l’amour


enfouies les secrètes blessures

au coeur de l’amour qui perdure

au vent qui se lève, douce bise

se sentir vivant sous la brise

 

y croire de nouveau plus fort

à quoi bon les souvenirs tristes

l’amour s’est posé, oui encore,

sur un coeur, nouvelle piste …

amour

Publicités

l’orage


quand enfin est passé l’orage
quand tout semble calme et sage
quand enfin tu peux te poser
regarde encore le miroir refléter
les embûches de ta vie passée

n’oublie pas qu’il peut t’illusionner
et le plus important te faire oublier
tes rêves, emmène-les avec toi
avec ton expérience comme toit
au prochain orage t’abriter
et vivre la vie sans t’arrêter …

vous m’avez dit


regard doux

vous m’avez dit des paroles si belles

dans mon cœur sont gravées à jamais

le temps s’est suspendu comme jamais

je ne pourrais oublier l’une d’entre elles

 

vous m’avez répondu des si douces choses

que mon cœur s’est mis à battre fort

je n’ai plus senti le froid du dehors

je n’ai que senti le parfum de la rose

 

vous ne m’avez plus rien dit, nul besoin

vos yeux me parlaient bien mieux que tout

dans le jardin sous les étoiles comme témoins

je me suis perdue dans votre regard si doux

Monde c’est à toi que je parle !


Monde qui veut tout, tout de suite

Qui en oublie l’essentiel de la vie

Qui en oublie même la fin ensuite

Qui court à sa perte, de vie en survie

 

Monde où le cœur a perdu sa valeur

L’âme n’existe que si elle ressemble

A BradAngelina, semblant de bonheur

A quoi bon …si on n’est pas ensemble

 

Monde irréel où tout va toujours trop vite

Court, court toujours après la réussite

Croit en sa chance, celle de l’égoïste

Veut être toujours premier de la liste

 

Monde auquel je n’adhérerais jamais

Cœur et âme sont plus importants

Peu importe le reste que j’oublierais

Je ne veux plus courir après le temps

 

Monde, où t’en vas-tu ?

Que demain seras tu ?

Pleure

mon cœur

de ce bonheur perdu …

Planete_Terre

s’il ne te reste que le rêve


nuages 

S’il ne te reste que le rêve
Sache que tu as le plus beau
Savoir que le jour se lève
Et pouvoir le trouver beau

Sans nul doute, la vie est un combat
Mais au fond, que tu gagnes ou pas
N’a pas d’importance
C’est une évidence
Si elle te malmène c’est pour te sortir
De ta routine et te donner les rires

Pour apprécier ce don de la vie
Il te faut parfois lutter, même pleurer
Je crois que la vie n’a de sens
Que si tu sais son importance

Alors s’il ne te reste que le rêve
Oui, tu as gardé le plus beau…

reve

faire ses cartons …


l’effort est dur
la contrainte intense
mais comment faire
entrer sa jupe
dans ce carton
déjà si rempli ?

l’effort est rude
la joie immense
parce que oui
sa jupe y est,
dans le carton

euh y était …
faut trouver
un autre carton
celui-ci a explosé

des efforts c’est sûr
mais à quoi bon
emmener sa jupe ?
n’est elle pas trop petite ?
c’est quand déjà
la dernière fois
qu’elle l’a mise ?

ah ça des efforts
faut en faire
grrr ces cartons
qui me sortent
de la tête

encore et toujours
des cartons
du scotch
jusque dans mes cheveux
(eh oh faut suivre là
je parle du scotch !!)

bon je veux bien en faire
encore, des efforts
ah ça t’es mon amie
je te le dis

tiens passe moi le marqueur
comment ça c’est moi qui l’ai ?
oups … re oups …
je l’ai mis dans un carton
mais lequel ?

le livre de notre histoire


livre ouvert

marcher sur le chemin d’un monde meilleur
savoir prendre son temps pour le bonheur
tu sais, parfois, c’est tellement difficile
j’ai peur d’en avoir perdu le bout du fil

j’ai relu notre histoire, celle du passé
j’en ai le sourire jusqu’au bord du coeur
mais le temps a fait son effet, dépassée
par tout ce qui est arrivé, comme j’ai peur

 
l’innocence s’en est allée sur le chemin
d’un autre, j’ai dû ouvrir les yeux
je n’ai pas encore perdu le merveilleux
mais à quoi bon ? pour quel lendemain ?

la fraîcheur et l’espièglerie sont parties
Dieu seul sait où, en tout cas loin d’ici
dis moi, ai je tant changé ? suis je encore
celle que j’étais hier ? ou bien encore ?

un chemin sans passion


un chemin

Le chemin sans passion t’emmène

Vers un ailleurs que tu ne veux plus

Solitaire, tu demandes toujours plus

Mais la vie vers un solo te ramène

 

Alors tu soupires et tu baisses la tête

Le cœur n’y est plus, l’âme non plus

A quoi bon continuer sans cette fête

Sans ce duo dont tu rêves encore plus

 

Pleurent des lendemains déjà oubliés

Pleure ton cœur d’avoir trop espéré

Quand vient la nuit, la lune te prend

A désirer le désirable, juste aimant

 

Garde la joie en toi, reprends espoir

Tu sais, tout n’est pas que du noir

Regarde comme la vie est si belle

Regarde, je te promets, elle est belle

chemin1

tu voulais


 

tu voulais que j’accroche à mes yeux

tout le courage du monde, sans doute

voir s’il restait un peu de merveilleux

et aller loin, tout au bout de ma route

 

tu voulais que j’accroche à mes lèvres

toute la dignité qu’il me restait encore

m’emmêler telle une liane à ton corps

y croire encore, le loup contre la chèvre

 

tu voulais que j’accroche à mes mains

toute la force et la tendresse qu’a l’amour

quand tout redevient enfin un lendemain

aimer enfin, encore, surtout pour toujours

 

tu voulais mais je n’ai pas réussi à accrocher

le wagon de ma vie à ta locomotive-vapeur

je me suis perdue dans un matin à l’heure

où veillent les insomniaques sur leur rocher

loco_vapeur_K8

comme un goût de fraise tagada


 

l’innocence a comme un goût de fraise tagada

replonger en enfance et pouvoir en croquer une

même se sentir capable d’aller chercher la lune

regarder le monde derrière une sucette, oh la la

 

manger tout ce sucre, toute la poche de bonbons

sans culpabilité aucune, rien que pour le plaisir

avec délectation aussi, qui se voit dans le sourire

un par un, tous ensemble, peu importe, c’est si bon

 

lécher le bout des doigts pour en avoir le goût encore

se dire que ça fait partie des vrais plaisirs de l’enfance

regretter de devoir être raisonnable, pour son corps

avoir envie de revenir à la rébellion de l’adolescence

tagadas

Previous Older Entries

Quel temps fait-il chez moi ?

Follow Mariessourire essence d'émotions on WordPress.com

Des mots... des photos... mes envies... au jour le jour, voilà ce que vous trouverez dans mon espace, sans compter l'ouverture de la bibliothèque de mariessourire que vous trouverez ici : http://mariessourire3.wordpress.com/
Bonne visite !

Entrez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 433 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :