me prendre en otage, et risquer de me faire perdre mon travail (je suis en intérim).
    Enfin, tant qu’il reste du gasoil à la station service, tout va !

    J'aime

    Réponse

Votre avis m'intéresse :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Quel temps fait-il chez moi ?

Follow Mariessourire essence d'émotions on WordPress.com

Des mots... des photos... mes envies... au jour le jour, voilà ce que vous trouverez dans mon espace, sans compter l'ouverture de la bibliothèque de mariessourire que vous trouverez ici : http://mariessourire3.wordpress.com/
Bonne visite !

Entrez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 426 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :