le printemps


le printemps, c’est une feuille qui sort de terre,
elle ne se décide qu’à grand peine à hisser un petit bout de vert en dehors de la terre
il fait encore froid, elle préfère rester au chaud dans la terre
et puis l’eau tombe sur elle, en fines gouttes,
le soleil met sur elle un chaud rayon
elle sent la vie entrer en elle
et une force irrésistible la pousse hors de terre
et voilà qu’une deuxième feuille apparait à la vue du monde
et dans une incroyable ascension, elle fait sortir de terre une tige…
chaque seconde qui passe lui donne envie d’attraper ce soleil qui la réchauffe
le soleil l’appelle, doucement, puis plus fort, dans un mouvement crescendo
elle se sent pousser des ailes,
elle se laisse grandir, elle se laisse ouvrir
elle lui donne ce qu’elle a de meilleur …
au milieu de ses nombreuses feuilles une fleur vient de naître ….

mets ton regard dans l’avenir


 
si le bonheur passé
ne sert qu’à apprendre
à ne pas compliquer
pour enfin comprendre

où trouverais-je le courage
vers un futur d’avancer
d’oublier la force et la rage
moteurs de vie qui m’ont poussé

ne crois-tu pas au contraire
qu’il faut laisser le passé
à sa bonne place, à hier ?
sans vouloir l’effacer …

la beauté d’hier ne peut revenir
c’est vrai, c’est un fait, sourire
mais aujourd’hui nous prépare
à un demain qui vient sans retard

dis à Dame Nostalgie de partir
loin de toi, loin de tes remords
debout, à genoux, je t’implore
de mettre ton regard dans l’avenir

merci !


 

dire merci à la personne aimée
par qui on a retrouvé l’amour
qui a comme un goût de toujours
c’est tellement bon d’aimer

se sentir de nouveau vivante
de nouveau, à la vie, présente
oser croire à toutes ses promesses
se laisser aller à la tendresse

il restera toujours les souvenirs
d’une vie passée, d’une vie à mourir
mais ils s’éteindront à petits feux
quand je te verrais enfin heureux

parfois ils ressurgiront sans prévenir
avec un mot, un geste ancien d’hier…
d’une vie sans eux je ne peux te garantir
mais d’un futur rien qu’à nous, je l’espère

Ta main, toute une vie ….


 

Tu voulais que j’accroche à mes yeux
Un sourire qui te rendrait heureux
Tu voulais que je prenne au vol ta main
Pour m’emmener vers un autre demain

Et si mes pieds ne touchaient plus terre
J’avais juré de rire … belle la vie avec toi
La lumière dans tes yeux toujours m’éclaire
Qu’il fait bon d’être là, tous les deux, toi et moi

Notre bateau est allé bien loin là-bas
Au-delà de toutes mes belles espérances
Avec à mes côtés ta chaleureuse présence
Il continuera à voguer, je n’en doute pas

Bien sûr, des tempêtes nous ont secoué
Ta main m’a aidé à toutes les traverser
Moi non plus, tu sais, je n’ai pas oublié
Rien de rien, même si le temps est passé

l’Océan et l’Infini


Me vient l’odeur d’une brise iodée, le parfum de la mer et les embruns salés qui se déposent sur le visage, les mains, les jambes pour finir sur tout le corps.

Des embruns salés mais vivifiants.
Tout est dit dans ce mot : vivifiant, un peu comme si la rencontre se faisait par petits bouts, tout doucement, progressivement.
 
La mer … un sentiment de goûter à l’Infini et que l’Infini me goûte … un peu comme un caramel à la fleur de sel, où douceur et croquant se mélangent parfaitement dans une surprenante réalité.
 
Un sentiment d’appartenance aussi, d’être à ma place.
 
Ah… cette odeur sublime de l’Océan où se mêlent fragrance forte des algues, le souffle du vent et le sel des vagues qui viennent, s’en vont, indéfiniment, sans relâche, comme l’Infini qui vient à notre rencontre dans ce lieu où Il nous donne rendez-vous, dans une éternelle soif commune d’apprendre à se connaître.
 
Oui, je suis là, debout, pieds nus dans le sable chaud, bras ouverts et tête en arrière pour recevoir la Vie et pour me donner dans un même élan.
 
L’océan immense qui me rappelle ma petitesse et qui m’accueille, moi grain de sable parmi les autres grains de sable.

Quel temps fait-il chez moi ?

Follow Mariessourire essence d'émotions on WordPress.com

Des mots... des photos... mes envies... au jour le jour, voilà ce que vous trouverez dans mon espace, sans compter l'ouverture de la bibliothèque de mariessourire que vous trouverez ici : http://mariessourire3.wordpress.com/
Bonne visite !

Entrez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 436 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :