Que pensent les oiseaux ?


Ils pensent à vivre

Et pas à mourir..

Rester encore libre

De pouvoir partir

 

A aujourd’hui

Au si beau soleil

Sur eux qui veille

Même sous la pluie

 

Au vent qui les emmène

Au fruit qui enfin mûrit

A la miette qui traine

Et puis qui les nourrit

 

A voler plus haut

Et plus loin aussi

Voir un monde beau

Peut-être sans souci

 

A nous dire de cesser

De nous inquiéter

Pour enfin profiter

De la vie avec gaieté

oiseau brouillard

à Gigi

Publicités

la Douleur


la pluie ne cesse de tomber

pleurent les nuages et le vent

à terre je me suis effondrée

le souffle coupé en un instant

 

la pluie ne cesse de tomber

elle martèle tout mon corps

et me demande de me lever

je ne le peux pas, pas encore

 

la terre coule sous la pluie

et mes larmes s’y mêlent

je veux mourir aujourd’hui

et veut que le ciel m’appelle

 

cette terre maudite je frappe

et les yeux au ciel je crie

à genoux je t’en supplie

ne me passe pas à la trappe

 

la pluie efface une à une mes larmes

sans nul doute mes dernières armes

et la pluie me lave et me purifie

tandis que le vent en hâte m’essuie

 

la pluie ne cesse de tomber

le ciel chargé devient noir

face à face avec l’espoir

le soleil ne fait que passer

rayons_soleil

sortie de tunnel


Enfin sortie du tunnel

Mais où sont mes ailes ?

Ah pouvoir m’envoler

Mais vers où m’en aller ?

 

Au soleil offrir mon visage

Dans les yeux un paysage

Que je retiens un instant

Belles les fleurs des champs …

 

Envisager de me retourner

Replonger dans la pénombre

Vivre comme une ombre

Et les laisser m’emmener

 

Le soleil comme un baiser

M’apprivoise et m’attire

Il me serait tellement aisé

De tout quitter, de partir

 

Sourire, le vent caresse

Ma peau, geste-tendresse

Je respire ce grand air

Qui me vient de la terre

 

Et toutes ces odeurs

Que m’envoient les fleurs

Toucher peau de velours

Mm ça rime avec amour…

 

l'houmeau 25 avril 2006 004

Il se trouve que je ne connaissais pas et vous ???


 

Parole de Fraggle Rock :
Entrez dans la danse
Les soucis n’ont pas de chance
La musique commence
Ca c’est Fraggle Rock !
Oubliez la danse
Le travail c’est votre chance
Que les jeux commencent
Ca c’est Fraggle Rock !
Entrez dans la danse
Les ennuis n’ont pas de chance
La musique commence
Ca c’est Fraggle Rock !
Ca c’est Fraggle Rock !
Dam di dam di dam di dam
Da da da dam di dam di dam
Da da dou di dou did dou di dou
A dou di dou di dou …
Entrez dans la danse
Les soucis n’ont pas de chance
La musique commence
Ca c’est Fraggle Rock !
Entrez dans la danse
Les ennuis n’ont pas de chance
La musique commence
Ca c’est Fraggle Rock !
Ca c’est Fraggle Rock !
Entrez dans la danse
Les soucis n’ont pas de chance
La musique commence
Ca c’est Fraggle Rock !
Oubliez la danse
Le travail c’est votre chance
Que les jeux commencent
Entrez dans la danse
Les ennuis n’ont pas de chance
La musique commence
Ca c’est Fraggle Rock !
Ca c’est Fraggle Rock !
Ca c’est Fraggle Rock !
Ca c’est Fraggle Rock !

Fraggle Rock – générique et paroles

Choisis la vie


A quoi bon désespérer ?

A quoi bon tout oublier ?

Si un jour la vie te malmène

A la raison souvent te ramène

 

Peur, chagrin, désespoir

Je peux comprendre tout cela

Les remplacer par l’espoir

Oui, je ne voudrais que cela

 

Ouvre les volets de ton cœur

Appelle la vie : petit bonheur

Oublie tous tes compteurs

Choisis la bonne humeur

Une fenêtre


 

Une fenêtre qui s’ouvre sur la rue

Les bruits de la ville qui remue

Un méli-mélo où la vie s’aventure

Où résonnent les klaxons des voitures …

 

Cette fenêtre comme un passage

Les rires des enfants comme tapage

Des mamans attentives mais pressées

D’arriver "avant la fin de la récré" …

 

Cette fenêtre auréolée d’un voile

Laissant entrer la lumière d’une étoile

Comme le rayon d’un soleil tamisé

La vie comme une image irisée …

 

Une fenêtre qu’on ferme doucement

Comme à regret, très lentement

Le tic-tac d’une horloge, seule présence

Qui nous fait basculer dans le silence …

 

De la vie être coupée

De la vie être oubliée

Par une fenêtre fermée …

au fil de Toi


 

J’avance au fil de Toi ..
j’apprends à redevenir Moi ..
je voudrais tant devenir Nous
et je ne peux que te dire Vous

L’aurore palit
je te souris
mon encre s’efface
comme le temps passe

Le jour se lève
de toi je rêve
à tes silences
à ta présence

Le soleil illumine
ton visage je dessine
pour ne rien en oublier
toi mon beau templier

J’avance au fil de Toi
je m’avance vers Toi
tu ne m’attends pas
mais seras tu là ?

Quel temps fait-il chez moi ?

Follow Mariessourire essence d'émotions on WordPress.com

Des mots... des photos... mes envies... au jour le jour, voilà ce que vous trouverez dans mon espace, sans compter l'ouverture de la bibliothèque de mariessourire que vous trouverez ici : http://mariessourire3.wordpress.com/
Bonne visite !

Entrez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 434 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :