un autre duo-texte

Debout, visage sombre de l’attente de l’ami
seule au milieu de spectres, ma peur au ventre
petit ceux qui vont vivre te disent merci
mais ici mon horizon grandit, éclate, s’élance

Derrière ces murs de ma prison
ma lumière reste cette lampe
je regarde derrière cette fenêtre
la vie qui s’agite sans rien faire
semaine qui dure, semaine sans sortir
derrière ces murs de ma prison

et pourtant dehors la vie s’agite
l’ombre, la pénombre, rien n’existe
seul des nuages empêchent d’y voir

petit, n’aie pas peur d’ouvrir le rideau
n’aie pas peur, ne retiens pas ton souffle
derrière c’est grand, derrière c’est beau

ouvre ….

 
 
Co-écrit avec Muriel, gros bisous à toi !
Publicités

Votre avis m'intéresse :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Quel temps fait-il chez moi ?

Follow Mariessourire essence d'émotions on WordPress.com

Des mots... des photos... mes envies... au jour le jour, voilà ce que vous trouverez dans mon espace, sans compter l'ouverture de la bibliothèque de mariessourire que vous trouverez ici : http://mariessourire3.wordpress.com/
Bonne visite !

Entrez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 424 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :