Ah …. l’Automne


automne1  

J’ai toujours aimé l’automne

Avec toutes ses belles couleurs …

La nature qui  enfin se donne …

Pour les enfants, quel bonheur !

 

Oui mais voilà cette année

Le gris remplace les couleurs

Le froid annule les odeurs

Quel vilain pied de nez !!

Publicités

l’irlande …


 

Parait que l’Irlande est un pays toujours vert

Parait qu’on y voit des petits hommes verts

Des lutins, des fées mais aussi des sorciers

Qui viennent vous tirer les doigts de pieds

 

Parait que c’est le monde du merveilleux

Où tout le monde pourrait être heureux

Paraît …. Dans ma tête tout se mélange

Je pourrais bien voir apparaître un ange

 

Je pourrais vous dire une seule chose

L’imaginaire aime voir la vie en rose

Mais parfois la réalité dépasse la fiction

Peut être que le bonheur rime avec  passion

 

Arthur


 arthur 

Moi, c’est Arthur, j’ai 2 mois et j’aime pas qu’on m’embête

Surtout, je dis bien surtout, quand j’ai faim !!

La ?

Non je n’ai pas faim, j’ai plus que faim!!!

Un ogre aurait moins faim que moi !!

Voilà que mon maître m’appelle maintenant

Je le crois pas là !! Qu’est ce qu’il a encore ?

"Arthur, vilain petit gredin, je t’ai pourtant dit

que l’aquarium n’était pas ton jouet

ni ton garde manger d’ailleurs!!

regarde moi ça, toute cette eau par terre !!

Mais ? Mais ? Tu as pris un de mes poissons ?

Si je t’attrape, petit garnement !"

Ben c’est ça, cours moi après, si tu crois

que je vais te donner mon repas

Tu te gourres là mon pote !!

J’ai eu du mal à l’attraper, c’est pas pour que tu le manges !

Qu’est ce que j’étais en train de vous dire avant lui ?

Ah je sais plus, de toute façon, faut que je mange là

Allez salut, toi !! et au plaisir de bavarder encore un peu avec toi !!

Le sans abri


 

Un jour d’on ne sait où il est arrivé
Sur ce banc, domicile il s’est fixé
Chaque jour, il nous regardait vivre
Quand lui ne pensait qu’à survivre

Le temps s’est gâté,
La pluie s’en est mêlée,
Le froid, la neige, le gel…
Quelle douleur sous ce ciel !

Il a cherché un abri plus confortable
Lui l’oublié ne voulait plus avoir froid
Sur un pauvre carton si misérable
Il s’est couché, tout près d’un toit

Il a fermé les yeux, s’en est allé
Chercher un peu de réconfort
Il a fermé les yeux, a soupiré
Doucement s’est éteint dehors

On a juste retrouvé
Un bout d’éternité
Il nous a juste laissé
Un peu de culpabilité

Depuis ce jour-là, chaque matin,
Je ne peux m’empêcher de penser
A celui qui me tendait la main
Ne désirant qu’un peu de charité

Mon cœur souffre de son absence
Je m’étais habituée à sa présence
Aujourd’hui je prie pour lui chaque jour
Pour qu’il trouve tout là-haut de l’amour

Pardon à tous ceux qui ne pourront lire ce message, qui sont dehors dans la rue, dans le froid, sous la pluie et surtout que tout le monde oublie

http://www.dessinateur.biz

Paroles.net – Lââm – Petite soeur ♫


 

Petite Soeur,

Je connais ta peine et ta douleur,
Les places qu’elles prennent dans ton Coeur,
J’étais la même Petite Soeur,
Petite Soeur…

Je te vois regarder par la fenêtre,
Comme si c’était Moi, comme si j’étais dans ta tête,
Crois-moi, Petite Soeur, le silence et le froid,
Je connais par Coeur, j’y suis passé avant Toi !

Je te vois attendre, attendre que tourne ta chance,
Là je tends dans l’indifférence, hey,
Tu refais la liste de ce qu’il ne va pas,
Tout n’est pas si triste, tu te dis c’est déjà ça !

Petite Soeur,
Je connais ta peine et ta douleur,
Parce que j’avais la même dans mon Coeur,
C’est Toi et Moi, Petite Soeur, Toi et Moi, Petite Soeur…

Petite Soeur,
Je sais comme ça brûle, à l’intérieur,
J’ai eu le temps d’apprendre de mes erreurs,
C’est Toi et Moi, Petite Soeur, Toi et Moi, Petite Soeur…

Petite, essuie
Les larmes sur ta joue, la vie est ainsi,
Parfois on prends des coups,
Mais on se relève, plus forte et plus fière,
On s’accroche à ses rêves et on passe les frontières…

Petite Soeur,
Je connais ta peine et ta douleur,
Parce que j’avais la même dans mon Coeur,
C’est Toi et Moi, Petite Soeur, Toi et Moi, Petite Soeur…

Essuie tes larmes !

Pleurer ! Ca sert à quoi ?

La vie est ainsi ! Un jour, ça passera,

Passent les peines d’Amour, celles qui font douter de Soi,

Les mots, les discours…

Tout ça s’effacera !

Petite Soeur,
Je connais ta peine et ta douleur,
Parce que j’avais la même dans mon Coeur,
C’est Toi et Moi, Petite Soeur, Toi et Moi, Petite Soeur…

Petite Soeur,
Je sais comme ça brûle, à l’intérieur,
J’ai eu le temps d’apprendre de mes erreurs,
C’est Toi et Moi, Petite Soeur, Toi et Moi, Petite Soeur…

Petite Soeur,
Je sais comme ça brûle, à l’intérieur,
J’ai eu le temps d’apprendre de mes erreurs,
C’est Toi et Moi, Petite Soeur,
Petite Soeur…

Paroles.net – Lââm – Petite soeur ♫

Les mots de l’âme


 

Je cherche les mots qui parlent à son âme

Une émotion comme dans le feu, la flamme

 Une étincelle, une lueur de vie et d’espoir

Pour que ne s’éteigne pas la lumière le soir

 

Je cherche des mots pour soulager cette âme

Des mots pour endiguer les flots de larmes

Qui coulent le long de son coeur en continu

Comme une petite source, un coeur mis à nu

 

Je cherche des mots doux, réconfortants

Des mots qui ne lui parlent pas du temps

Des mots qui savent être consolateurs

Pour qu’elle trouve enfin le bonheur

 

 

Ce texte n’est pas dédié à une personne en particulier, mais à toutes celles en souffrance, hommes ou femmes…

 

Le temps passe…


 

 

Le temps passe et ne repasse pas

Comme l’eau coule entre mes doigts

Ce temps-là, je ne le retiens pas

Ou si peu, juste le temps d’être moi

 

Le temps passe, ne reste pas telle une image

Les années  courent et ne reviennent pas

Mais impriment leur chemin sur mon visage

Dans mon corps, mes forces, ne me laissent pas

 

Ah oui le temps passe mais je ne le regrette pas

La vie comme un ruisseau impétueux

Ne cesse de me surprendre à chacun de mes pas

Et me fait espérer un avenir radieux

 

Le temps passe et chaque seconde, chaque minute

Ne passe sans que je ne la vive pleinement

Mon coeur héberge le temps dans sa hutte

Et garde en mémoire tous les beaux moments

 

Le temps passe et je ne veux pas vous le faire perdre

Croquons la vie à pleines dents avec bonheur

Le temps passe, mais avec sourire sachons le prendre

Pour ceux qui nous sont proches, à toute heure

 

le temps coule comme l'eau entre mes doigts

Je cherche


 

Je cherche le rire des enfants

Le bonheur en un court instant

où joie de vivre et tendresse

se mêlent en un câlin tendresse

 

Je cherche le sourire des proches

ceux qui nous font battre le coeur

mais sans anguille sous roche

même quelque soit l’heure

 

Je cherche et trouve des trésors

des moments de paix et de sérénité

des lieux de magie aux aurores

je cherche un peu de sensibilité

plage-soleil-couchant

Quatre horizons …


 

aout 2007 084     Campagne

 

DSCI0017-1    12 mai 2006 fourre-tout 026

 

Quatre destinations …

Quatre horizons …

Tous différents

Si enrichissants

Mais quelle option choisir ?

Mais où vouloir partir ?

La rudesse de la montagne …

La quiétude de la campagne …

La plage et son agitation …

La chaleur de la civilisation…

Dites moi !!

Quel endroit ?

INTREAU


 

chanson de MC SOLAAR

C’est relativement dur de relativiser
Mais qui ne le fait pas ne peut que diviser
Il faut parfois se mettre dans la peau d’un autre
Je tiens à m’excuser si j’ai commis la faute

ça faisait longtemps qu’on la connaissait
Elle était là, tout le temps mais jamais on ne la voyait
Elle nous suivait de la cité jusqu’aux vacances
Et on faisait comme si elle n’avait pas d’importance

Maintenant je sais que beaucoup nous jalousaient
Parce que tout comme nous ils la méritaient
Ils prient pour elle, se battent pour elle, c’est vital
C’est pas une pin up une playmate

c’est juste
l’eau potable

 

robinet

Quel temps fait-il chez moi ?

Follow Mariessourire essence d'émotions on WordPress.com

Des mots... des photos... mes envies... au jour le jour, voilà ce que vous trouverez dans mon espace, sans compter l'ouverture de la bibliothèque de mariessourire que vous trouverez ici : http://mariessourire3.wordpress.com/
Bonne visite !

Entrez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 433 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :