2009


Chandelles-b73fe

Voici venu le temps des rires et des chants …

rires

Des baisers sous le gui

gui_3

Le décompte des secondes

minuit

Voici venu le temps de dire adieu à l’an 2008

Pour ouvrir les bras à l’an neuf, pardon 2009

bouchon de champagne  tour eiffel

A tous je souhaite une merveilleuse et belle année

Qu’elle soit placée sous le signe de la paix, de l’amour

Du bonheur, des rêves accomplis et des désirs réalisés

Qu’elle vous apporte douceur et tendresse, fantaisie et passion

Joie de vivre et rires aux éclats, sans oublier quelques pépettes

Que la santé soit au rendez-vous !

medium_bonne_annee

Publicités

Tag tag tag rire à qui le tour ?


Je me demandais quand est ce que je serais taguée si toutefois je serais taguée un jour, eh bien voilà, c’est chose faite

Fleur de Mai, tu as pensé à moi pour ce tag, voici les personnes à qui j’envoie cette chaine de l’amitié, tag tag tag … rire

miss

jazzy

cricri

soleiljoyeux

petite fleur

misha

éli rêve

mao angel

oh lalalala

isabelle

 

LE TAG-

Quelle est la première image qui se présente à vous quand on vous parle de votre enfance ?

  les déménagements … fille de militaire, j’ai beaucoup bougé ! sourire 

me vient un ciel bleu, une balançoire, des jeux de piste et le jeu de l’épervier, toutes sortes de jeux en fait, ma promesse guide (de France), les camps et les week-ends sous la tente dans la nature, les rires des autres enfants, les parties de playmobil endiablées au temps des cow boys (avec mes sœurs) …

La Mort frappe à la porte. Que choisissez-vous d’emporter dans l’autre monde ?

Rien que les sourires de mes proches et ma promesse de les retrouver dans  cet autre monde tout en continuant de veiller sur eux

Les livres que vous avez toujours désiré lire, sans jamais avoir trouvé le temps de le faire ?


J’ai toujours pris le temps de lire les livres que je désirais lire, je suis une dévoreuse de livres limite ogresse, sourire

Vous croisez George Clooney dans l’ascenseur.
"Quel genre de femme êtes-vous", vous demande-t-il ? Que lui répondez-vous

une femme, what else ?

Si vous aviez eu le choix, auriez-vous préféré être un roi ou une reine ?

Une reine de coeur pour aimer son roi de coeur pour toujours ….

Préférez-nager dans une rivière ou dans la mer?

à la piscine ? euh dans la mer sourire 

Que devrions-nous faire en priorité pour la planète?

faire un petit geste tous les jours, plus un autre, plus un autre pour en prendre l’habitude


Et qu’aimeriez-vous que l’humanité fasse pour vous ?

qu’elle continue de rêver et de s’émerveiller pour toute chose, mais en fait, c’est pas pour moi, c’est pour elle que j’aimerais qu’elle le fasse

Votre petit-déjeuner habituel?

mon bol de lait avec de la ricorée, des tartines et un livre sous les yeux …

 

Aimez-vous écrire la nuit ?

il n’y a pas de moments plus que d’autres pour écrire, mais la nuit est peut être plus propice à la rêverie ou à l’épanchement du coeur


La dernière fois que vous étiez ivre ?

ivre ? ivresse de l’Amour ça oui, pour le reste non …

Pensez-vous que de grandes œuvres comme "Hamlet" ou "Don Quichotte" sont encore à venir ?

mais bien sûr, dans un style plus actuel, tout peut toujours arriver dans la vie

Le plus gros mensonge de votre vie ?

je ne sais pas mentir, ça se voit immédiatement sur ma figure, il y a longtemps que j’ai abandonné cette idée ! rire 

Que transportez-vous dans vos poches ?

mes clés et mon portable, parfois une pièce

Un désir en particulier ?

trouver vite un appartement pas loin de mon nouveau job

Et un autre?

ah … l’amour, le vrai, pouvoir le rencontrer …

Que diriez-vous d’un barbecue sympa avec Gustave Flaubert un de ces jours ?

avec qui ?

je rigole !! eh bien, pourquoi pas, on sera nombreux ? 

Période de la journée que vous n’aimez pas ?

le réveil … qui sonne le matin de bonne heure !!!

Dernier mot que vous aimeriez prononcer avant de mourir ?

ne soyez pas malheureux, je vous aime tous profondément 

Un boulot que vous n’auriez jamais pu faire?

avocate, comment défendre un homme qui a tué, violé ou s’est attaqué à un enfant ?

(par contre l’avocat du diable, je sais très bien faire, sourire)

Citation préférée que vous pourriez vous faire tatouer sur le bras ?

après la pluie vient le beau temps, gardons toujours espoir


Quand il se met à pleuvoir, vous continuez à marcher ou vous vous abritez au risque de manquer votre rendez-vous?

Je continue à marcher et je me mets la tête à l’abri de mon sac, de mon pull … peut être même que je me mets à courir (oui oui ça je pourrai bientôt le faire !! rire)

Si vous aviez la possibilité de voyager dans le passé, quel siècle aimeriez-vous visiter ?

je n’aimerais pas essayer, le passé est le passé, qu’il reste à sa place !

 

Vous arrive-t-il de manger du pop-corn au cinéma ?

non ! mais parfois des m’ms (on dira des smarties c’est plus facile à écrire sourire)

Décrivez l’endroit où vous écrivez :

Dans ma chambre, au milieu de la nuit, avec une petite lampe allumée et le chat couché sur l’imprimante qui lit tout ce que j’écris (des fois que je ferais une faute d’orthographe ?, à moins qu’il ne soit tout simplement curieux de lire les réponses ? sourire)

 

voilà, j’ai terminé !

au plaisir de vous lire !!

sourire

quand vient le temps d’une nouvelle saison


Ciel etoile desert 4490_wm

Quand vient le temps d’une nouvelle saison

Le temps court et court vers mille horizons

Tout paraît possible, tout est vive espérance

Même si c’est le temps de la transhumance

 

Suivre dans le ciel illuminé une petite étoile

Qui nous emmène loin, là bas, dans le désert

Quand un pas devant l’autre devient un enfer

Alors le vent souffle et souffle dans nos voiles

 

On peut tituber, trébucher pour enfin tomber

Rien ne nous empêche de pouvoir avancer

Le souffle du vent vient pour nous aider

Nous rafraîchir, nous motiver, nous pousser

 

Alors n’ayons plus peur de suivre l’étoile

Hissons encore plus haut toutes les voiles

Profitons de chaque pas tout simplement

Voyons la vie en rose avec un cœur aimant

demain


DEMAIN

Demain, je vais partir et laisser tout ce que j’ai construit ici

Demain … je suis encore ici pourtant le monde me voit partie

Je repars à zéro, l’avenir me tend les bras, mais je n’ai pas peur

Enfin si, juste qu’on m’oublie ici, années de joie comme de pleurs

 

AUJOURD’HUI

Oui, mais aujourd’hui, c’est ici ma vie, même si elle sera changée

Dans deux ou trois semaines …aujourd’hui tant de choses à penser

Ne rien oublier, tout prévoir, tout préparer, pour pouvoir partir

L’esprit libre et libéré, avancer sur ce chemin où naît le sourire

hommage à la mer


la mer nous enivre de son parfum
mais sait nous rappeler à la réalité
rien n’est acquis, la vie est un combat
parfois rude, parfois tendre, parfois envoûtant

la mer est belle, elle nous berce
de sa voix, de son souffle, de son sel
elle nous approche de l’infini
à nous de nous souvenir que nous ne sommes que mortel

infiniment vulnérable,
si majestueusement calme,
parfois si tempétueuse
QUI oserait me dire
qu’il pourrait vivre sans elle ???

la mer, éternelle source de vie

anglet-3

trop tard…


youcoeur

trop tard …
l’amour est entré dans les coeurs …
trop haut
l’amour est parti à l’assaut des sommets …

amour
passion
haine
douleur

quand tout se mélange
comment avoir envie de continuer ?

pssst :

toi qui souffres,

n’oublie pas de regarder dehors
quand le ciel brille, ouvre tes volets et remplis-toi de la beauté de la nature

car demain
oui demain on recommencera une autre journée
comme pour la première fois

et les larmes seront effacées …

oui …
demain !

Précieuse étoile


 

étoile 

Il était une fois une petite étoile tombée du ciel, égarée en plein champ sur la planète terre.

Comment ne pas être vite repérée quand on scintille de la sorte ?

Un méchant loup rôde dans les environs, cherchant quoi dévorer… Il aperçoit l’étoile, il s’avance menaçant… Ne pouvant la croquer – on ne mange pas une étoile ! – le loup, de dépit, la recouvre de terre. Comme seule défense, l’étoile ne peux que briller très fort pour aveugler le loup… Mais bientôt elle sent qu’elle étouffe !…

Survient une pauvre femme, toute occupée à ramasser des branches mortes pour chauffer sa maison. Surpris, le loup s’enfuit … laissant la petite étoile à moitié morte.

La femme, doucement, s’approche…. De ses mains délicates, elle écarte la terre qui écrase la malheureuse étoile. Peu à peu, celle-ci revit… Elle brille bientôt de tous ses feux.

Oh, se dit la femme, je vais l’emporter dans ma maison, elle éclairera mon mari quand il reviendra du travail !

Abandonnant ses branches mortes, dans ses deux mains ouvertes en forme de coupe, la femme recueille la petite étoile … et, toute joyeuse, regagne sa maison.

Arrivée chez elle, elle dépose sa précieuse découverte sur un socle près de la porte. De retour, le soir, le mari est tout étonné par la vive clarté qui l’accueille en franchissant la porte.

"Qu’est ce que cette chose brillante ?" demande l’homme.

La femme raconte …

"Elle nous est précieuse cette étoile, dit l’homme, gardons-la pour nous.

– Non, dit la femme, mettons-la dehors, elle éclairera tous ceux qui passeront près de notre maison !"

Plus l’homme disait : "Gardons-la pour nous", plus la clarté de l’étoile diminuait …. diminuait …

Plus la femme disait : "Mettons-la dehors, elle éclairera les passants", plus l’étoile brillait.

L’homme prépare une place sur le rebord extérieur de la fenêtre, et y dépose le brillant trésor… Depuis ce jour, la petite étoile n’a pas quitté sa fenêtre… et sa clarté est de plus en plus vive.

(Vieux conte oriental)

photo de classe


assis sur le banc de l’école
l’un sourit, l’autre grimace
image figée d’un temps béni
où tout n’était qu’insouciance
derrière la photo jaunie
des noms oubliés,
des prénoms habités
par les tendres souvenirs
des joyeuses bêtises
debout derrière le banc de l’école
le maître offre un visage sérieux
la maîtresse un sourire généreux
et l’élève un regard amusé
lève deux doigts en forme d’oreilles
derrière la tête de son voisin
la photo a beau jaunir
dans notre souvenir
le ciel est bleu
les ardoises pleines
et la cour de l’école
résonne encore
des jeux bruyants et riants

des larmes au rire


des larmes … au rire…

garder son âme d’enfant,

se dire que l ‘homme est bon

voir les belles choses de la vie

même si parfois on tombe, se relever

et se dire que ça va aller ..

voir le monde avec les yeux d’un enfant

ce n’est pas oublier qu’il est rude

mais c’est garder le pouvoir de s’émerveiller

quoiqu’il arrive ..

du bleu dans les yeix

le bonheur


le bonheur, c’est :

un regard, un sourire, un fou rire complice, une réussite, une jolie robe, un parfum, une main-velours, un partage, un espoir, un ciel bleu, un coeur qui bat fort, une envie, ….

un sentiment partagé, le doux clapotis des vagues, le chant des oiseaux, une grasse mat’, une naissance, une fleur qui pousse, une mer de pins, le calme de la forêt, un émerveillement devant la beauté, …

une soirée entre amis, un ptit restau avec sa moitié,un nuage sur la montagne, un ruisseau qui dévale la pente, une rencontre,le soleil qui brille …

 

c’est quoi votre définition du bonheur ?

Previous Older Entries

Quel temps fait-il chez moi ?

Follow Mariessourire essence d'émotions on WordPress.com

Des mots... des photos... mes envies... au jour le jour, voilà ce que vous trouverez dans mon espace, sans compter l'ouverture de la bibliothèque de mariessourire que vous trouverez ici : http://mariessourire3.wordpress.com/
Bonne visite !

Entrez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 434 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :