Je me souviens


Je me souviens d’hier quand j’attendais les enfants
Que tu es arrivé sourire aux lèvres, bouquet à la main
Tes cheveux blancs mais dans le cœur à peine vingt ans
Ce jour-là béni de nos soixante ans de vie en commun

 

Je me souviens encore de ce jour où tu m’as dit « Oui,
Avec toi, je m’engage pour la vie à partir d’aujourd’hui »
Cette musique dans l’église et toi qui m’attendais
Une marche vers cet avenir que tu me promettais

 

Je me souviens et n’oublierai jamais les bons moments
Qu’avec toi j’ai vécu pleinement mais aussi intensément
Aujourd’hui, malgré moi, il me faut te dire au-revoir
Je vais compter les jours que j’attendrai pour te revoir

344d5588628b8e278c0066cc346b7769_ra

Publicités

toc toc toc le rideau rouge se lève…


Anna toute rose de joie, la tête sur l’épaule de Julien,

Ils entrent dans le salon

Elle : « Quelle belle fête d’anniversaire m’as-tu organisé là ! Tu as réussi à faire tout ça sans que je ne m’en aperçoive !! Quel bon cachottier fais-tu !

Lui : – Le plus difficile a été que tout le monde se libère à la même date.

Elle :- Ils étaient tous là, tous ceux que j’aime, il y avait même mon frère, alors lui !! Je le retiens… Il m’a refusé un repas ce midi pour cause de « débordé, je suis débordé… une autre fois peut-être… », je comprends maintenant sa drôle de voix ! Remarque je m’étais dit qu’il me préparait un évènement pour ce soir, mais je ne pensais pas que ce serait toi !

Lui : -Attends, tu n’as pas tout vu… »

Julien se dirige vers le buffet près de la fenêtre

Lui : « Regarde, les photos de ta soirée, je les ai imprimées pour te faire un album souvenir

Elle : – Oui, j’avais vu… Quand même tu aurais pu attendre qu’ils soient tous partis pour le faire, chéri…

Julien lui tend une photo

Lui : – Tiens regarde celle-ci où Sophie trinque avec toi !

Elle : – Elle fait la grimace ? Ah non… Mais ? C’est écrit au dos !! Mais elle m’a mis un mot : « Tu as toujours 20 ans pour moi quelque soit le nombre de bougies que tu souffles… c’est l’âge où l’on s’est rencontrées sur les bancs de la fac et où notre belle amitié a commencé… A notre amitié pour toujours ! »… Dis donc toi ?

Ils s’assoient, lui dans le fauteuil, elle sur le bras du fauteuil

Lui : – Oui ?

Elle : – Je comprends pourquoi tu as voulu accompagner Sophie pour aller chercher son manteau… Sophie et tous les autres ! Ce soir c’est surprise, surprise, c’est bien ça… Et je comprends ton empressement à vouloir me prendre en photo avec chaque personne ! Il y a un mot derrière chacune d’entre elles, n’est ce pas ?»

Elle lui sourit tendrement.

Lui : – Eh bien oui !

Elle – Quelle touchante attention… ça ne m’étonne pas de ta part ! Fais voir celle de ta sœur ? « Anna, je suis très heureuse que tu aies fini par épouser mon frère, tu es la meilleure belle-sœur que je puisse avoir, trente ans c’est le plus bel âge de la vie… Et si tu me faisais une petite nièce ? » Oh la la, j’en suis toute retournée… Elle a deviné pour nous trois !

Lui : Je ne crois pas, ma chérie. Oh regarde le mot d’Emilie !! « Ma petite Anna, bienvenue dans le club très ouvert des trentenaires joyeux ! Que cette année t’apporte trente et trente satisfactions… Et si l’on prenait un café ensemble pendant ta pause déjeuner demain ? »

sourire d’Anna qui se penche vers Julien

Elle- Tiens, c’est étrange, sur cette photo, il n’y a que moi… et pourtant il y a un mot derrière !

Lui – Fais voir ? « Je t’adore ma chérie. Mon sucre d’orge adorée. Bon baiser à ma tendre chérie. Bisous » Signé Luc… Luc ?

Julien se lève d’un bond et toise Anna

Lui : Il n’y avait pas de Luc à la soirée ? Tu connais un Luc ? En plus, le mec se cache derrière un pseudo, je n’aime pas ça du tout !

Elle – Non… Montre-moi à nouveau ? Je ne reconnais pas l’écriture… Mmm j’aime cette idée que quelqu’un..

Lui – Que quelqu’un quoi ? C’est incroyable ça ! Là ; un mec t’écrit des horribles mots sucrés et toi tu aimes cette idée ? Il y a quelqu’un d’autre dans ta vie, c’est ça ? Anna, regarde-moi dans les yeux.

Julien l’attrape par le menton

Elle – Oui ?

Lui- Qui est ce Luc ?

Elle : – Qui a dit qu’il n’était pas jaloux ?? Jamais ? (Rire d’Anna) Je ne connais pas de Luc, promis !

Lui – Mais je ne suis pas jaloux ! Je m’interroge seulement sur l’identité de ce Luc…C’est dingue cette histoire, et le pire, c’est que je ne vois pas qui c’est… Simon ton collègue, ça doit être lui, tu me parles sans arrêt de lui !

Elle : – Mais bien sûr ! Et tu t’imagines que je vais te tromper avec lui alors que lui est fou amoureux de Laura ??… Moi, je pense que c’est toi, ce Luc !

Lui – Moi ? Attends, je t’aurai fait un bien plus joli mot… Avec bien plus d’amour et de tendresse, de passion que ce mot là ! Tu es la femme de ma vie, et ce joli bébé qui n’a que 5 semaines dans ton ventre est bien la plus grande preuve de mon amour pour toi… Dis moi qui est ce Luc, si ce n’est pas Simon, c’est peut être Benjamin alors ? c’est ça, Benjamin ? mon meilleur pote !!

Elle : Benjamin, alors là, mon chéri, le vin te tourne la tête !!

Julien tourne en rond autour de la table, de plus en plus furieux

Anna sourit… mystérieuse…

Lui – Anna ? Tu sais quelque chose…

Elle – Moi ? Eh bien oui ! Je vais avouer… Oui, j’avoue tout et je plaide coupable..

Julien s’effondre sur le canapé, la tête dans les mains

Lui : Coupable … Je ne peux pas le croire, pas après ça, pas après tout ce qu’on a vécu et cette soirée…

Anna se met à genoux devant lui

Elle« Attends avant de te mettre martel en tête… J’avais bien repéré ton petit manège avec les photos, et pendant que tu faisais écrire Benjamin dans la chambre, j’en ai profité pour imprimer une photo de moi et y mettre ce petit mot, en déguisant mon écriture…

Lui- Quoi ?

Elle- Oui, après tout, il te fallait bien une surprise à toi aussi, et puis, tu ne m’avais pas dit hier soir que tu avais envie d’un peu de piment dans notre vie ? »

une nouveauté…


au bord de la Leyre


hier c’était une journée superbe !!
magnifique…
un soleil qui chauffait vraiment : sur le panneau des infos municipales, la température affichée à 12h45 était de …. 41° !!!! bon au soleil hein ? pas à l’ombre !!! rire
si, si ! c’est véridique !

on est allés pique-niquer sur les bords de la Leyre…
s’il n’y avait pas tous ces moustiques, ça aurait été génial !!
mais ces horribles bébêtes devaient mourir de faim… nous avons été sévèrement attaqués !!!
alors on est rentrés et zouuu dans le jardin…
et là ?
rebelote ! les moustiques ont dû repérer la voiture, nous suivre et hop nous manger à nouveau !
moralité : fiston chéri et moi avons des tas de bouffioles sur les bras et les chevilles et sur tout ce qui était à découvert …

DSCI0011a

là on ne voit pas bien sur la photo, mais en fait dans l’herbe verte il y a des tas et des tas de petites fleurs jaunes comme celles-ci

DSCI0013a DSCI0038b

les petites pâquerettes préfèrent se mettre le long du chemin, toutes regroupées ensemble mais parfois l’une d’entre elles semble s’être s’échapper pour faire sa star !

DSCI0014a

ça se voit que c’est le printemps : l’herbe pousse et pousse (ah la la même dans mon jardin !!)
elle pousse tout partout où elle le peut ! et les fleurs…

DSCI0031b

ce que je trouve étrange c’est que la Leyre est à la fois marron et transparente…

DSCI0015a

le ciel est d’un bleu été… pas le moindre nuage à l’horizon… (juste le bzzz des moustiques !)

DSCI0020a

regardez qui s’est invité sur ma photo ? vous ne voyez pas bien ? je zoome, ne bougez pas !

DSCI0020b

alors je n’y connais pas grand chose en oiseau, mais a priori ce n’était pas une cigogne (si, si, on en a qui sont devenues sédentaires et qui vivent à 7 kms de chez moi !!), ce n’est pas une mouette (la mouette est bien plus petite que cet oiseau là !) par contre je sais qu’il y a trois buses qui vivent dans le coin, peut être que ?

quand même c’est bien sympa ce ptit coin pour se balader

DSCI0021a

vous ne trouvez pas ? dommage que je n’aie pas pu aller plus loin car c’est très joli, c’est une petite, toute petite presqu’île entourée par la Leyre, et le chemin en fait le tour en longeant la rivière…

là, c’est l’endroit où l’on a pique-niqué, sur une table en bois avec ses deux bancs (à côté de la date on aperçoit un coin de la table), sous le grand chêne…

DSCI0029a

les moustiques ont gagné, on rentre !! un dernier coup d’oeil sur la Leyre

DSCI0035b

qu’est ce qu’elle est belle ! si un jour vous avez l’occasion, descendez la en canoë-kayak… c’est trop beau !
ooooh regardez dans le fossé… quel petit joyau que ce bouquet !!

DSCI0042a

et ici ?? ouaouuuuh !! c’est incroyable !!

DSCI0043a

bzzzzz…. bzzzzz…. pitié mesdames les moustiques (oui, mesdames, il semblerait que ce soit elles qui nous piquent !!)
j’implore votre compassion, vous vous êtes assez nourries !! laissez-nous !
un dernier regard, et zouuuu dans la voiture !!

DSCI0034a

Le Secret


Le Silence est d’Or

Le Secret est Silence

Le Secret est-il d’Or ?

Quel temps fait-il chez moi ?

Follow Mariessourire essence d'émotions on WordPress.com

Des mots... des photos... mes envies... au jour le jour, voilà ce que vous trouverez dans mon espace, sans compter l'ouverture de la bibliothèque de mariessourire que vous trouverez ici : http://mariessourire3.wordpress.com/
Bonne visite !

Entrez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 434 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :