Car tu avais cru à l’amour

Pleurer toutes les larmes de son corps
Essayer de s’assécher, de ne plus penser
Tout oublier, essayer une fois encore
Arriver à ne plus t’admirer, t’encenser

Sourire à travers les larmes du destin

Avancer courageusement vers demain
Et au détour d’un tout petit chemin
Voir à travers le miroir sans tain

Tous ces lendemains qui ne sont plus
Tous ces hier qui n’existent plus

Aujourd’hui te fait tellement souffrir
Même si à travers tes larmes, tu arrives à rire

Autour de toi, tu ne trouves que des sables mouvants
De chemin tu ne trouves que par hasard en errant
Tomber ne te fait plus peur même en marchant
Car pour toi tu n’as plus un seul cœur aimant

Tu appelles au secours
Tout le monde reste sourd
Tu as si mal chaque jour
Car tu avais cru à l’amour

Publicités

Votre avis m'intéresse :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Quel temps fait-il chez moi ?

Follow Mariessourire essence d'émotions on WordPress.com

Des mots... des photos... mes envies... au jour le jour, voilà ce que vous trouverez dans mon espace, sans compter l'ouverture de la bibliothèque de mariessourire que vous trouverez ici : http://mariessourire3.wordpress.com/
Bonne visite !

Entrez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 424 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :