tu veux goûter ma vie


Tu veux goûter ma vie et partager ma joie
Quand dans ces temps obscurs seule la foi
Vient éclairer d’un fol espoir notre vie
Et faire éclater d’un sourire toute la nuit

Viens te réchauffer à la lueur de mon amitié
Viens, laisse-toi me déranger bien volontiers
Ose pousser la porte pour regarder l’intérieur
N’aie pas peur d’entrer, c’est ça le bonheur

Tu veux goûter ma vie, partager l’histoire
Faire une pause sourire à garder en mémoire
Approche-toi mais n’oublie pas les fleurs
Celles qui sont si chères à mon petit cœur

 

Publicités

les roses sourire


tu veux le savoir des roses sourire
celles dont le parfum enivre tes yeux
quand de les voir tu te sens si heureux
et qui t’emmènent dans un seul soupir

une seule rose suffirait à ton bonheur
précieuse, malicieuse, et amoureuse
elle élirait domicile dans ton cœur
et cela la rendrait tellement heureuse

au bal des émotions elle veut danser
dans tes bras jusqu’au bout de la nuit
tant pis si nous, ça finit aujourd’hui
aimer, pleurer, vibrer, vivre, danser

Déclaration d’amour sans la lettre M (défi du jour)


 

Cher Toi,

 

Je t’ai reconnu

Dès la seconde où nos yeux se sont croisés,

J’ai plongé dans ton regard bleu océan et n’ai rien pu faire d’autre que nager.

Le courant est si fort, si intense que sans toi, je ne pourrais que couler.

Quel coup de cœur quand je t’ai rencontré… Et quel coup au cœur aussi !

Enfin … Après une si longue attente, je te trouve enfin !

Quel plaisir de faire ta connaissance …

 

Tu es tout ce que je cherchais :

Ton sourire si craquant, ta générosité de cœur, ta sensibilité, ton écoute, ton attention, ta gentillesse, ton rire plein d’entrain, ton côté obscur aussi ,,,

Oui, tu es celui que j’attendais.

La terre est si vide quand tu n’es plus là, si triste en noir et blanc, tel un désert aride qui pleure une petite goutte de pluie, qui n’attend que toi car quand tu arrives, quand tu es là, tout est plus chaleureux, plus joyeux, plus coloré, plus vivant… Tout prend sens…

Tu es le plus grand des soleils pour la fille que je suis!

La vie devient si belle … quand tu apparais…

 

Ecoute !

Ecoute ce cœur qui ne bat que pour toi.

Quand tu n’es pas là, il bat si peu fort qu’on pourrait croire qu’il va s’éteindre, personne ne peut l’entendre alors qu’il résonne avec tant de gaieté en ta présence. L’entends-tu ?

Ecoute ce cœur qui te parle avec tendresse, qui te dit tout ce qu’il peut, tout ce qu’il a le droit de te dire, avec ferveur, avec douceur, avec patience aussi…

 

Je voudrais partir

Partir loin de tout, loin de tous, avec toi, pour être avec toi, rien qu’avec toi.

Je voudrais pouvoir te dire tout ce que je ressens pour toi, pouvoir le crier, tant c’est si fort.

Je voulais que tu le saches, je voudrais que tu l’entendes.

Et j’aurais tant voulu que la terre entière le sache aussi, que dans chaque trou de cigale, en haut de chaque colline, on puisse dire « lui et elle, c’est pour la vie et c’est si beau ! »

 

J’aurais voulu

Goûter la chaleur de tes épaules, la douceur de ta peau, la tendresse de tes caresses.

J’aurais voulu oser les baisers les plus fous, et chuchoter au creux de ton oreille des paroles tendres et passionnées, et aller avec toi dans cet endroit que seuls les lovers connaissent.

J’aurais tant voulu que tu t’approches plus près, que tu oses dire tout haut ce que tes yeux disent tout bas.

J’aurais voulu t’avouer bien plus tôt ce que je n’ose encore te dire.

 

Je t’attendrai

Oui, je t’attendrai encore.

Quelle qu’en soit la durée, je t’attendrai et garderai espoir.

J’attendrai que tu sois prêt à l’entendre.

Je t’attendrai toujours…

Parce que c’est Toi

Parce que …                                                      

Te Quiero, Honey !

A toi, pour toujours,

Ta chère et tendre

Echange de regards …


J’ai vu dans tes yeux couleur orage

Les éclairs que la tempête déchaînait

J’ai vu et j’ai perdu de toi cette image

Celle de l’homme rieur que j’aimais

 

J’ai senti autour de toi la colère

Celle faite d’incompréhensions

Celle qui fait toutes les guerres

Un vrai mur de complications

 

J’ai pensé avoir perdu par amour

Tout ce que j’attendais de la vie

J’ai même cru avoir pour toujours

Perdu l’essence même de ma vie

 

J’ai regardé dans tes yeux ce sourire

Celui que j’aime tant voir accroché

Ton regard passionné m’a scotché

Hélas, ce n’était qu’un simple désir

 

J’ai prié pour que tu me reviennes

Même une heure, rien qu’un instant

J’ai prié pour que dure ce moment

Dans l’amour, pas dans la haine

 

J’ai vu dans tes yeux cet océan bleu

Qui fera toujours mes jours heureux

Accroché telle une pancarte sur la porte

Et toi tu as vu l’amour que je te porte

Quel temps fait-il chez moi ?

Follow Mariessourire essence d'émotions on WordPress.com

Des mots... des photos... mes envies... au jour le jour, voilà ce que vous trouverez dans mon espace, sans compter l'ouverture de la bibliothèque de mariessourire que vous trouverez ici : http://mariessourire3.wordpress.com/
Bonne visite !

Entrez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 434 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :